Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Présentation des qualifications européennes pour TI5

24 mai 2015 à 18:59 | Par Darwyn | 108 commentaires

Après l'Amérique et la Chine, les qualifications pour The International entrent dans leur deuxième phase. Présentation des concurrents de la zone européenne.


Dix équipes, neuf invitées et une qui a dû se qualifier, réparties en deux groupes de cinq. Les deux meilleures de chaque groupe joueront ensuite les Playoffs pour déterminer l'identité des deux équipes européennes qui se rendront à Seattle en juillet. L'une ira comme concurrente à part entière de The International 2015, l'autre comme postulante dans le Wildcard Tournament.

Il y a du beau monde dans cette compétition, dont des équipes que l'on n'aurait pas forcément imaginé devoir passer par là, puisque deux sont d'anciennes championnes du monde. Tempus fugit et les plus grandes chutent, d'une saison à l'autre. C'est aussi là, sans hésitation, que se rencontrent les équipes aux noms les plus improbables.

 

Groupe A

Alliance est l'une des équipes les plus célèbres sur Dota 2 depuis sa victoire à The International 2013. Mais l'année 2014 a été compliquée pour les Suédois et les joueurs d'origine se sont peu à peu séparés. Certains sont pourtant revenus et trois des anciens champions demeurent aujourd'hui dans la line-up. Alliance est désormais sous la direction du Français 7ckingMad, s4 ayant rejoint Secret en août. Après des mois de marasme, sinon de franche dégringolade, les anciens champions ont repris du poil de la bête et peuvent être considérés comme les favoris du tournoi.

Burden United est un mix multinational qui comporte des joueurs plus ou moins connus (SingSing et Sockschka/Paris par exemple). Elle n'est pas dans une forme éclatante ces derniers temps, elle s'en sortait mieux en mars/avril, lorsqu'elle s'était qualifiée brillamment pour les finales de la D2CL (elle a fini troisième, derrière VG et Empire qui ne sont pas du même niveau). La deuxième place du groupe se jouera certainement entre elle et NiP.

4 Anchors + Sea Captain est une équipe finnoise monté autour de l'ancien joueur de Fnatic Trixi. Elle a empoché des gains tout au long de la saison mais n'a jamais réalisé de performances dans une LAN importante. Au cours des derniers mois, elle a plutôt fait belle figure contre les équipes de son groupe (sauf Alliance). 4A+SC peut sans doute faire mieux que ce que l'on attend d'elle.

Power Rangers est une équipe biélorusse. Plutôt forte l'an dernier et attendue aux qualifications TI4, elle s'est effondrée et ne s'est jamais vraiment remise du départ de son capitaine fng. L'instabilité et les mauvais résultats ont été la norme toute la saison, malgré un début prometteur. Ses statistiques ne doivent pas faire illusion : certes, PR a beaucoup gagné en mai, mais contre des équipes bien en-dessous de celles qu'il faudra affronter pour jouer à TI5. Sauf retournement de situation, l'équipe finira en queue du groupe.

Ninjas in Pyjamas est la seconde équipe suédoise de ces qualifications. Montée en début de saison autour de l'ancien carry de Fnatic Era sous le nom de LAJONS, elle est passée le 1er janvier dans le giron de NiP, une organisation e-sportive de poids qui fait ses premiers pas sur Dota 2. Les premiers mois de 2015 ont été bons, avec des participations à plusieurs grosses finales, à tel point que certains la voyaient comme une candidate potentielle à l'invitation directe pour TI5. Toutefois le mois de mai a été désastreux, l'équipe alignant les défaites, et il n'est pas certain qu'elle soit en mesure de s'imposer aux Playoffs.

Pronostics maison : Alliance se placera dans les Playoffs, la deuxième place reviendra à BU si NiP n'arrive pas à se faire à la 6.84.

 

Groupe B

Natus Vincere, aka Na`Vi, obligée de passer par les qualifications : qui l'eût cru ne serait-ce qu'un an plus tôt pour une équipe une fois championne (2011) et trois fois finaliste (2011, 2012 et 2013) ! Mais la saison actuelle a été cruelle. L'équipe star d'Europe a perdu ses supports, dont son capitaine, et n'a plus jamais retrouvé sa forme d'antan. Les joueurs se sont succédé sans succès et, depuis un DAC in fine décevant, Na`Vi n'a plus goûté aux phases finales d'un tournoi. Elle a recruté trois joueurs en avril, dont des fameux (ArtStyle, Na`Vi en 2011, et Funnik, qui l'était en 2013 et 2014), mais a peu joué depuis : la nouvelle formule ne semble pas spécialement décoller. Mais enfin, cela reste Na`Vi et les joueurs ont certainement le potentiel pour arriver aux Playoffs.

HellRaisers est une équipe russo-ukrainienne montée en début de saison. Elle promettait beaucoup mais a été refondue quasiment intégralement deux mois plus tard. Depuis, les performances sont mitigées ; HellRaisers a toutefois réussi à se qualifier pour le DAC (avec un très bon début de tournoi) et à quelques autres évènements, sans casser la baraque pour autant. Elle a très peu joué en mai : son comportement en 6.84c reste donc mystérieux. Quoiqu'il en soit, HellRaisers est, en théorie, la meilleure équipe du groupe B.

Vega Squadron est une équipe russe semi-professionnelle qui a remporté diverses compétitions mineures ces derniers mois. Elle s'est adjoint les services de deux poids lourds de la scène CIS, Mag et Solo, en avril, et ses résultats ont décollé depuis. Si Na`Vi est en petite forme, Vega sera probablement là pour en profiter. Et même dans le cas contraire, elle demeure en embuscade, prête à surprendre.

London Conspiracy, contrairement à ce que son nom laisse entendre, vient de Grèce, ce qui est une première. Elle a remporté quelques petits tournois en début d'année et a réussi à accéder aux finales du StarLadder XII, où elle a été écrasée. Cela lui a cependant donné la visibilité nécessaire pour être invitée aux qualifications. Sur une bonne lancée ces derniers temps, elle aura sans doute la partie difficile.

Yellow Submarine est l'outsider de la compétition. Cette équipe russe inconnue jusqu'à ces derniers jours a remporté l'Open de pré-qualification, dans lequel se trouvaient des concurrents censément plus forts. Elle avait pourtant très peu joué après un arrêt total entre janvier et avril. Il est donc difficile de pronostiquer ce que peut faire Yellow Submarine : certains lui promettent un bel avenir, d'autres ne la voient pas réussir face à des équipes bien plus expérimentées.

Pronostics maison : HellRaisers et Na`Vi peuvent sans doute accéder aux Playoffs en y mettant du leur.

 

Le niveau de la compétition devrait être globalement élevé pour ces qualifications européennes, et finalement assez homogène, du moins par rapport aux autres régions : il n'y a pas vraiment de grand favori, même si Alliance devrait être en mesure d'empocher l'invitation à The International.

Dans l'ensemble, le tournoi est donc très ouvert et beaucoup reposera sur la capacité d'adaptation montrée par les équipes au cours des divers matchs, tout pouvant aisément basculer. Plusieurs équipes, si elles parviennent à jouer à leur meilleur niveau, pourraient battre les autres ; encore faut-il qu'elles le fassent et que la pression ne conduise pas à des erreurs grossières.

Pronostics maison : Alliance se qualifiera, HellRaisers jouera les Play-In Series à Seattle.