Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Chroniques e-sportives (16) : coups de tonnerre dans un ciel serein

12 novembre 2014 à 18:18 | Par Darwyn | 306 commentaires

La semaine e-sportive Dota 2 est résumée : qu'avez-vous manqué de l'actualité, particulièrement chargée ? Il s'agira aussi, pour cette édition, d'observer brièvement la situation dans chaque région.


Ca bouge en Chine

L'organisation qui gère l'e-sport en Chine, ACE, s'est réunie pour décider si les équipes de vétérans officiellement retraités devaient être autorisées dans les compétitions. L'existence de ces équipes formées cette saison pose des problèmes à la scène chinoise car elles sont plus ou moins indépendantes des structures établies et qu'elles posent question au regard du respect des règles de bonne conduite édictées pour les organisations.

ACE a finalement décidé d'autoriser la présence des équipes Old Men et Big God dans les tournois. Ces deux équipes sont composées de joueurs de légende en Chine : anciens d'EHOME, d'iG, de LGD pour les Old Men, parfois retirés depuis plusieurs années, tandis que l'on retrouve chez Big God des joueurs retraités cette saison et passés de l'autre côté, celui des commentateurs (BurNing, r0tk, LaNm et, récemment, une commentatrice, PC Cold).

ACE

La décision de ACE exclut cependant les joueurs qui sont toujours sous contrat avec une autre structure et qui voudraient jouer dans l'une de ces deux équipes. Cette restriction vise essentiellement l'ancien capitaine de NewBee, xiao8, qui avait signé un contrat de deux ans.

Cette décision risque fort de bousculer la scène chinoise, perturbant le développement des jeunes pousses. Cette saison semblait pourtant, au départ, favorable à un renouvellement (encore partiel) des générations en Chine. En somme, il y a fort à parier que derrière Vici Gaming, NewBee et LGD, les nouveaux talents se voient plus encore bloquer l'accès aux podiums.

Les équipes les plus fortes du moment :
   

Une équipe en perte de vitesse :

Une équipe à suivre :

 

Cartes rebattues en Asie du Sud-Est ?

Depuis la formation de la Team Malaysia, dont les membres étaient les mêmes que ceux d'Orange en 2013, cette équipe dominait outrageusement la scène : 75 % de victoires en octobre et une longue série de matchs sans concéder une seule manche. Las, les déboires se sont enchaînés cette semaine pour ces faux nouveaux venus.

Le 5 novembre, Invasion, une autre équipe malaisienne, a battu les vétérans en finale du Winner Bracket des qualifications pour la Synergy League, mettant fin à une série de trois semaines sans défaite. Le 7 novembre, c'était au tour de l'équipe de Singapour First Departure, qui venait de changer certains joueurs pour retrouver un roster proche de celui de 2012-2013 (Meracle, Poloson, Lubby), de battre les Malaisiens lors des qualifications pour The Summit 2.

DK - Mushi Titan - XtiNcT

Mushi et Xtinct sont désormais sur le marché

Peu après, Xtinct, joueur de support de la Team Malaysia, a annoncé son départ de l'équipe. Un départ inattendu, qui n'a pas été expliqué de part et d'autre, mais les joueurs insistent sur l'amitié qui les lie - la raison pourrait donc être extérieure à l'équipe elle-même. Depuis, rien ne va plus : alors que lors des phases de groupe l'équipe avait écrasé ses concurrentes (11 à 0 !), elle s'est fait éliminer définitivement des qualifications pour The Summit, battue à nouveau par First Departure. Les ultra-favoris de la scène SEA ne seront donc pas présents en décembre à Los Angeles.

La série noire ne s'est pas arrêtée là pour la Team Malaysia : cette nuit, Mushi, leader de l'équipe comme il l'était chez Orange, a annoncé qu'il partait à son tour. Cela ne laisse que trois joueurs dans la Team Malaysia, dont l'avenir est incertain et qui n'a pas de structure. Mushi n'a pas donné de raison à ce départ mais a promis des éclaircissements futurs.

Le pouvoir de la rumeur : GoDz, commentateur de BTS, a lancé des spéculations sur une possible arrivée de Mushi chez Alliance. Rien jusque là n'étaye ce bruit, mais qui sait ? On parle aussi de LGD comme un possible point de Chine, donc un retour en Chine pour Mushi. A suivre !

