Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

E-sport : présentation d'Alliance, champions du monde 2013

18 mars 2014 à 08:07 | Par Darwyn | 35 commentaires

Alliance est l'une des plus fortes équipes sur Dota 2 du moment. JoL-Dota 2 vous présente cette équipe professionnelle dans le détail.


Le temps de la splendeur

Alliance a été formée au printemps 2013 à partir de No Tidehunter, une équipe fondée en 2012 par EternaLEnVy, un joueur canadien. Internationale à l'origine, No Tidehunter devient en majorité suédoise avec le recrutement de Loda et Akke, qui rejoignent leurs compatriotes s4 et AdmiralBulldog. Les performances de l'équipe sont bonnes mais semblent marquer le pas et les Suédois décident début 2013 une réorganisation de l'équipe, dans un premier temps le passage de s4 en position de capitaine, puis l'éviction d'EternaLEnVy et son remplacement par EGM, un autre Suédois.

Equipe homogène sur le plan linguistique et soudée, Alliance a écrasé la scène compétitive occidentale jusqu'à The International et a brillé sur la scène asiatique en s'imposant lors de la G-1 Championsleague saison 5 en mai 2013. Elle fait preuve d'un jeu très solide, exploitant à fond les erreurs de ses adversaires au maximum, sans abandonner précocement les parties suivant le principe que l'on peut toujours espérer revenir dans le jeu.

L'équipe s'appuie sur une philosophie exprimée très clairement lors d'interviews : ce qui compte, à la fin de la partie, c'est d'avoir détruit l'Ancien adverse, pas d'avoir plus de kills, plus de farm ou plus d'admirateurs. D'après ce principe et suivant les tactiques du capitaine s4 (qui confinent parfois au génie), Alliance engrange des succès spectaculaires pour une équipe si récente et comptant plusieurs nouveaux joueurs pro.

Rarement vaincue dans les tournois, le parcours de l'équipe a été tout aussi remarquable au cours de TI3 : aucune manche concédée lors des phases de poule, un parcours sans défaite en Winner Bracket. Uniquement trois parties perdues sur l'ensemble du tournoi ! La Grande Finale contre Na`Vi avait été très disputée. Ce match épique s'était conclu par une victoire 3-2 d'Alliance, grâce à des choix stratégiques particulièrement intelligents opérés par les Suédois.

Alliance a donc remporté le titre de champions du monde 2013... et le chèque de 1 437 204 $ qui allait avec.

Equipe Alliance (roster actuel)

 

Les turbulences depuis la fin 2013

Après The International 2013, Alliance a cependant perdu de sa superbe : les Suédois ont commencé à ne pas remporter de nombreux tournois, échouant en finale (plusieurs fois contre Na`Vi, d'ailleurs), voire en demi-finale.

La faute, probablement, au changement de version : en 6.77 et 6.78, Alliance avait un jeu écrasant, qui laissait très peu de place à l'erreur. Le jeu d'Alliance, parfois considéré comme proche de celui des grosses équipes chinoises pour la prudence qui le caractérisait en général et les assauts lents contre la base ennemie, pouvait pourtant s'adapter à des adversaires très agressifs, encaissant des assauts violents et les rendant.

Mais les versions suivantes ont moins réussi à Alliance. Favorisant l'agression rapide, cette version a semblé moins correspondre au jeu d'Alliance (ou davantage à leurs adversaires), et l'équipe a vu son taux de victoire passer durablement sous la barre des 75 %. Autrement dit, si l'équipe est restée clairement l'une des meilleures en Occident, sa position n'est clairement plus aussi dominante. Elle n'a par exemple pas remporté une seule des quatre finales de tournois qui l'ont opposée à Na`Vi depuis octobre.

Pour s'adapter à ces performances en demi-teinte, Alliance n'a pas changé son équipe, ni les rôles en jeu. En revanche, elle a changé de drafteur : s4, joueur de mid, a laissé le capitanat à Loda, joueur de carry. Cela semble avoir porté ses fruits, puisque les performances de l'équipe s'améliorent : deuxième place pour l'instant en phase de groupe des Star Series IX, victoire à la D2 Champions League en janvier...

Mais si Alliance n'a plus le profil de l'équipe qui écrase tout sur son passage désormais, elle demeure l'une des équipes les plus solides du moment. L'un de ses grandes forces reste sa capacité à revenir dans des parties extrêmement mal engagées en tirant parti de toutes les erreurs faites par les équipes adverses.

Formée de joueurs qui se connaissent et se pratiquent depuis plus d'un an, qui ont l'expérience de la pression, elle sera sans conteste l'une des équipes favorites pour cette quatrième édition de The International, le plus grand tournoi Dota 2 annuel.

