Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Chroniques e-sportives (28) : le DAC, et après ?

04 février 2015 à 14:11 | Par Darwyn | 306 commentaires

Le résumé de la semaine accorde évidemment une place centrale au Dota 2 Asia Championship toujours en cours, mais l'après-DAC s'esquisse déjà.


DAC 2015 : J-1 avant les phases finales

Le Dota 2 Asia Championship 2015, pour sa première édition, est déjà un succès : la dotation du tournoi a dépassé hier celle de The International 2013, ce qui en fait le deuxième tournoi e-sportif le plus important jamais organisé après The International 2014. Le "mini-International" prend en fait de plus en plus l'apparence d'un International de mi-saison.

(Au sujet des plus gros tournois organisés, on relèvera d'ailleurs que Smite a réalisé récemment un score impressionnant avec 2,6 millions de dollars pour ses propres championnats du monde, avec l'appel au financement communautaire. Cela place cette compétition au quatrième rang des plus importantes compétitions.)

Logo Dota 2 Asia Championships

Après les matchs des jokers de la semaine dernière, la première phase du tournoi s'est déroulée sur cinq jours, avec des prolongations mardi matin pour jouer des patchs de départage. Au terme d'un tournoi en round Robin entre les seize participants, les placements pour les phases finales sont achevés.

L'intégralité et le commentaire des résultats sont à lire par ici.

Huit équipes accèdent au Winner Bracket (matchs en Bo3), quatre au Loser Bracket (matchs en Bo1 le premier tour contre les perdants du WB, puis en Bo3). Quatre équipes, enfin, ont été éliminées, parmi lesquelles NewBee en très petite forme et MVP Phoenix, meilleure équipe coréenne.

La première phase a été largement dominée par la Team Secret récemment renforcée avec l'ajout d'Arteezy et zai, qui n'a pas perdu un seul match - parfois aidée par ses adversaires qui ont gâché leur avance. Suit un groupe de tête où l'on retrouve deux noms attendus, EG et VG, mais aussi Big God, l'équipe formée principalement de vétérans avec xiao8 et Burning.

Pour ses premiers matchs officiels avec la nouvelle line-up, Secret n'a pas déçu et a su montrer un niveau de jeu impressionnant. La rotation des rôles, avec le passage de zai en offlaner et le retour de Kuroky comme support, s'est faite aisément. En revanche, on notera que Secret a assez peu varié dans sa stratégie générale - Arteezy en carry a joué un nombre très faible de héros.

La Team Secret au DAC (image GosuGamers)

L'Occident a fait un carton plein jusque là puisque les cinq équipes occidentales en lice se trouvent dans le top 8 (donc dans le Winner Bracket). Certaines comme Na`Vi ou HellRaisers ont d'ailleurs déjoué les pronostics en se plaçant si haut. Le DAC 2015 servira donc au moins à effacer l'humiliation infligée par les équipes chinoises lors de TI4 (il n'y a que trois équipes chinoises dans le top 8, tandis que trois sont éliminées et trois en Loser Bracket).

Le DAC, on en discute sur ce fil !

Le tournoi se poursuivra suivant une double arborescence relativement classique. Le premier tour sera consacré au Winner Bracket. Puis les perdants affronteront les équipes classées de 9 à 12 pour un match éliminatoire en Bo1. Le tournoi se poursuivra plus tard uniquement via des Bo3, à l'exception de la Grande Finale en Bo5.

 

Quels changements en Chine après le DAC ?

Contrairement à l'Occident qui a connu son remaniement avant le DAC avec les modifications des trois grandes équipes début janvier, les équipes chinoises n'ont pas bougé ou presque depuis les transferts qui ont suivi TI4. Des rumeurs sur des mouvements affectant certaines équipes s'étaient fait entendre ces derniers mois (touchant notamment iG), mais la tenue du DAC a gelé tout cela.

Il faut donc s'attendre à un grand shuffle chinois après ce tournoi, évoqué avec plus ou moins de netteté par de nombreux joueurs interviewés au cours de la compétition. La période correspondra en plus au Nouvel An chinois, qui marque la fin de nombreux contrats entre joueurs et organisations.

