Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Chroniques e-sportives (21) : une scène saturée qui pose question

17 décembre 2014 à 07:46 | Par Darwyn | 306 commentaires

Comme chaque semaine, le résumé de l'actualité e-sportive vous est proposé sur JoL Dota 2. En lien avec des observations régulièrement faites ici, la colère gronde dans le monde compétitif.


Cette semaine s'est révélée plutôt calme, du moins par rapport à la plupart de celles que l'on a connues depuis le début de cette saison 2014-2015. Il faut dire qu'il n'y avait pas de LAN importante et que l'on en vient à apprécier ces moments de répit (quelle inversion des perspectives par rapport aux saisons précédentes !). Les divers tournois se sont poursuivis et il n'y a rien de neuf quant aux équipes actuellement en recherche de joueur(s).

Il faut cependant relever un départ dans la  Team Secret (probablement numéro 1 en Europe de nos jours, mais qui n'a pas encore remporté un tournoi important), annoncé en ce mercredi matin : Simbaaa, aussi connu comme Fly, l'ancien capitaine de Fnatic, quitte l'équipe. Il sera temporairement remplacé par Misery, joueur danois qui n'a plus d'équipe fixe depuis la dissolution de mouz et qui a déjà fait office de remplaçant chez Alliance en début de saison. Misery est un autre joueur de support (comme Simbaaa l'était) et l'on verra donc prochainement si la répartition interne des rôles évolue.

 

Le débat sur le trop-plein de tournois se poursuit

Mardi, cependant, le leader de Cloud 9 EternalEnvy a lâché une petite bombe sur son blog hébergé sur liquiddota. L'ensemble de son message est intéressant, mais pour ceux qui n'auraient pas le temps, l'envie ou le courage de le faire, en voici un bref aperçu :

EE considère, et il n'est pas le seul, qu'il y a actuellement trop de tournois. Les organisateurs cherchent à générer un maximum d'argent et privilégient des tournois très longs, avec des phases de qualification qui s'étendent le plus possible, afin de vendre davantage de tickets. La vente des tickets, qui provient davantage d'une envie des acheteurs d'obtenir des objets plutôt que de la volonté de soutenir l'e-sport, est d'après EE l'objectif essentiel des organisateurs, qui par ailleurs se soucient moins de la qualité des tournois qu'ils gèrent.

Cloud 9 - EternaLEnVy

EternalEnvy donne plusieurs exemples vécus dans des "grosses" compétitions qui fleurent l'amateurisme (ESL New York et même Francfort, The Summit, WEC, WCA...). On apprend par exemple que plusieurs compétitions majeures qui se sont déroulées en Chine n'avaient pas embauché de traducteurs anglophones malgré la présence de plusieurs équipes occidentales, ou que nombre de tournois ne prévoient pas ou très peu d'ordinateurs pour les entraînements (y compris à The Summit 2 !).

Avec la multitude de tournois actuels, les défauts dans l'organisation générale, l'intérêt général pour ce qui se passe décline, d'après EE : celui du public qui ne peut pas tout suivre, celui des commentateurs qui ne peuvent pas fixer un calendrier et trouver des co-commentateurs facilement, celui des joueurs qui jouent leur énième match de la journée.

EternalEnvy estime aussi que la qualité générale des commentaires (anglophones, donc) est en baisse, tirée vers le bas par la mauvaise connaissance du jeu de certains et par le trop-plein de compétitions.

Le point de vue du joueur de Cloud 9 est sans doute biaisé sur certains points, de par sa position : blâmer les organisateurs, les commentateurs et le public tout en estimant les joueurs victimes de tout cela est une position aisée, sans une once d'auto-critique ; de même, les structures manageuriales elles-mêmes ne sont pas abordées, alors qu'il y a sans nul doute beaucoup à en dire (cf. ce qu'en disait la semaine passée 7ckingMad dans Challenges). Certaines de ses demandes (davantage d'invitations plutôt que de qualifications), si elles ont un intérêt indéniable, ne sont pas pour autant désintéressées.

Un des responsables de l'ESL, Kennigit, a d'ailleurs évoqué certains de ces problèmes de son point de vue et place davantage le blâme sur les joueurs, mal éduqués, qui préfèrent se plaindre sur Twitter, auprès de leur équipe plutôt que d'aller discuter avec les organisateurs des tournois. Il déplore également le manque d'encadrement des équipes professionnelles Dota 2, plus faible que pour d'autres jeux. Bref, chacun voit midi à sa porte.

Malgré tout, cette tribune montre une fois de plus que les joueurs occidentaux prennent collectivement conscience que l'e-sport sur Dota 2 souffre de défauts structurels. Des changements pourraient intervenir prochainement, qu'il s'agisse de davantage filtrer les compétitions pour les équipes ou d'une organisation de joueurs - et l'on sait que la   Team Secret est sur le coup.

Enfin, dans tous les cas, cela met en exergue la nécessaire professionnalisation de la scène compétitive, l'évolution des pratiques ne suivant pas la courbe montante des prix toujours plus élevés injectés dans les tournois.

 

Le point sur les tournois

Sans LAN cette semaine, les divers tournois du moment ont pu reprendre sérieusement. Dans la i-league saison 2, MVP Phoenix a remporté les qualifications pour l'Asie du Sud-Est, en battant Rave ; c'est une bonne nouvelle pour l'équipe coréenne, qui semblait en perte de vitesse ces dernières semaines.

Les qualifications pour la onzième saison du StarLadder ont perdu un concurrent de poids avec le départ de Evil Geniuses (l'équipe a fait trop de voyages et de tournois ces derniers temps). Cela laisse leurs chances à d'autres équipes nord-américaines, eHug et SNA s'étant jusque là placées en tête (Not Today, que l'on a pu voir à The Summit 2, est en revanche en dernière place). Pour l'Europe, Secret est à 8-1, suivie de HellRaisers puis Na`Vi. L'identité de l'équipe qualifiée pour l'Asie du Sud-Est devrait être connue prochainement, puisque les Playoffs sont en cours. Pour la Chine,  iG et CDEC se qualifiées (CDEC battant à deux reprises VG, une belle performance).

Les Playoffs de la Dota 2 Pit League sont en cours, avec des équipes qui entrent dans la course à différents moments suivant leurs performances précédentes. Dans les demi-finales, qui seront jouées sous peu, EG et la Team Secret feront leur arrivée.

Pour la Esportal League, un nouveau tournoi avec un format particulier, Empire a remporté le premier tournoi sur invitation, sécurisant ainsi sa place pour les finales. Six concurrents restent à définir (quatre seront issus de mini-tournois qualifications, deux d'un ladder).

Enfin, on a appris cette semaine le retour de l'ESL One à Francfort en juin, un an après la première édition qui s'était avérée être un succès. Les tickets pour le stade ont déjà été partiellement vendus.

 

La semaine prochaine, ne manquez pas les finales du tournoi DotaCinema, le XMG Captain's Draft. Les demi-finales opposeront Virtus Pro à Na`Vi, Secret à Tinker. Ce tournoi très particulier en raison du mode de jeu adopté est sans doute celui qui se démarque le plus actuellement !

 

Un mot enfin des récompenses annuelles. JoinDOTA a déjà décerné ses récompenses pour 2014, tandis que les GosuAwards ont annoncé leurs nominés. Le détail sera repris sur JeuxOnLine ultérieurement, en une seule fois.