La réorganisation drastique de la Team Malaysia sans deux de ses joueurs et sa possible disparition risquent en tous cas de modifier profondément l'équilibre régional : le numéro 1 incontestable effacé, plusieurs équipes seront sur les rangs pour accéder à la lumière. En premier lieu First Departure de Singapour, qui a décroché le sésame pour les finales de The Summit 2.

D'autres équipes comme Invasion ou Mineski, qui s'est reformée après les troubles des semaines passées, se placeront certainement en embuscade.

Une équipe en perte de vitesse :
Team Malaysia

Les équipes à suivre :
First Departure - Invasion eSports - MVP Phoenix

 

La scène CIS toujours en mouvement

L'arrivée de Goblak la semaine dernière chez Na`Vi a logiquement eu des répercussions sur plusieurs équipes. Natus Vincere a confirmé officiellement le remplacement de fng par Goblak au poste de capitaine, drafteur et support. fng a joué comme standin depuis pour VP.Polar : il pourrait donc s'agir d'un échange de places entre Na`Vi et Virtus Pro, deux organisations habituées à coopérer (elles coorganisent la Dota 2 Champions League depuis plus d'un an, par exemple). VP n'a cependant pas encore annoncé l'entrée du joueur biélorusse dans sa deuxième équipe.

VP.Polar a d'ailleurs perdu un deuxième joueur il y a deux jours, puisque Scandal, qui jouait au mid, est également parti. Aucune raison n'a jusque là était communiquée sur ce départ, qui intervient peu après celui de Goblak. Il paraît probable que Mag, ancien joueur de hardlane pour Empire, le remplacera, dans la mesure où il joue comme standin depuis un petit moment pour VP.Polar.

Enfin, Moskow Five a perdu un joueur phare en la personne de PGG, une ancienne gloire de la scène CIS. Moskow Five, reformée en début de saison, n'a pour l'instant pas réussi à s'imposer sur le podium d'une compétition importante, ce qui pourrait être la cause du départ de PGG. PGG demeure cependant comme standin temporaire dans l'équipe, tandis qu'il reste lié à la structure : il intègre en effet la deuxième équipe, Moskow Five International, formée à partir de l'ancien sGreen's Squad.

 

La scène CIS a vu la création ou la résurgence de nombreuses équipes en août et en septembre, marquées souvent par la présence de joueurs reconnus et expérimentés. Pourtant, les grosses compétitions internationales leur ont été peu favorables : si VP, NVMI (devenue VP.Polar), Empire et Na`Vi ont remporté des tournois, il s'agit de tournois régionaux ou de second rang. Aucun leader incontesté n'a émergé et, pour l'instant, aucune équipe, y compris la légendaire Na`Vi, ne semble être en mesure de battre les gros noms de la saison.

Cet affaissement dans un contexte de plus en concurrentiel en zone CIS explique sans doute l'instabilité des différentes équipes depuis quelques temps : il s'agit de trouver la recette miracle, la bonne composition pour parvenir à l'alchimie gagnante. En attendant, les joueurs tournent.

Et tout cela n'est probablement pas terminé : Empire a par exemple annoncé qu'elle ne participerait pas aux phases suivantes de la DreamLeague, jouées en LAN, a priori car le roster ne sera pas clairement défini à ce moment-là. VP.Polar, en pleine réorganisation, est aussi théoriquement qualifiée pour ce tournoi.

Des équipes fortes mais en restructuration :
 

Une équipe à surveiller :

 

En Europe de l'Ouest, Alliance en pleine tourmente

L'Europe de l'Ouest a de moins en moins de représentants de premier plan dans les tournois internationaux - ce qui n'est pas étonnant étant donnée la faiblesse de l'implantation de Dota 2 dans de nombreux pays, l'Europe du Nord faisant exception. Cloud 9 (mi-américaine) et surtout la Secret Team, qui s'est qualifiée pour The Summit 2, sont sans doute les deux meilleures équipes de la scène ouest-européenne actuellement. Suit la Team Tinker, qui peine à s'imposer dans des grosses compétitions, puis 4 Anchors + Sea Captain qui se révèle plus coriace que prévu.

Trois mois après le départ de deux joueurs, Alliance se cherche toujours.

