Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

The International 2017 - Phase de groupes, bilan du jour 3

05 août 2017 à 13:11 | Par Darwyn | 315 commentaires

Le bilan quotidien de l'avancée de The International 2017, alors que la phase de groupes approche de sa fin.


Il ne reste, selon les équipes, plus qu'une série ou deux à jouer ce soir, et éventuellement des matchs de départage supplémentaires - uniquement en cas d'égalité sur des places cruciales, à savoir pour déterminer qui va en Winner ou en Loser Bracket, qui est éliminé. Autant dire que certaines tendances sont déjà claires à ce stade, même s'il demeure de grosses incertitudes dans chaque groupe.

Groupe A : un milieu de tableau incertain

Les combats ont été acharnés hier, avec une partie de 128 minutes entre iG.Vitality et Team Empire qui a conduit de fait le dernier match à débuter à 5 h du matin... Au terme de cette journée, on en sait plus sur le classement. Et pourtant, alors qu'il ne reste qu'un seul round à jouer dans ce groupe A, de nombreuses incertitudes demeurent, ce qui fait que tous les matchs de ce soir seront importants.

Certaines équipes sont déjà fixées sur leur sort. Dans le haut du panier, deux équipes ont assuré le Winner Bracket : Team Liquid et LGD, qui ont fait match nul l'une contre l'autre dans la nuit. Evil Geniuses et TnC Pro Team sont les mieux placées pour le Winner Bracket, puisqu'il leur suffit d'une seule victoire : cela ne devrait pas être un souci pour EG qui affronte Fnatic, en revanche TnC aura la partie plus dure contre LGD. iG.Vitality, qui joue Infamous, pourrait donc forcer un tiebreak (pour Secret qui joue Liquid, cela pourrait être plus difficile...).

Team Empire ira en Loser Bracket quoiqu'il se passe, en revanche deux équipes peuvent encore se faire éliminer : Fnatic et Infamous. Si les deux perdent 0-2 ce soir, ce sera Fnatic à qui l'on dira au revoir, là où la plupart des gens, avant le tournoi, donnaient Infamous largement perdant dans le groupe A.



Groupe B : LFY en tête, quatre challengers

Pour le groupe B, il était déjà évident en début de soirée que LFY avait assuré sa place en Winner Bracket, après une victoire 2-0 sans appel contre Newbee. Un treizième point a ensuite sécurisé la première place du groupe pour l'équipe chinoise, qui a ensuite levé le pied et s'est permis quelques fantaisies dans la deuxième manche contre Digital Chaos.

Derrière LFY, en revanche, rien n'est joué : cinq équipes risquent de se disputer chèrement les trois autres places en Winner Bracket, Virtus Pro, Newbee, Invictus Gaming et OG, avec Digital Chaos en embuscade.

Pour le bas du tableau, Execration, Hellraisers et Cloud 9 ne peuvent plus espérer le Winner Bracket. Les deux dernières joueront leur survie. Avec un score de 1-11, Hellraisers est en mauvaise position. Le match final HR contre C9 sera donc peut-être décisif.

Demain, de nombreux matchs cruciaux se tiendront donc, notamment lors du dernier tour :

  • Newbee contre Virtus Pro (série B8)
  • Newbee contre DC (série B9)
  • Virtus Pro contre Invictus Gaming (série B9)
  • Cloud 9 contre Hellraisers (série B9)

 

De la pertinence des invitations

Pour cette édition, six équipes ont été invitées sur dix-huit concurrents. Elles n'ont pas été réparties également dans les groupes (deux dans le groupe A, quatre dans le B). Aucune des six équipes invitées n'a été ridicule jusque-là, même si au moins l'une de celles du groupe B finira automatiquement dans le Loser Bracket - voire deux selon le déroulement de la journée de demain.

De plus, en dehors des invités chinois, Newbee et Invictus Gaming, qui se placent derrière les deux équipes LGD, les invités font toujours de meilleurs scores que les équipes qualifiées pour leur région : EG fait mieux que Digital Chaos et bien mieux que Cloud 9, Liquid est clairement devant Secret (sans parler d'Hellraisers...), Virtus Pro distance Empire.

Autrement dit, la pertinence des invitations de Valve semble validée cette année. Ce n'était pas le cas en 2016, puisque trois des six invités avaient terminé en Loser Bracket et puisque les scores avaient été globalement médiocres (sauf pour OG). Il n'y a que pour la Chine que l'on pourrait remettre en question le choix des invités : Newbee et iG ne sont pas les équipes qui ont le mieux réussi. Cependant, au moment où les invitations ont été lancées, LGD et LFY n'avaient pas encore dominé la Mars Dota 2 League et rien ne justifiait leur invitation.

 

N'hésitez pas à suivre le tournoi en français sur les chaînes de la FroggedTV et d'Ogaming qui se sont associées pour proposer une couverture complète du tournoi. Le stream FroggedTV (dit Radiant) reprend la recette des éditions précédentes et s'adresse aux initiés, le stream Ogaming (dit Dire), plus pédagogique, est orienté en direction de ceux qui ne connaissent pas ou peu Dota 2. Sur Twitter, vous pouvez suivre le hashtag #TI7FR.