Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

TI5 : bilan du premier jour de la phase de groupe

28 juillet 2015 à 12:55 | Par Darwyn | 192 commentaires

Ce qu'il faut retenir du premier jour de cet International, qui a commencé très fort et s'est terminé très tard.


  • L'organisation
  • Le classement provisoire
  • Statistiques du premier jour
  • Les parties à voir

Le déroulement

Les seize équipes, réparties en deux groupes, sont dans une phase de matchs en deux manches pour définir le placement dans l'arbre principal (Upper / Lower Bracket). Une victoire vaut trois points, une partie nulle, un point, une défaite zéro. Cette phase se déroule sur quatre jours, loin du public qui n'interviendra qu'à partir du 3 août.

Ce format rend les matchs cruciaux. Les équipes favorites ne sont pas à l'abri d'une surprise qui coûte cher au classement et doivent tout faire pour sécuriser les victoires. A l'inverse, si les favoris doivent concéder quelques nulles, cela ouvre tous les espoirs d'Upper Bracket pour les outsiders.

L'organisation a paru, comme la veille, dépassée. La veille, le retard a été pris très vite, avec des tests réalisés sur le stream officiel après l'horaire annoncé comme point de départ des parties. Hier, les organisateurs avaient manifestement choisi de faire commencer les parties d'un tour au même moment. C'était plus cohérent, plus simple pour les analystes et pour les commentateurs, mais présentait le défaut d'oublier le réel : certaines parties durent. Longtemps.

Du coup, ça n'a pas manqué : les très longues parties Cloud 9 contre LGD (qui sont à voir absolument !) du premier tour ont décalé le deuxième tour de plus d'une heure et demie. Les organisateurs ont mis un tour de plus à réaliser que leur façon de faire envoyait droit dans le mur et, petit à petit, ont fait commencer les parties sans attendre que les toutes les précédentes soient achevées.

Compte tenu du nombre important de parties très longues (cinq, soit 20 % du total, ont dépassé une heure de jeu, avec une pointe à 97 minutes pour iG contre Fnatic), le retard a été particulièrement accusé. Alors que le planning initial pouvait tabler sur une fin du tour 5 aux alentours de 4 heures du matin (en Europe), elle est plutôt intervenue vers 7h30 : 3 h 30 de retard, soit près de 50 % !

 

Les résultats de ce premier jour

Dans l'ensemble, ces premiers tours ont offert de très belles parties. Si un certain nombre ont été à sens unique (pas toujours le sens attendu d'ailleurs), beaucoup ont été extrêmement disputées et incertaines. Le résumé des parties des quatre premiers tours peut être retrouvé sur l'actualité live de la soirée d'hier (voir aussi les conseils de visionnage en fin d'article).

Ces tours ont été marqués par de vraies surprises. La plupart des équipes favorites ont ainsi été mises en difficulté par des équipes réputées bien moins fortes : Secret a perdu une manche contre Fnatic (en se faisant écraser), EG a connu le même sort dans sa première partie contre NewBee (que tout le monde voyait au fond du trou et qui a aussi pris une manche à VP), VG a trébuché contre MVP Hot6ix...

Bien entendu, ces résultats n'auront de sens que replacés dans les quatre jours et il ne faut pas les surinterpréter, mais il faut tout de même constater que toutes les équipes du tournoi semblent avoir de vrais arguments. Contrairement à ce qui s'est produit lors de certaines éditions précédentes, aucune équipe ne sera à 0 point à la fin du tournoi : toutes ont d'ores et déjà remporté au moins une partie. Et très peu d'équipes sont encore en mesure de réaliser une phase de groupe parfaite : seules deux sont invaincues après ce premier jour, dont un outsider (CDEC qui n'a joué qu'un match).

Groupe A

Equipe Victoires/Nuls/Défaites Points
LGD 2/0/0 6
 Secret  1/1/0 4
 coL  1/0/1 3
 Na`Vi 0/2/0 2
 Fnatic  0/2/0 2
 Cloud 9  0/1/1 1
 MVP Phoenix  0/1/1 1
 iG  0/1/1 1


Dans le groupe A, marqué par une certaine homogénéité, LGD est seule en tête après avoir remporté ses deux matchs ; avec difficulté contre Cloud 9, aisément contre coL. Secret, perçue souvent comme favorite, s'est pris une fessée saignante par Fnatic dans la deuxième manche et se trouve à un point derrière. Vient coL et sa victoire contre MVP Phoenix. Le reste du tableau est très serré à 1 ou 2 points, car il n'y a eu que quatre matchs sur huit qui se sont soldés par une victoire 2 à 0.