  NewBee

Les champions du monde 2014 ont réalisé une performance abominable au DAC (2-13) et ont terminé à l'avant-dernière place. Le jeu qu'ils ont montré était décevant, et l'on a notamment vu un Rabbit (offlaner) complètement à côté de certaines parties. Le manque de motivation de l'équipe est plutôt flagrant - il semblerait que la structure ait poussé les joueurs à stream plutôt qu'à s'entraîner, par exemple. De plus, l'éjection de Rabbit, dernier intégré, était largement annoncée avant le tournoi, ce qui peut avoir pesé sur son niveau de jeu dans le tournoi. En toute vraisemblance, NewBee changera donc au moins un joueur (Rabbit, soit le seul qui n'était pas présent à TI4 ou, en 2013, dans l'équipe TongFu).

Invictus Gaming

En décembre, ChuaN avait annoncé un départ prochain de l'équipe, sans préciser qui il concernait. La rumeur persistante à la fin de l'année 2014 voulait que Burning soit recruté chez iG - le joueur avait d'ailleurs standin lors d'un tournoi pour cette équipe. Burning n'a pas démenti lors du DAC, annonçant même à mots couverts son arrivée dans une "équipe professionnelle", ce que n'est pas Big God. iG, qui a été éclipsée par d'autres équipes chinoises depuis le début de la saison (par VG et NewBee, puis même par des équipes nouvelles comme CDEC ou LV Gaming), risque bel et bien de procéder à des changements. Mais si Burning arrive, sera-t-il le seul ?

Vici Gaming

Pour VG, pourtant largement dominante sur la scène depuis août 2014 (et certainement l'une des meilleures équipes au monde actuellement), l'avenir est aussi incertain. La grande question qui se pose est de savoir si Black^ va rester dans le roster après le DAC. Ainsi que Puppey l'a expliqué en interview, le problème n'est pas les performances de cet excellent joueur (ou les résultats de l'équipe) mais la manière différente qu'il peut avoir de concevoir une stratégie par rapport à d'autres joueurs de l'équipe ou au coach. Cela entraîne des conflits au sein de l'équipe entre des perspectives chinoises traditionnelles et une vision plus occidentale du jeu. Il n'y a en revanche aucune rumeur fiable sur un possible nom de remplaçant à ce stade, et son départ n'est pas acté (les résultats du DAC pèseront sans doute dans la balance, comme il l'espère lui-même).

Et les autres ?

Si un (ou plusieurs) joueur change dans une de ces trois équipes, cela libèrera automatiquement des places ailleurs - et les joueurs exclus chercheront un nouveau point de chute. Il y a donc peu de chances que les ajustements de rosters post-DAC soient limités : par contrecoup, ils affecteront sans doute d'autres équipes (LGD, CDEC, Big God, voire même d'autres). En fait, il est difficile de savoir si une équipe sortira indemne du shuffle qui s'annonce - même EHOME, formée récemment, pourrait fort bien changer des joueurs si le piètre parcours dans le DAC se poursuivait.

 

L'actualité des équipes

En Asie du Sud-Est, First Departure s'est dissoute, ainsi que l'a annoncé son capitaine Meracle. L'équipe singapourienne occupait l'une des premières places sur la scène sud-est-asiatique depuis deux ans. Cette scène est aujourd'hui bien en peine par rapport aux autres régions - à tel point qu'iceiceice, joueur originaire lui aussi de Singapour, a récemment estimé qu'à l'heure actuelle il serait inopportun et contreproductif que des invitations directes pour TI5 soient envoyées à des équipes de la zone.

L'équipe péruvienne Not Today, qui s'était retrouvée au centre d'une polémique après un arrêt de pause malvenu et grossier lors d'un match la semaine passée, a changé trois de ses joueurs. La destination des trois anciens joueurs n'a pas encore été annoncée.

L'équipe nord-américaine FIRE (anciennement connue comme Sneaky Nyx Assassins) a perdu l'un de ses membres en la personne de TC. FIRE rassemblait jusque là trois anciens de la Team Liquid 2013, ce n'est donc plus le cas. Brax, qui avait intégré NAR (Na`Vi.US ensuite) l'an dernier et qui avait fait partie de SNA fin 2014, le remplace, au moins temporairement.