Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Chroniques e-sportives (31) : du changement, mais en Occident

25 février 2015 à 10:27 | Par Darwyn | 306 commentaires

Les grandes manoeuvres en vue de la fin de saison étaient attendues en Chine : c'est finalement sur la scène occidentale que de nombreux mouvements ont eu lieu cette semaine.


Mouvements dans la scène occidentale

Les équipes chinoises n'ont pas commencé leur grand shuffle 2015, mais les équipes occidentales de niveau intermédiaire se sont lancées de plain-pied dans les ajustements : l'objectif est clair, trouver une line-up qui permette de décrocher des résultats suffisants pour être invité aux qualifications pour TI5 qui se dérouleront vers la mi-mai.

Chez FIRE, qui avait beaucoup changé depuis décembre, le grand chambardement se poursuit : l'équipe reformée il y a à peine deux semaines s'est dissoute après avoir abandonné la Dota 2 Pit League. Le lendemain, l'équipe est entièrement recomposée autour de FLUFF, ixmike revenant dans le roster après deux semaines en dehors... Les autres joueurs qui composent la nouvelle équipe FIRE sont relativement inconnus dans le monde compétitif, mais il s'agit de joueurs tous nord-américains. Ce nouveau roster a pu tenter sa chance - sans succès - dans le tournoi Open pour les qualifications occidentales à l'ESL One Francfort. Le destin des joueurs précédents, dont le Français 7mad, est à ce jour inconnu.

Cloud 9 - SingSing

SingSing ne sera pas resté longtemps hors de la compétition.

SingSing, qui a quitté la Team Tinker une dizaine de jours plus tôt, a trouvé un nouveau point de chute dans l'équipe nouvellement formée Burden United. Elle est dirigée par ComeWithMe, un joueur roumain qui avait en 2012-2013 appartenu à de nombreux équipes (dont Kaipi aux côtés d'Arteezy et des futurs Cloud 9) avant de cesser la compétition en 2014. On trouve à leurs côtés SexyBamboe, qui avait quitté Zephyr (et la Corée) en septembre 2014, le joueur suédois Mynuts passé chez Alliance en janvier et un joueur turc, Neqroman. Difficile de dire ce que pourra faire ce mix européen, mais il est parvenu à décrocher sa place pour les qualifications pour l'ESL One de Francfort.

Les Ninjas en Pyjama ont changé un joueur : Apemother sort tandis que Limmp (ex-Complexity Gaming) rentre. Ces deux joueurs font partie de la nouvelle génération de talents suédois, véritablement actifs en compétition depuis 2014. Joueur de midlane, Apemother avait un pool de héros assez faible (plus de la moitié de ses parties avec LAJONS/NiP a été effectuée sur Viper ou Venomancer).

Hors d'Occident mais hors de Chine également, on retiendra la disparition de l'équipe malaisienne G Guard formée seulement en novembre et qu'avaient intégrée en janvier kYxY et net (anciens de la Team Malaysia).

D'autres changements sont attendus en Occident, notamment sur la scène CIS : Na`Vi n'a pas encore de remplaçant officiel pour Funn1k, par exemple. D'après LightOfHeaven, les remplaçants potentiels évoqués par la communauté ne sont pas intéressés : ni lui-même, ni Resolut1on (Empire), ni DKPhobos (Asus.Polar).

 

Suivi des tournois en cours

Il est à noter que la reprise des compétitions après le DAC ne se fait pas naturellement : entre un tiers et la moitié des matchs prévus sont reportés, ce qui risque de se payer en termes d'engorgement du calendrier dans les semaines suivantes.

Les participants pour les finales du Major All Stars Tournament seront bientôt presque tous connus avec la fin des qualifications européennes. Trois équipes sont encore dans la course, Empire (en Winner Bracket), Asus.Polar et NiP. Les deux derniers matchs seront joués ce soir. Il ne restera donc plus qu'une place à pourvoir, celle des qualifications chinoises - mais rien n'est annoncé encore, sans doute car les organisateurs du tournoi attendent le shuffle chinois avant d'inviter les participants.

La Dota 2 Champions League revient pour une cinquième saison. Contrairement à la précédente, il n'y aura pas de groupe américain cette fois ; en revanche il devrait y avoir des équipes chinoises (dans la saison 4, leur participation avait finalement été annulée). Le groupe européen a débuté ses matchs lundi. Les finales seront jouées en LAN à des dates encore non fixées. Le prix de base est de 50 000 $ pour ce tournoi.

 

Dans la joinDOTA 2 League section Europe, NiP domine son groupe d'une courte tête (devant Moskow 5), tandis que le premier groupe est plus serré avec HellRaisers, Balkan Bears et Tinker qui se suivent. En Amérique, Not Today reste à la première place mais EG est invaincue et a encore peu joué de matchs. La division asiatique s'est peu activée pour le moment.

Enfin, les phases de groupe de la Dota 2 Pit League avancent mollement. Dans leurs groupes respectifs, Secret et EG sont en tête mais très peu de matchs ont été joués jusque là.

 

Et pour la suite ?

Avant tout, on attendra avec impatience les mouvements en Chine, avec la sempiternelle incertitude sur l'ampleur que revêtira le shuffle 2015 : sera-t-il limité à des ajustements de un ou deux joueurs au maximum sur quelques équipes, ou verra-t-on une tempête emporter totalement certaines équipes tandis que d'autres apparaîtront ? Rappelons que NewBee avait été formée à cette période de l'année en 2014 et qu'elle a remporté TI4 quelques mois plus tard.

The Summit 3 s'annonce alors que les sets cosmétiques liés au tournoi ont été dévoilés. Les tournois de qualifications ne devraient donc plus tarder alors que la machine à business est lancée.

ESL One Francfort 2015

L'ESL (E-Sports League) a annoncé un investissement d'un million de dollars pour ses tournois Dota 2 à partir du mois de juin. Cela implique donc un quadruplement des sommes investies par rapport à la saison précédente (ESL One Francfort et New York en 2014) et un doublement du nombre de tournois, tandis que le prix de base de l'ESL One Francfort 2015 augmente nettement, passant de 150 000 à 250 000 $.

Lors de ce tournoi qui se veut grandiose (20-21 juin 2015), huit équipes s'affronteront, dont trois invitées directement. La Team Secret a déjà reçu son invitation et, en toute logique, EG et VG devraient être les suivantes - du moins si elles l'acceptent. Les qualifications à proprement parler sont loin d'avoir démarré, mais un Open tenu ces derniers jours a permis à quelques équipes occidentales de se placer dans le tournoi de qualification occidental qui sera joué par la suite : il s'agit de Burden United mentionnée plus haut et de trois autres sans noms connus. Des équipes comme MeePwn'd ou Moskow Five ont échoué de peu.