 

Palmarès

  2014  
Janvier 2e Star Ladder Series VIII
Janvier 1er Dota 2 Champions League I
Janvier 4e Dota 2 League IV
  2013  
Décembre 1er Fragbite Masters
Novembre 3e ASUS ROG DreamLeague
Novembre 2e WePlay Dota 2 League II
Octobre 2e Star Ladder Series VII
Août 1er The International 2013
Juillet 1er The Premier League V
Juillet 1er Star Ladder Series VI
Juin 1er DreamHack Summer
Mais 1er G-1 Champions League V
Avril 1er The Premier League IV

 

Les joueurs

Alliance - Loda
Alliance - Loda

Loda

Loda est un vétéran de la scène compétitive de DotA : il a participé à de nombreuses équipes professionnelles depuis 2006, non sans succès (il a à certaines périodes été considéré comme l'un des meilleurs joueurs de DotA, surnommé L-god en Chine). Après un passage sur Heroes of Newerth, Loda est arrivé sur Dota 2 à la fin de l'année 2011, intégrant l'équipe de Singapour Zenith. Fin 2012, il rejoint avec son compagnon de longue date Akke No Tidehunter, dont il propose la réorganisation début 2013 (départ du fondateur EternaLEnVy, Canadien, et entrée d'EGM pour une équipe 100 % suédoise, promotion de s4 comme capitaine).

Loda est un joueur de carry : distingué comme tel sur DotA, il a été considéré comme l'un des meilleurs carry du moment en 2013 et a obtenu plusieurs récompenses décernées par de grands sites communautaires (joinDota, Team Liquid...). Il se montre capable de jouer des héros très différents, même s'il a quelques héros fétiches - notamment Lifestealer - et a parfois opéré des "come back" d'ampleur en étant capable de remonter un départ très difficile.

Il a désormais la fonction de capitaine lors de la phase de pick, auparavant assurée par s4.

Alliance - s4
Alliance - s4

S4

S4 est un nouveau-venu sur la scène compétitive Dota 2, puisqu'il n'a commencé la compétition qu'en 2012, qu'il avait toutefois pratiquée auparavant sur Heroes of Newerth. Les premiers mois sont difficiles, avec plusieurs changements d'équipe. La trajectoire de s4 décolle toutefois lorsqu'il intègre la première mouture de No Tidehunter, une équipe internationale montée par le Canadien EternaLEnVy : c'est au sein de NTH puis d'Alliance que s4 a réalisé l'essentiel de ses performances et qu'il s'est fait connaître du grand public.

Joueur de mid de NTH, il est également le lead, le stratège et le drafteur de l'équipe à partir du début 2013. A ce titre, il mène Alliance à la victoire lors de TI3. Suite aux contreperformances enregistrées par Alliance au cours des mois suivants, il a laissé sa place de drafteur à Loda, tout en gardant le lead au cours des parties.

Ce sont ses capacités de lead qui ont retenu l'attention des observateurs en 2013, plus que son jeu au mid (il faut dire que la concurrence était rude). Il a tendance à exceller sur les héros de mid tournés vers le gank et l'initiation, comme Magnus, Batrider, Puck ou Clockwerk, qui lui permettent d'être très vite au coeur de l'action.

Alliance - AdmiralBulldog
Alliance - AdmiralBulldog

AdmiralBulldog

Autre nouveau venu sur la scène compétitive, AdmiralBulldog n'avait fait que quelques parties comme standin pour diverses équipes (dont Na`Vi) avant d'intégrer No Tidehunter à sa fondation.

Connu à l'origine pour sa maîtrise sans égale de Lone Druid, AdmiralBulldog a logiquement pris la place du solo hardlaner chez NTH puis Alliance. Il a tendance à jouer un tout petit nombre de héros, en particulier Lone Druid, Nature's Prophet, Bounty Hunter et Clockwerk. En tant que LD ou Furion, il lui appartient souvent de tenir le rôle du "rat", qui s'empare des baraquements ennemis alors que son équipe perd des combats.

Compte tenu de ce rôle ingrat (le "rat doto" est peu populaire), de l'utilisation d'outils pour simplifier son travail de hardlaner (les cercles verts autour du héros) et de son faible pool de héros, AdmiralBulldog a souvent été critiqué, voire moqué par la communauté Dota 2. Il est pourtant un maillon essentiel d'Alliance. Il a d'ailleurs été reconnu comme meilleur joueur de solo hardlane par divers sites communautaires en 2013.

Alliance - Akke
Alliance - Akke

Akke

Autre vétéran de la scène compétitive, Akke joue depuis longtemps avec Loda, puisqu'ils ont joué dès 2006 dans la même équipe et se sont retrouvés à plusieurs reprises par la suite, notamment sur Heroes of Newerth. Akke intègre No Tidehunter en même temps que Loda, à la fin 2012.

Akke joue depuis longtemps le rôle d'un support. Il a été reconnu depuis plusieurs années comme l'un des supports les plus efficaces de la scène compétitive, avant même la domination d'Alliance en 2013. En duo avec EGM, il prend souvent les héros demandant de la micro-gestion comme Chen, Enchantress ou Visage, ou les initiateurs comme Crystal Maiden qu'il a été l'un des premiers à rejouer dès TI3.

Alliance - EGM
Alliance - EGM

EGM

EGM a fait ses débuts compétitifs sur DotA en 2010-2011, avant de passer sur Dota 2. En 2012, il a rejoint puis quitté plusieurs équipes mineures. Il est le dernier des joueurs d'Alliance à rejoindre No Tidehunter, en remplacement d'EternaLEnVy en février 2013. Son look très reconnaissable permet de l'identifier facilement.

EGM s'est spécialisé dans le support de lane pour Loda : c'est lui qui couve son carry, notamment lorsque Akke est en forêt, et c'est également lui qui se charge de jouer Io pour des duos dévastateurs qui ont fait leurs preuves tout au long de 2013. Il s'est également distingué sur Rubick. En 2013, il a été considéré comme l'un des meilleurs supports du moment.