Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

The International 2018 : plus que douze équipes en lice

21 août 2018 à 15:14 | Par Darwyn | 493 commentaires

Le Main Event de The International 2018 a débuté hier soir. Au terme de cette première journée, un quart des équipes a quitté la compétition.


Deux Bo3 en Upper Bracket, quatre Bo1 en Lower Bracket : le début de The International est toujours long... et meurtrier. Les matchs ont été précédé d'une cérémonie d'ouverture avec musique, acrobaties et Gabe Newell qui, une fois n'est pas coutume, a parlé davantage que les années précédentes en annonçant notamment que les spectateurs présents à Vancouver recevraient une copie d'Artifact gratuite. Que retenir des matchs de cette journée et que nous réserve la deuxième journée ?

=> Si vous n'avez pas pu regarder les parties d'hier, comment rattraper ce retard ? Les matchs du Lower Bracket les plus intéressants ont sans doute été Mineski contre TnC et Vici Gaming contre VGJ.Thunder. En Upper Bracket, les parties ont été davantage à sens unique : peut-être la première manche de Virtus Pro face à PSG.LGD.

 

Upper Bracket : favoris contre outsiders

La moitié supérieure de l'Upper Bracket contient les trois équipes qui faisaient figure de favoris avant TI : Team Liquid, Virtus Pro et PSG.LGD. La première a proprement battu OpTic Gaming 2 à 0, sans véritablement forcer, tandis que le deuxième match a tourné en faveur de l'équipe chinoise après une grosse erreur commise par Virtus Pro, incapable de confirmer son avance écrasante en première manche.

L'Upper Bracket reprend ce soir avec les deux autres matchs du premier tour ; ce sont plutôt les outsiders que l'on retrouve dans la partie inférieure, puisque le premier Bo3 de la journée opposera VGJ.Storm à OG et le second Evil Geniuses à Team Secret.

 

En parvenant dans le Main Event et en accédant au top 12, Team Serenity a d'ores et déjà réussi son tournoi.

 

Lower Bracket : l'hécatombe

Le premier tour du Lower Bracket, qui conduit à quatre éliminations rapides en une seule manche, est toujours une épreuve. Cette nuit, aucune équipe n'a quitté le tournoi sans se battre.

La rencontre de départ opposait Fnatic à Team Serenity. Largement favorite, Fnatic n'a pas réussi à faire fonctionner son draft, qui tournait autour d'un Phoenix et d'un Visage mid - pas forcément très adapté à ce qui se trouvait en face, qui plus est. Elle a donc quitté le tournoi tandis que les Chinois inattendus de Team Serenity avancent.

Le match suivant impliquait les deux autres équipes SEA, TnC et Mineski. Les Philippins de TnC ont pris rapidement l'avantage, avec un Tiny mid sur Armel déchaîné. Cependant l'horloge tournait face à un duo Spectre-Shadow Fiend qui assurait le lategame pour Mineski : tout s'est joué sur un gros teamfight tout à la fin et Mineski a gagné en trois minutes.

La troisième étape faisait intervenir les finalistes de l'an dernier, Newbee, et les vainqueurs du Qualifier CIS, Winstrike Team. Les premiers étaient évidemment favoris, tant du point de vue de l'expérience que du Groupstage, et n'ont pourtant pas réussi à gagner, manifestement tétanisés par la peur de perdre : trois combats désastreux autour de Roshan ont enterré Newbee, Winstrike ne commettant pas d'erreur derrière et s'imposant de belle manière.

Pour terminer, l'ultime match s'est déroulé entre deux équipes chinoises, Vici Gaming et VGJ.Thunder. VG est passée à l'offensive rapidement avec un duo de supports LaNm (Earthshaker) et Fenrir (Silencer) dévastateur, pour mettre en place une deathball contre laquelle VGJ.Thunder a tenté de trouver des réponses. Une exécution clairement supérieure a permis à Vici Gaming de s'imposer définitivement.

Les Bo1 en Lower Bracket sont désormais achevés : place aux Bo3 éliminatoires, avec au menu de la deuxième journée OpTic Gaming face à Team Serenity et Virtus Pro contre Mineski. Les éliminés des deux prochains jours finiront aux places 9-12 du tournoi.