En dehors de ces quelques noms, la plupart apparus seulement en début de saison, il y a évidemment Alliance, champions à The International 2013. L'équipe a subi deux départs de poids au début de la saison : le drafteur et joueur de mid s4 passé chez la Team Secret et EGM, support de renom, qui est allé jouer avec la Team Tinker.

Depuis leur départ, ces deux joueurs devaient être remplacés par Misery (ex-LGD.int, ex-mouz) et Chessie, talentueux nouveau venu suédois sur la scène compétitive. Las, ces joueurs ont finalement peu participé à des compétitions pour des raisons diverses - une blessure pour Chessie notamment. Alliance a donc joué surtout avec H4nn1, ex-joueur mid de Fnatic, resté seul dans cette structure qui a échoué à relancer une équipe Dota 2 cette saison.

Cela n'a pour l'instant guère donné de résultats et Akke (joueur de support d'Alliance) a annoncé il y a quelques jours qu'Alliance allait reporter ses futurs matchs afin de se "reconstruire". Il est difficile à ce stade de prévoir quelle forme prendra la nouvelle équipe : H4nn1 sera-t-il intégré officiellement ou au contraire cèdera-t-il sa place ? Qui sera le deuxième support officiel d'Alliance ? Il est en tous cas nécessaire pour les anciens champions du monde de trouver leur rythme en cette saison.

A noter : Alliance et Cloud 9 ont toutes les deux quitté la Dota 2 League (D2L) cette nuit. La première argue d'un besoin de temps pour se remettre sur les rails, la seconde invoque un calendrier de matchs trop chargé. Ces deux abandons laissent la division Ouest du tournoi exsangue et risque de ternir une compétition qui tentait cette saison de s'élargir à l'Asie.

Les équipes les plus forte du moment :
 

Les équipes en perte de vitesse :
   

Une équipe à suivre :

 

A l'Ouest, rien de nouveau

Pour terminer, la région Amériques reste marquée par une incontestable domination de  Evil Geniuses. EG semble toutefois en perte de vitesse sur les deux dernières semaines, avec notamment un départ mitigé dans le XMG Captain's Draft ou une défaite 0-2 face à Complexity Gaming dans la Dota Pit League.

Derrière EG, l'équipe qui a le vent en poupe est ladite  Complexity Gaming, formée fin août et modifiée il y a dix jours encore. En revanche SNA comme Na`Vi.US ne brillent guère ni l'une ni l'autre. cLg et Na`Vi.US se sont toutes deux placées pour les finales des qualifications US à The Summit 2 - les dernières qualifications qu'il reste à conclure.

Une équipe au sommet :

En perte de vitesse :
 

Une équipe à surveiller :

 

Et les tournois...

Toujours peu de gros rendez-vous prévus pour l'instant. On pourra retenir en cette fin de semaine l'IeSF 2014 World Championship, qui fonctionne sur un mode original : un championnat par pays, avec des équipes parfois composées de joueurs concurrents. Le tournoi et ses 50 000 $ risquent toutefois d'être emportés sans rebondissements par NewBee, qui aura peu d'opposition en face. Hormis NewBee, une seule équipe de poids, MVP Phoenix, et peu de joueurs identifiables - on relèvera Trixi dans la délégation de Finlande.

Les qualifications pour The Summit 2 sont presque achevées : First Departure représentera l'Asie du Sud-Est, LGD la Chine, la  Team Secret l'Europe. Les Playoffs US restent à jouer.  Evil Geniuses était invitée d'office en tant que précédent vainqueur. La sixième place sera réservée aux malheureux des qualifications repêchés par la communauté.

Le XMG Captain's Draft commence très fort pour la  Team Secret menée par Puppey, qui prouve ainsi clairement qu'il reste un drafteur d'exception... mais en CD. L'équipe domine largement ses concurrentes jusque là avec un résultat impressionnant de 10 à 2. Mais les autres équipes ont encore de nombreux matchs à jouer et il est possible que Secret ne soit pas seule si haut.

La DreamLeague commencera lundi prochain en LAN, avec une première phase de ligue s'étendant sur toute la semaine. Chacune des équipes en lice affrontera toutes les autres en Bo2, puis les six premières équipes accèderont aux finales, suivant des modalités diverses en fonction du classement. Les finales elles-mêmes se tiendront, toujours en LAN, la semaine suivante - il s'agira de la plus longue LAN sur Dota 2 hors des Internationaux.