Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Aperçu du paysage compétitif du début de saison

05 septembre 2015 à 21:55 | Par Darwyn | 374 commentaires

La date limite pour l'inscription au premier Major est atteinte : les équipes (sérieuses) ont bouclé leur composition. Coup d'oeil sur la scène post-TI5.


Traditionnellement, après The International, la scène compétitive connaît des bouleversements d'ampleur : chaque équipe se réajuste, ou non, en fonction de ses résultats lors du grand tournoi annuel. Cette phase pouvait durer longtemps.

Cette année, Valve a imposé de nouvelles règles avec le lancement des Majors, trois tournois qui ponctueront la saison entre deux Internationaux : pour pouvoir prétendre à concourir pour le premier Major, joué en novembre, les équipes avaient jusqu'à aujourd'hui, 5 septembre, 21 h, pour s'inscrire. Une date limite qui laissait peu de temps pour réfléchir, tester et négocier.

Les transferts ont donc commencé très vite, en commençant par les équipes en position de force, capables d'attirer à elles les joueurs les plus demandés. Les équipes du bas du classement, qui avaient peu à espérer, ont suivi. La phase de transferts s'est achevée globalement avec celles du milieu du classement.

Le nouveau système de tournois Dota 2

En Europe, le grand bouleversement

Le paysage compétitif européen a subi des transformations majeures par rapport à ce qu'il était avant TI5. Il n'y a pourtant eu aucune disparition en apparence. En revanche, de nombreuses nouvelles équipes se sont formées et, au sein des équipes installées, le renouvellement s'est souvent apparenté à une refonte complète.

La situation est différente entre Europe de l'Ouest - la plus affectée - et Europe de l'Est où le vent du changement s'est révélé nettement plus faible qu'attendu. En revanche, les deux régions connaissent un même phénomène, qui n'est d'ailleurs pas spécifique à l'Europe : la montée en puissance d'une nouvelle génération de joueurs, stars du ranking et des parties publiques.

En gras apparaissent les nouvelles équipes.
Les joueurs mentionnés par un astérisque sont ceux qui ont rejoint après TI5 une équipe déjà existante.

Europe de l'Ouest

Equipe Pays 1 2 3 4 5
4ASC Finlande okcya* nemphi Trixi Vaalix Buugi
4CL UE swiftending* Pajkatt* SexyBamboe Saksa* EGM
5JuNGz UE Matumbaman FATA MinD_ControL JerAx Kuroky
Alliance Suède Loda s4* AdmiralBulldog Akke Mynuts*
Golden Boyz Grèce Keyser Soze Madara SkyLark Maybe Next Time SKANS224
Kaipi UE Beesa Kikoni bOne7 Asuna Bufni
Monkey Business Occident Miracle- BigDaddy MoonMeander Cr1t- Fly
Monkey Freedom Fighters UE SingSing Ar1sE PARIS (Sockschka) 7ckingMad YapzOr
NiP Suède Era Limmp jonassomfan Handsken Sealkid
Secret Occident EternalEnvy* w33haa* Misery* Puppey pieliedie*


Beaucoup de nouveaux joueurs entrent sur la scène compétitive d'Europe de l'Ouest. Il n'est pas besoin d'être devin cependant pour prédire que nombre de tentatives tourneront court rapidement : il y a clairement trop d'équipes qui se placent sur un créneau intermédiaire, aspirant à accéder aux gros tournois sans avoir les atouts nécessaires face aux top équipes.

Secret a beau être moins impressionnante a priori sous cette forme qu'à TI5, il semble que l'équipe ait un boulevard devant elle sur la scène ouest-européenne. Parmi les autres, qui serait en mesure de lui disputer le leadership ? Peut-être 5JuNGz, NiP voire, pourquoi pas, Monkey Business. Pour le reste, il y a de fortes chances que des échecs lors des qualifications des tournois à venir entraînent une évacuation rapide vers les poubelles de l'histoire.

