Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Chroniques e-sportives (27) : le Dota 2 Asia Championship 2015 a débuté

28 janvier 2015 à 14:46 | Par Darwyn | 306 commentaires

Le résumé de l'actualité compétitive de la semaine s'attarde en particulier sur le DAC qui s'est ouvert cette nuit en Chine, mais revient aussi sur les rendez-vous passés.


Le DAC 2015 commence

Les Dota 2 Asia Championships 2015 tiennent leur première édition. Ce mini-International de mi-saison organisé par Perfect World marque le temps fort de cet hiver et permet aux diverses équipes de tester leurs rosters, notamment après le remaniement des grandes écuries occidentales. Le prix du tournoi a dépassé les 2,3 millions de dollars. Sa croissance, ralentie ces derniers jours, a été relancée par l'ouverture de l'évènement (le prix a bondi de 50 000 $ cette nuit).

Le tournoi préliminaire des jokers (DAC Wild Card) s'est déroulé mercredi au petit matin. Il opposait six équipes dans une série de Bo1 en round Robin. Se sont retrouvés deux équipes invitées, Wings et Energy Pacemaker, en raison de leurs victoires dans certains tournois amateur chinois, HyperGlory Team et Speed Gaming qui avaient fini à la cinquième et sixièmes places aux qualifications chinoises, et Na`Vi et Power Rangers qui ont échoué dans les qualifications occidentales.

Au terme de cette série de matchs rapides, ce sont Na`Vi et HGT qui ont décroché le sésame. Avec un score de 4-0 et l'assurance d'être qualifiée, Na`Vi s'est permis de perdre la dernière rencontre contre Wings en optant pour des héros dignes d'une pub (Techies, Pudge, Tiny...). Power Rangers, qui avait raté de peu la qualification pour l'Europe, s'est en revanche effondrée et a fini sur un score de 1 à 4.

Logo Dota 2 Asia Championships

Les deux derniers concurrents étant désignés, les choses sérieuses pourront débuter dès demain avec l'ensemble des seize équipes, dont la moitié ont été invitées. Plus d'une équipe sur deux est asiatique, ce qui se comprend aisément dans la mesure où ce tournoi est avant tout un championnat asiatique.

Demain débute une phase de round Robin en Bo1, sur le modèle d'un International classique. Les matchs s'étaleront jusqu'au 2 février et se concluront avec la rencontre Vici Gaming contre Secret (calendrier détaillé sur Liquipedia). Les huit premiers accèderont aux Playoffs dans le Winner Bracket, les quatre suivants passeront en Loser Bracket. Les quatre équipes ayant obtenu les moins bons résultats seront éliminées à ce stade. Elles repartiront tout de même avec quelques milliers de dollars, puisque les équipes 15 à 18 remporteront 0,5 % du prix total (plus de 11 000 $ à ce jour).

Il est difficile de faire des prévisions pour ce tournoi, en particulier en raison des changements récents des trois grandes équipes européennes dont certaines ont finalement peu joué depuis. Néanmoins il est évident que Vici Gaming et Secret seront les équipes à abattre dans un premier temps, distançant d'une courte tête NewBee ou EG. En embuscade, on trouvera très certainement Cloud 9 ou EHOME. Toute l'incertitude réside sur ce qu'on peut attendre d'iG ou LGD, qui ont peu brillé depuis le début de la saison, mais aussi de tous les espoirs qui se trouvent engagés dans ce tournoi.

Le DAC, on en parle sur un fil dédié.

 

Deux tournois mineurs

Dans l'Alienware Area 51 Dota 2 Cup, un tournoi online à élimination directe qui s'est déroulé sur trois jours, les Ninjas en Pyjamas (ex-Lajons) menés par Era se sont imposés face à leurs opposants. Ils ont battu successivement trois équipes russes (Polar, Empire puis Virtus Pro), s'imposant de manière indiscutable et sont repartis avec un peu moins de la moitié des 10 000 $ de prix.

Empire débute plutôt bien cette année 2015.
Malheureusement, les Russes ont échoué à se qualifier pour le DAC il y a trois semaines.

Histoire différente dans l'autre tournoi du même type qui s'est tenu avec deux jours de décalage, les joinDota Masters XV. Le format et l'envergure étaient identiques et l'on retrouvait cinq des huit participants. Cette fois, cependant, c'est Empire - victorieuse au StarLadder la semaine passée - qui s'est imposée triomphalement, écrasant Alliance 3 à 0 en finale (la dernière partie réjouira tous ceux qui aiment une Naga Siren se faire humilier). Le prix de 15 000 $ a été partagé en deux seulement, dont les deux tiers pour Empire.

 

Actualités diverses

L'e-sport a été reconnu à part entière en Malaisie par le gouvernement. En 2013, après TI3, le ministre des Sports avait déjà reçu l'équipe Orange (troisième place). Désormais, le sceau officiel est placé sur l'ensemble de l'e-sport afin de réguler les pratiques du secteur.

Alliance avait dévoilé il y a trois semaines sa nouvelle line-up, qui était annoncée comme pérenne. Cependant il n'a guère fallu attendre pour un nouveau changement : cette semaine, Mynuts (support) a été sorti de l'équipe. Sa place a été prise par Niqua, qui récupère le poste de solo tandis que EGM retrouve sa place de support aux côtés d'Akke - ce retour comme support est manifestement la cause du départ de Mynuts. On notera qu'AdmiralBulldog, qui officiellement est toujours membre d'Alliance, joue ces derniers temps comme standin avec la Team Tinker.

Encore du changement chez Alliance : les Suédois trouveront-ils la recette qui fonctionne cette saison ?

Et pour les autres informations sur des joueurs professionnels, on notera que Moonmeander a quitté Complexity Gaming. Revenue au début de la saison sur la scène, Complexity ne cesse de modifier son roster sans parvenir à remporter des résultats convaincants en Amérique du Nord. Merlini pourrait faire son retour comme joueur professionnel (il avait vaguement joué avec Zephyr au début de la saison), mais la rumeur ne précise aucunement avec quelle équipe cela se ferait.

Enfin, dans les qualifications pour la saison 3 de la Dota 2 Pit League, un qualifié est connu : il s'agit de l'équipe russe Vega Squadron, qui a vaincu Moskow 5. Quelques matchs restent à jouer pour connaître le dernier concurrent, qui sera désigné parmi les Ninjas, MeePwn'd et Moskow 5.

 

Retrouvez toutes les chroniques e-sportives sur le site JoL Dota 2.