Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Chroniques e-sportives (24) : trois tournois majeurs

07 janvier 2015 à 14:18 | Par Darwyn | 306 commentaires

Le résumé de l'actualité compétitive est particulièrement chargé cette semaine, avec les remaniements en Occident et la tenue de trois tournois importants simultanément.


Retrouvez toutes les chroniques JoL-Dota 2.

L'actualité des équipes

Evil Geniuses, Cloud 9, Secret : les chaises musicales

Les remaniements annoncés entre EG, Cloud 9 et Secret ont bel et bien eu lieu, même si pour l'instant certains équipages n'ont pas été officialisés (celui de Secret l'a été la nuit dernière). Toutefois les trois équipes ont dévoilé leur appareillage temporaire - rien ne garantit cependant qu'ils seront pérennisés au-delà des gros tournois en cours, notamment des Dota 2 Asia Championships 2015 (ou DAC) lancé cette semaine.

Ce sont d'ailleurs les organisateurs de ce tournoi qui ont vendu la mèche avec la mise en ligne du site officiel, sur lequel étaient affichés clairement les rosters des équipes sur ce tournoi. Certaines rumeurs ont été officialisées, d'autres ont pris l'eau.

 

C'est à un jeu de chaises musicales que l'on a pu assister entre les trois grandes de la scène occidentale : deux EG passés chez Secret, deux Secret chez Cloud 9, un Cloud 9 chez EG. Et, comme de juste dans ce jeu, un joueur qui se retrouve en dehors du lot, pieliedie, support chez Cloud 9, pour qui le futur est incertain. En revanche, un nouveau venu entre sur la scène , chez EG : il s'agit de Sumail, un très jeune (il a 15 ans seulement) joueur nord-américain, pubstar.

Légende du tableau : les noms en rouge correspondent aux anciens joueurs d'EG ; les noms en bleu, aux anciens de Cloud 9, et les noms en vert aux anciens de Secret.

Evil Geniuses Cloud 9 Team Secret

ppd

Fear

Universe

Aui_2000

Sumail

EternalEnvy

bone7

FATA

BigDaddy/n0tail

Misery

Puppey

Kuroky

s4

Arteezy

zai

Autres informations

Ninjas in Pyjamas (NiP) débarque sur Dota 2 : la célèbre écurie sur CS:GO sponsorise désormais l'équipe connue auparavant comme LAJONS, un groupe de Suédois formé autour de l'ancien carry de Fnatic, Era. C'est la première incursion sur Dota 2 de ce groupe suédois, qui, au-delà de ses performances sur Counterstrike est aussi présent sur League of Legends.

LV Gaming, l'une des petites équipes chinoises qui montent, pourrait bien acquérir une nouvelle dimension prochainement. Il semblerait qu'elle soit sur le point de passer sous la bannière EHOME, un nom qui résonne fort aux oreilles des anciens de DotA. De plus, elle pourrait intégrer durablement en ses rangs deux joueurs malaisiens, Mushi la super-star (ex-Orange, ex-DK, ex-TM) et Ohaiyo (ex-Orange, ex-Titan, ex-TM). Ces deux joueurs ont joué cette semaine avec LV pour la finale de la Dota 2 League à Las Vegas, mais leur transfert ne semble pas être définitivement acté - manifestement, les deux Malaisiens n'ont pas encore véritablement accepté.

Chez la Team Tinker, du nouveau avec le roster déclaré pour le Dota 2 Asia Championship : l'équipe semble changer pour se rapprocher de plus en plus de l'ancienne équipe Liquid, avec Bulba, Waytosexy, Qojqva... Manifestement EGM quitterait l'équipe, il jouera ainsi les qualifications du DAC avec son ancienne maison, Alliance, aux côtés de Loda ou Akke (mais pas Bulldog, qui est toujours en retrait des compétitions).

KingSurf, l'équipe créée il y a quelques semaines, notamment en vue de la OK Dota 2 Cup, s'est déjà dissoute. Les performances ont été décevantes dans ce tournoi (remporté par Can't Say Wips, équipe australienne inattendue). Malgré une invitation aux qualifications asiatiques pour le DAC, le mix contenant plusieurs très grands joueurs (dont hyhy) n'a pas tenu. Xtinct, ancien d'Orange, Titan et Team Malaysia, a d'ailleurs rejoint Can't Say Wips ; l'équipe australienne jouera les qualifications pour le DAC à la place de KingSurf.

Mineski a présenté (encore) un nouveau roster, entièrement philippin, avec le départ de Johnny et Ah-Fu. L'équipe philippine ne cesse de changer ses joueurs depuis le début de la saison, sans grands résultats (dans la OK Dota 2 Cup, Mineski n'a pas atteint le podium). Ce roster pourra faire ses preuves lors des qualifications pour le DAC.

ALOHADANCE a été intégré officiellement chez Empire. Ce joueur ukrainien, nouveau venu sur la scène, jouait avec l'équipe russe (qui ne l'est plus vraiment, avec trois joueurs ukrainiens dans ses rangs) depuis quelques semaines, suite au départ de Solo. Il occupe un poste de support.

Du côté de la France, l'équipe Denial eSports pourrait disparaître prochainement - la rumeur courait depuis le standin de 7ckingMad chez Alliance, elle a été amplifiée ces derniers jours et Joraal l'a plus ou moins confirmée sur son stream. Problèmes financiers avec la structure, manque de motivation de certains joueurs, tout cela se cumule.