 

Europe de l'Est

Equipe Pays 1 2 3 4 5
Empire Russie Silent Resolut1on ubah* ALOHADANCE (The Apathy*)
HellRaisers Russie Dread Afoninje Shachlo* goddam MeTTpuM*
Na`Vi Ukraine XBOCT Dendi Funn1k SoNNeikO PSM*
NewTeam 123123 Russie fn yoky- Sedoy Goblak Nofear
Arcade Power Rangers Biélorussie Ditya Ra Jackal* chshcrt j4 BigNum*
Virtus Pro Russie Illidan God DKPhobos Lil fng
Vega Squadron Russie 9pashaebashu No[o]ne Mag~ Solo CemaT


Chez Empire, qui a trop attendu, The Apathy est déjà inscrit dans une autre équipe, ce qui pourrait obliger l'équipe russe à passer par les qualifications ouvertes pour le premier Major. De ce fait Fervian sera le joueur "officiel" pour ce Major.

En comparaison, la scène CIS tranche par sa relative stabilité. Il faut dire que les premières annonces la concernant ont établi dès le départ que VP ou Vega ne bougeraient pas. Pour d'autres comme Na`Vi, la transformation est bien moindre qu'on ne pouvait s'y attendre. En définitive, une seule nouvelle équipe a été créée. Quel contraste avec le shuffle permanent qui a affecté cette scène tout au long de la saison précédente !

La hiérarchie de la scène ne devrait pas évoluer outre mesure dans un premier temps : Virtus Pro inchangée devrait aisément rester numéro 1 tant que ses concurrentes ne se seront pas rodées. D'autres ont des arguments, encore faut-il qu'ils aient le temps de les mettre en oeuvre.

 

La scène américaine, sous l'ombre d'EG

Comme en Europe de l'Ouest, il y a énormément de nouvelles équipes. Beaucoup plus même en proportion. C'est l'occasion d'apporter du sang neuf à la scène avec énormément de pubstar très peu vues jusqu'à présent en compétition : presque toutes ont leur nouveau (ou leurs nouveaux) prometteur. Dans ce foisonnement d'équipes, Digital Chaos pourrait être la plus intéressante, même si Cloud 9 a préféré miser sur l'équipe de 1437.

Cependant, la grande gagnante du shuffle 2015 se trouve ici : Evil Geniuses, championne de TI5, a récupéré dans ses rangs les deux joueurs qui l'avaient quittée en janvier, Arteezy et zai (ce dernier comme remplaçant). Il est probable qu'EG soit ainsi encore plus forte qu'il y a un mois et il serait particulièrement surprenant que cette équipe ne domine pas outrageusement la scène américaine (sinon mondiale) au cours de la période à venir.

Equipe Pays 1 2 3 4 5
Cloud 9 USA 1437* MSS* Brax* SVG* Ritsu*
compLexity Gaming USA Zyzz swindlemelonzz mjw* Zfreek Wayto*
Digital Chaos Amérique du Nord TC Yawar Bulba Aui_2000 Biryu
EG USA Arteezy* SumaiL Universe Fear ppd
FIRE USA Jeyo Moo 747 Whitebeard Fluff
High Council of Wizards and Priests USA mason Clairvoyance DeMoN Fogged Chad


C'est un travers peut-être regrettable : on s'intéresse toujours davantage aux équipes composées de noms connus, porteurs d'espoirs que d'autres équipes peu identifiées ne charrient pas. Il y a bien évidemment beaucoup plus d'équipes sur la scène américaine, en particulier en Amérique du Sud. Mais en dehors de quelques qualifications sans lendemain dans des tournois l'an passé, il n'y a eu aucune performance vraiment marquante, c'est pourquoi ces équipes ne sont pas détaillées plus avant ici.

 

Ajustements limités en Chine

Comme pour l'Europe de l'Est, la Chine a finalement connu un shuffle bien limité. Il est vrai que, traditionnellement, c'est plutôt en hiver que les transferts sont nombreux, à l'occasion du Nouvel An chinois et du renouvellement ou non des contrats. Il n'y a donc rien d'étonnant, surtout que les meilleures équipes n'ont probablement guère ressenti le besoin d'évolutions majeures après les excellentes performances réalisées à TI5.

