Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Chronique e-sportive (37) : PSG.LGD offre un premier titre de Major à la Chine

07 mai 2018 à 08:21 | Par Darwyn | 504 commentaires

Que s'est-il passé dans le monde compétitif Dota 2 cette semaine ? EPICENTER XL achevé, GESC Thaïlande à venir et autres informations.


L'EPICENTER XL

Le sixième tournoi de rang Major de la saison était en cours la semaine dernière depuis deux jours. Il s'est achevé hier en début de soirée. Comme pour les éditions précédentes, l'organisation de l'EPICENTER a fait les choses en grand et de belle manière ; et, comme en 2016 et en 2017, le tournoi a été servi par des matchs intenses et de grande qualité, en particulier sur la fin, ce qui contribuera sans doute à le conserver dans les mémoires.

Les phases de poule visaient à éliminer les équipes les plus faibles avant les Playoffs et à déterminer qui irait en Upper Bracket, qui en Lower Bracket. Les deux poules ont eu une physionomie pour le moins différente.

Le groupe A s'est retrouvé parfaitement stratifié : aucune égalité entre les équipes. Avec un score de 5 à 0, Team Liquid en a pris la tête, devançant PSG.LGD, puis l'équipe russe récente FlyToMoon (qui a clairement montré, à ce stade, un niveau de jeu supérieur à celui qui pouvait être attendu) et Mineski. Les deux éliminés de ce groupe ont été compLexity Gaming et Team Empire, qui n'a enregistré que des défaites.

Dans le groupe B, il a été plus difficile de se départager : si Virtus Pro et OG finissent en tête devant les autres, ces deux équipes ont enregistré chacune une défaite contre l'une des équipes de la queue du classement. Les quatre autres ont fini à égalité avec deux victoires et trois défaites. Le départage a été fait sans recourir à des matchs supplémentaires, en comparant leurs résultats respectifs - c'est en un sens dommage, mais bien plus pratique du point de vue de l'organisation.

Le classement final du groupe B a de quoi surprendre : OG a plutôt bien réussi cette phase, là où Team Secret (3e) ou Newbee (5e) ont été davantage en difficulté. L'équipe chinoise a mis bien trop de temps avant de trouver son tempo dans le tournoi et la défaite le troisième jour contre les Brésiliens de paiN Gaming a oblitéré toute chance d'accéder aux Playoffs. C'est de ce fait cette dernière équipe qui les a joués.

 

L'un des rares reproches que l'on peut adresser à l'EPICENTER XL concerne sans doute le Lower Bracket des phases finales : deux tours éliminatoires en une seule manche sont à la fois trop punitifs et dommageables. Ils ont conduit à la disparition de paiN Gaming et Team Secret au premier tour, puis de Mineski et OG au deuxième (la défaite d'OG contre FlyToMoon intervenant après un match particulièrement long et tendu).

Le Winner Bracket a consacré les deux meilleures équipes du groupe A ; dans la finale WB, PSG.LGD a battu Team Liquid 2 à 0, après avoir battu Virtus Pro. Team Liquid a alors dû faire face à FlyToMoon, qui venait de se débarrasser de Virtus Pro. Le match n'a pas été simple mais a été remporté par Team Liquid, qui a pu par conséquent défendre en finale son titre de double champion de l'EPICENTER.

Le match terminal s'est révélée endiablé : les deux premières manches, en particulier, ont eu un rythme effréné (deux kills par minute en moyenne). Les retournements de situation ont été nombreux - la troisième manche en est un exemple frappant - et l'on gardera en mémoire des passages savoureux (le Rampage de l'Invoker de Miracle- minute 20, l'Ultra Kill d'Ame défendant seul sa base...). Au terme de quatre parties plus que divertissantes, PSG.LGD a ravi son titre à Team Liquid. Le support position 5 et capitaine de PSG.LGD fy a par ailleurs obtenu le titre de MVP du tournoi et la main d'or (dite gantelet de Thanos) qui allait avec.


C'est la première fois de la saison qu'une équipe chinoise remporte un Major. Jusqu'à présent, seule Newbee avait remporté deux Minors. LGD poursuit donc sur sa bonne lancée de 2018, après sa place de finaliste du DAC début avril. Cela propulse l'équipe chinoise, désormais en partenariat avec le PSG eSports, à la quatrième place du classement DPC, offrant une (très) sérieuse option sur l'invitation directe à The International.