 

Dota 2 Asia Championships 2015

Deux LAN se sont déroulées cette semaine et pourtant c'est un nouveau tournoi qui leur a volé la vedette : le DAC 2015. Organisé par Perfect World, exploitant du jeu en Chine, et par la MarsTV, ce tournoi se présente et s'annonce comme un petit International de mi-saison. Seize équipes dont huit invitées directement, trois tournois de qualification plus un tournoi des jokers, un Compendium, une finale à Shanghai, un site officiel calqué sur celui de TI...

Le prix de base a été fixé à 250 000 $ (nettement moins que pour un International), avec la participation de la communauté qui, par l'achat des Compendiums et de points d'expérience Compendium, l'a d'ores et déjà accru dans des proportions gigantesques : le prix a crevé le plafond des 1 250 000 $, qui correspondait au dernier stretch goal (objectif) fixé pour le Compendium. Cela représente quelques 4 millions de dollars dépensés en moins d'une semaine par le public pour ce tournoi, puisque 25 % du prix des tickets sont reversés dans la cagnotte. A ce niveau-là, le DAC est déjà un succès, puisqu'il est le premier tournoi hors d'un International à dépasser le million de dollars de prix (plus de 1,4 million aujourd'hui).

Logo Dota 2 Asia Championships

Les qualifications américaines se sont achevées cette nuit, avec une belle performance de la nouvelle équipe Cloud 9 dans les premières rencontres. Avec un match d'avance dans le Bo5 de la finale, le dernier match contre FIRE n'a pourtant pas été une formalité, puisque les adversaires de Cloud 9 sont parvenus à emporter deux manches. Les favoris de cette compétition ont néanmoins triomphé à la fin et Cloud 9 est la première équipe qualifiée pour le DAC.

Les qualifications européennes vont quant à elles commencer demain en milieu de journée. Huit équipes jouent pour une place dans le tournoi principal (deux étaient prévues à l'origine, mais les modalités ont changé : les équipes arrivant en deuxième et troisième positions iront jouer le tournoi des jokers). Les matchs se joueront suivant une arborescence double. Difficile de savoir à l'avance laquelle sortira vainqueur de cette bataille.

Les qualifications asiatiques suivront de près - elles débuteront le 10, soit avant la fin des qualifications européennes. Elles feront s'opposer seize équipes dans un tournoi en round Robin en Bo2. Les quatre meilleures seront qualifiées pour le tournoi principal, les deux suivantes pour le tournoi des jokers. De manière assez logique pour un tournoi intitulé Asian Championships, les qualifications font donc la part belle aux équipes asiatiques.

 

i-league

Les finales de la i-league se sont tenues tout au long de la semaine, la finale restant à jouer (il faudra attendre encore trois jours). Quelques surprises se sont nichées dans ce tournoi qui avait perdu la plupart de ses concurrents non chinois au fil des semaines. La principale a sans doute été la double défaite infligée par HGT à Vici Gaming (au premier tour puis en finale du Loser Bracket), sur un score identique de 2 à 1. La grande équipe chinoise connaît dernièrement des ralentissements et ne pourra donc pas attacher un quatrième titre saisonnier à son palmarès pour le moment.

 

Logo i-league

Un concurrent a déclaré forfait au cours du tournoi : Big God, l'équipe formée avec d'anciennes stars, a abandonné après sa victoire au premier tour contre Speed Gaming. Cela a permis à ses opposants des tours suivants d'avancer artificiellement dans le tournoi : MVP Phoenix a obtenu ainsi une quatrième place aisée en ne gagnant qu'un seul match de toute la LAN (contre les Ninjas en pyjamas).

 

Dota 2 League saison 5

Les finales de la Dota 2 League saison 5 se sont déroulées à Las Vegas hier et avant-hier entre quatre équipes. LV Gaming était accompagnée de deux standins de poids, Mushi et Ohaiyo, anciens camarades chez Orange et Team Malaysia, tandis que VP.Polar a bénéficié du renfort de DeMoN, le mercenaire nord-américain, afin de remplacer LiL_Hardy qui n'a pas pu se rendre aux USA.

Les favoris d'Evil Geniuses ont rencontré de réelles difficultés dans ce tournoi, certainement dues aux récents changements de roster. Envoyés en Loser Bracket par LV Gaming au premier tour, les Nord-Américains sont parvenus à éliminer CDEC mais ont perdu ensuite contre VP.Polar, se faisant à leur tour écarter de la compétition. Il semble donc que, des trois équipes remaniées cette semaine, EG soit celle qui ait perdu au change, en tous cas dans l'immédiat.

Logo Dota 2 League saison 5

Le dernier match a été une revanche de la finale du Winner Bracket, VP.Polar contre LV Gaming, l'équipe asiatique partant avec un point d'avance en raison de sa victoire précédente. L'équipe russe a été dominée dans ce match, ne parvenant à n'arracher qu'une seule victoire. LV Gaming a ainsi remporté son deuxième titre après sa victoire au NEST en novembre 2014 ; un augure favorable pour une équipe qui devrait prochainement changer d'organisation et peut-être officialiser un nouveau roster.

 

Cette semaine, on pourra suivre les qualifications pour les Dota 2 Asia Championships pour l'Europe et l'Asie, ainsi que la finale de la i-league. La semaine devrait également nous éclairer sur l'état de certaines équipes.

Retrouvez toutes les chroniques JoL-Dota 2.