Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Douze invitations pour le Major de Manille

27 avril 2016 à 11:08 | Par Darwyn | 495 commentaires

Valve a dévoilé ce matin les invitations pour le troisième Major de la saison, avec une surprise de taille puisque le schéma des précédents est bouleversé.


Seize équipes, comme aux Internationaux, comme aux Majors joués précédemment : le nombre total d'équipes concernées ne bouge pas. En revanche, alors que l'on pouvait observer sur le temps long une tendance irrésistible à la baisse du nombre des invitations directes dans les tournois Valve, ce Major s'inscrit en faux par rapport à cette évolution (salutaire à de nombreux égards). Le nombre d'invités directement passe en effet de huit à douze, réduisant d'autant la place attribuée aux qualifications régionales.

 

Les invités

Parmi les douze invités, huit étaient particulièrement attendus puisqu'ils répondaient aux critères employés par Valve pour lancer ses invitations aux Majors de Francfort et de Shanghai : le top 6 du tournoi Valve précédent, plus deux autres concurrents sélectionnés pour leurs bons résultats en LAN. Ceci sans se soucier particulièrement de la stabilité des line-ups (LGD et EHOME avaient obtenu leur invitation pour Francfort en dépit de changements importants).

Selon ce schéma, qui en valait bien un autre, auraient été invités Secret, Liquid, EG, MVP, Fnatic, coL, plus Wings Gaming et VG.R. Ces huit équipes ont bel et bien été conviées à Manille : rien d'étonnant là-dedans.

Ce qui est plus surprenant, en revanche, est que Valve a choisi de leur ajouter quatre autres noms, revenant ainsi à un ratio invités/qualifiés qui nous renvoie plusieurs années en arrière. Ces quatre ajouts sont Na`Vi, OG, Alliance et LGD. On relèvera qu'EternalEnvy plaidait il y a quelques jours sur Liquiddota en faveur d'invitations pour OG et Alliance au nom du "potentiel" de ces équipes, en lieu et place de Fnatic et coL.

Les invités au Major de Manille
Les invités au Major de Manille

Tentatives d'explication

Des quatre, OG est sans doute la plus légitime, en dépit de mauvais résultats sur l'ensemble de la 6.86 : elle a après tout remporté un Major cette saison. Pour les autres, il faut reconnaître une certaine perplexité, puisqu'il n'y a pas de victoires récentes en LAN pour ces équipes. Alliance a connu une belle période fin 2015-début 2016, mais avant Shanghai. Na`Vi enregistre en effet de belles performances depuis un mois et quelque et a terminé en finale du StarLadder i-League Invitational... est-ce vraiment suffisant ?

Quant à LGD, elle n'a pas dominé la scène chinoise depuis le dernier Major, elle n'a pas été finaliste dans une LAN internationale depuis décembre, elle a largement bougé après Shanghai : elle n'était pas plus légitime que d'autres équipes chinoises comme NewBee ou EHOME. De ces quatre ajouts, c'est le moins évident.

Alors, pourquoi ? La réponse nous semble tenir dans la conjugaison de deux facteurs : éviter de donner trop d'importance à certaines scènes régionales et satisfaire les fans, les deux éléments allant d'ailleurs de pair.

  Equipes présentes au Major de Shanghai Equipes présentes si les invitations suivaient le modèle des Majors précédents Equipes qui seront effectivement présentes à Manille
Amérique 3 4 3
Asie (moins Chine), ou SEA 2 4 3
Chine 5 4 4
Europe Ouest 4 2-4 4-5
Europe Est (CIS) 2 0-2 1-2


Les bons résultats des équipes SEA et US au Major de Shanghai leur valaient deux invitations obligées. En gardant deux qualifications par région, cela aurait porté le nombre de représentants de ces régions à quatre. En revanche, les équipes européennes, malgré de bonnes performances générales, n'auraient pu être représentées que par deux équipes (Secret et Liquid, finalistes à Shanghai), si les équipes CIS dominaient les qualifications européennes. Sans invités vu les mauvais résultats de Shanghai, la zone CIS aurait pu n'avoir aucun champion.

Bref, la répartition "logique" aurait abouti à un strict équilibre entre les quatre grandes régions : quatre équipes pour chacune (Amérique, Asie du Sud-Est, Chine et Europe). Du jamais vu dans un tournoi Valve, où l'Europe et la Chine fournissent traditionnellement les gros bataillons des compétiteurs.

Il y a sans aucun doute des raisons "géopolitiques" qui ont poussé Valve à ajouter quatre invitations : la nécessité de sécuriser au moins une place pour les équipes CIS (la zone est un vivier énorme de clients pour Dota 2), celle de maintenir un nombre suffisant d'équipes chinoises (si VG.R et Wings n'avaient pas gagné les deux dernières LAN, quel casse-tête !), celle de valoriser la scène ouest-européenne qui s'est imposée comme la meilleure depuis le début de la saison.

Il s'agissait aussi sans doute de lisser les évolutions, en considérant que les résultats désastreux des équipes CIS ou chinoises pouvaient venir de raisons conjoncturelles davantage que structurelles. Ces impératifs se sont effectués au détriment des zones réputées faibles, l'Asie du Sud-Est et l'Amérique, qui perdent chacune une place par rapport à ce qui aurait été cohérent avec les Majors précédents. Voilà qui explique l'ajout de quatre invitations.

Pourquoi ces quatre équipes en particulier ? Pour les trois européennes, parce qu'elles font partie du peloton de tête dans la région, parce que la présence d'OG était tout de même importante (vainqueurs à Francfort) et, sans doute, parce que ce sont trois équipes à très large fanbase, bien plus que les autres. Pour LGD, l'explication la plus logique est que Valve a placé plusieurs noms dans un chapeau et que c'est celui-ci qui en est sorti (à moins que la présence de xiao8 comme capitaine ait constitué le facteur décisif).

Les qualifications

Avec une seule place par tournoi régional, les qualifications vont être extrêmement féroces pour le Major de Manille - même si, en Europe, avec autant d'invités, bon nombre de compétiteurs très sérieux ne sont plus là.

Les tournois de pré-qualification débutent vendredi (les inscriptions sont ouvertes). Les deux vainqueurs de ces tournois participeront aux tournois de qualification à proprement parler, où sont déjà conviés huit équipes par région. Ces tournois occuperont largement la semaine prochaine.

Les tournois chinois et européen apparaissent une fois de plus comme les plus durs, avec d'un côté CDEC, EHOME, NewBee et potentiellement VG, de l'autre Empire, No Diggity, Spirit, Vega ou VP.

 

Bref, Valve a fait un choix, en fonction de considérations diverses (la perspective commerciale n'étant pas forcément la moindre). On peut tout de même s'interroger sur la pertinence de l'augmentation du nombre d'invitations alors même que la 6.87 arrivée hier risque de rebattre totalement les cartes en remettant en cause le style de jeu de certaines équipes à qui la 6.86 convenait parfaitement. Les mois à venir et le Major de Manille nous diront si la décision de Valve a été correcte. L'auteur de ces lignes aurait préféré, on s'en doute, une augmentation des places allouées aux qualifications plutôt que l'inverse.