Equipe Pays 1 2 3 4 5
CDEC Chine Agressif Shiki Xz Q Garder
CDEC Youth Chine Icy Ame June ADD inflame
EHOME Chine old chicken* Cty eLeVeN* Kaka* LaNm
EHOME.King Chine kpii DXM Dog_7 hydsb Piao
iG Chine Rabbit* Ferrari_430 Luo ChuaN super*
LGD Chine Sylar Maybe r0tk* MMY! ddc*
NewBee Chine Hao* Mu Xiao2le* Banana chisbug*
VG Chine Burning* Super iceiceice Fenrir fy


Les petites équipes
de la scène (DG, EP, HGT, ont largement été vampirisées par les grosses structures : le succès de CDEC à TI5 mais aussi les réussites de l'intégration de Maybe ou Cty ont montré que renouveler les joueurs était un facteur de succès. De ce fait, les nouvelles générations de joueurs montent (enfin !) sur la scène chinoise, qui avait entre 2012 et 2014 manqué dans l'ensemble d'un nouveau souffle.

Il faut relever la poursuite d'un mouvement entamé en 2014 : l'apparition de line-ups secondaires dans les structures. NewBee ou VG avaient les leurs, LGD en avait eu (CDEC provient de là), c'est désormais au tour de CDEC et EHOME de se constituer des équipes secondes. Ces pépinières de nouveaux joueurs devraient assurer la force du Dota 2 chinois pour les saisons futures.

 

La scène SEA, peu lisible

La scène d'Asie du Sud-Est a elle aussi connu de nombreuses mutations. Le problème est que cette nouvelle scène est peu lisible pour les observateurs externes car elle demeure très éclatée en équipes formées sur une base nationale, souvent peu connus à l'international.

De ce fait, il est compliqué de savoir quelles équipes possèdent ou non le potentiel pour percer dans des compétitions dépassant le seul cadre de la scène SEA, au-delà de Fnatic et MVP Phoenix qui devraient demeurer les premières pour le moment, malgré leurs changements respectifs.

Equipe Pays 1 2 3 4 5
Banaaaanas Australie ElusionJESUS sLiCKz Shatan Xtcinct ninjaboogie
First Departure Singapour Chibix Meracle Kai* Poloson Lubby
Fnatic Malaisie Black^ * Chrissy* Ohaiyo Mushi Net*
Mineski Philippines Bimbo Kuku JessieVash ryOyr* Julz
MSI Evolution Philippines Cast Boombacs Dabeliuteef* Bokerino* ccd*
MVP Hot6ix Corée du Sud FoReV Sagun* Doctor* Reisen* Dubu*
MVP Phoenix Corée du Sud MP* QO March Febby Heen*
ThundeRobot Malaisie kYxY ??? near 02goddess ???


(Les noms de deux joueurs de ThundeRobot n'ont pas encore de transcription en alphabet latin.)

 

En guise de conclusion

Dota 2L'Europe de l'Ouest, l'Amérique et l'Asie du Sud-Est ont vu leurs scènes enregistrer des changements d'ampleur sur ce shuffle post-TI5. La Chine et l'Europe de l'Est sont plus stables. Beaucoup de nouvelles équipes à fortes ambitions sont apparues, notamment en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord : il est probable que beaucoup disparaissent au cours des mois à venir par manque de résultats et à cause de l'absence de sponsors.

Le déroulement de TI5 a montré une fois pour toutes que savoir renouveler ses joueurs et intégrer de jeunes pousses était un facteur de succès très clair. De ce fait, toutes les scènes voient de nouveaux noms arriver dans des équipes a priori prestigieuses. Peu de vétérans semblent prendre leurs distances avec la compétition, temporairement ou non, ce qui explique les créations d'équipes assez nombreuses.

Pour se risquer à quelques pronostics, disons que parmi le top 8 de la période à venir, on devrait retrouver des noms peu surprenants : EG, LGD, VG, CDEC, Fnatic, VP, Secret. En voilà sept. Et le huitième prétendant à la grandeur ?