Que retenir en particulier de ce tournoi, au-delà de la finale ? La question a été posée à Namax, streamer et commentateur sur la FroggedTV, et il met en avant trois aspects de cet EPICENTER XL :

Une équipe : la performance de FTM m'a bluffé (comme pour beaucoup de montre). Une équipe de "CIS rejects", qui a juste quelques mois d'expérience ensemble et qui fait un top 3, c'est une très belle histoire et j'espère les voir réussir leur Qualifier régional afin de les cast à TI8.

Un héros : Leshrac, 2ème héros le plus pick et ban du tournoi, performant aussi bien au mid qu'en support. Il devrait probablement être nerf sur les patchs à venir.

Une mécanique de jeu : les buybacks agresifs de début / milieu de partie par les supports et les offlaners qui, à de multiples reprises, ont permis de renverser le déroulement d'un fight, voire de toute une partie. Vraiment plus d'hésitation de la part des équipes à utiliser cette ressource qui est bien plus accessible qu'auparavant.

 

A venir : le GESC Thaïlande

Il y aura de moins en moins de temps morts sur cette fin de saison. En effet, le prochain Minor débute dans deux jours seulement. L'affiche de ce tournoi est cependant moins impressionnante que celle de l'EPICENTER XL, les grosses teams filtrant de plus en plus leurs tournois afin de ne pas s'épuiser. On retrouvera donc seulement une équipe de l'EPICENTER, Team Secret.

Parmi les concurrents notables, il faut évidemment citer Evil Geniuses et Fnatic. Il serait sans doute bon de surveiller VGJ.Storm, équipe qualifiée pour l'Amérique du Nord qui a récemment intégré Resolut1on. Pour le premier tournoi organisé en Thaïlande, une place a été réservée à une équipe locale, Alpha Red.

Le tournoi débute mercredi au petit matin, avec un round Robin entre les neuf participants. Les deux équipes qui en sortiront en tête accèderont aux demi-finales, les quatre équipes suivantes disputant des quarts de finale et les trois dernières étant éliminées. Le planning sera très serré, puisque le tournoi se tient sur quatre jours seulement.

 

Autres informations

Du changement chez Na`Vi ? Après l'échec cuisant de l'EPICENTER XL (dernière place dans le groupe B, clairement plus faible que le A...), une rumeur court sur l'équipe ukrainienne : le support serbe LeBronDota serait mis à la porte. Ce joueur était entré chez Natus Vincere en février, peu après Lil. Si le bruit s'avérait juste, Na`Vi perdrait évidemment toute possibilité d'invitation pour les qualifications à TI8 et devrait passer par l'Open Qualifier CIS.

L'après-TI8 se dessine déjà : l'ESL a annoncé le retour d'un tournoi important à Hambourg en octobre 2018. L'ESL One Hambourg 2017 avait été le premier Major de cette saison. Il avait été critiqué pour son format (huit équipes seulement, finale en Bo3...) : l'édition 2018 devrait corriger ces défauts, puisque seize équipes et six jours dans la Barclaycard Arena sont au programme. Le statut de ce tournoi demeure cependant incertain, puisque les plans de Valve pour la saison à venir ne sont pas encore connus.

 

Le classement pour TI8

Enfin du nouveau ! L'EPICENTER n'a pas bouleversé le classement existant : le top 8 reste sensiblement le même, hormis la progression remarquable de PSG.LGD qui bondit à la quatrième place. L'entrée de FlyToMoon à la douzième place n'a aucune conséquence, puisque cette équipe ne peut pas prétendre à une invitation.

Mais il faut noter que, désormais, Team Liquid est assurée de son invitation à The International 2018 : avec 6084 points, les champions du monde en titre sont largement au-dessus du seuil requis, qui est pour l'instant fixé à 5151 DPC. Team Secret est proche de cette barre, en dépit des performances très moyennes de ces derniers temps.

  1. Virtus Pro (8097)
  2. Team Liquid (6084)
  3. Team Secret (4710)
  4. PSG.LGD (4071)
  5. Mineski (3150)
  6. Newbee (2220)
  7. Vici Gaming (2160)
  8. VGJ.Thunder (1935)
  9. Evil Geniuses (1335)
  10. Natus Vincere (1199)
  11. Fnatic (950)
  12. FlyToMoon (675)
  13. OG (630)
  14. TNC Pro Team (495)
  15. OpTic Gaming (450)
  16. LGD.Forever Young (199)
  17. compLexity Gaming (135)
  18. Immortals (90)
  19. Team Kinguin (90)
  20. Vega Squadron (90)
  21. Echo International (30)