Certaines équipes ont paru en petite forme : iG, totalement dominée par Secret et incapable de conclure la deuxième partie contre Fnatic, et Cloud 9 mise en grande difficulté par Na`Vi (après, il est vrai, deux parties très longues et nerveusement épuisantes face à LGD). D'autres affichent une santé assez surprenante, notamment Na`Vi qui s'est retrouvé en bonne position et aurait pu, en évitant des erreurs lourdes, passer à 4 points au lieu de 2. Fnatic, en arrachant deux nuls à iG et Secret, réalise aussi un départ prometteur.

 

 Groupe B

Equipe Victoires/Nuls/Défaites Points
VG 1/1/0 4
CDEC 1/0/0 3
NewBee 0/2/0 2
VP 0/2/0 2
EG 0/2/0 2
EHOME 0/1/0 1
MVP Hot6ix 0/1/1 1
Empire 0/1/1 1


Pour le groupe B, seuls deux matchs sur sept se sont terminés par une victoire. Le moins que l'on puisse dire est que les favoris ont trébuché sur un os, voire deux. La grosse surprise de la soirée a évidemment été NewBee qui a pris une partie à Virtus Pro et une autre à Evil Geniuses, alors que ses performances depuis le début 2015 étaient épouvantables. En s'emparant d'une manche contre Vici Gaming, MVP Hot6ix a aussi réalisé une excellente opération. Ces trois matchs nuls inattendus pourraient indiquer que ce groupe est plus ouvert que l'on ne s'y attendait.

NewBee en forme : les champions de TI4 ont montré hier qu'il ne fallait pas les prendre à la rigolade.

 

Premières statistiques

Trente parties ont été jouées en ce jour 1. Six (20 %) ont duré plus d'une heure, six autres seulement moins d'une demi-heure. Dans l'ensemble, les parties ont donc été plus longues que la moyenne des parties compétitives de la 6.84, ce qui s'explique par la combativité des équipes en ce premier jour, décidées à ne rien lâcher même en mauvaise position (et cela paie, il y a eu des retours impressionnants).

La partie avec le plus de morts a été la première du match CDEC contre MVP Hot6ix avec pas moins de 85 morts ! Trois autres ont dépassé les 70 kills. Certaines parties assez courtes ont été très animées, comme coL contre MVP Phoenix partie 2 (62 kills en 30 minutes).

Nota bene : les statistiques par région ayant encore peu d'intérêt avec si peu de matchs, il faudra attendre encore un peu.

gyrocopter

Le roi de ce premier jour, Gyrocopter

Trente parties, cela signifie qu'il y a eu 600 choix réalisés pour les héros, à raison de dix sélectionnés et dix bannis par partie. Seuls 72 sont apparus sur les 108 disponibles en CM. Deux ont été présents dans chaque draft : Leshrac (joué 5 fois, banni 25) et Gyrocopter (joué 22 fois banni 8). Suivent Tusk avec 29 apparitions dans les drafts, QoP et Dazzle à égalité avec 27 apparitions.

En tout, les dix héros les plus présents dans les drafts représentent 43 % du volume des drafts (259 sur 600). Les vingt-quatre héros les plus présents, soit exactement le tiers des héros qui sont apparus hier, représentent 77 % du total des drafts. Autrement dit, les deux tiers des héros joués ou bannis hier n'ont représenté que moins d'un quart des occurrences réelles : le métagame est à la fois très homogène et assez peu diversifié, ce qui se ressent en visionnant les parties à la suite, avec des drafts finalement assez semblables d'une équipe à l'autre.

Les héros les plus bannis sont, de loin, Leshrac (25 fois), suivi de Shadow Fiend (18 fois), Bounty Hunter (17) et Undying (15). Les plus souvent joués sont Gyrocopter (22 fois), Earthshaker (19) et Tusk (18). Suivent Queen of Pain, Dazzle, Lina. Six héros ont été bannis au moins une fois sans jamais avoir été joués, dont Shadow Demon (3 bans) et Techies (2 bans). Les héros les plus joués sans avoir été bannis sont Crystal Maiden (5 apparitions) et Shadow Shaman (4).

 

Les héros les plus joués ne réussissent globalement pas à l'équipe qui les prend. Parmi les huit héros les plus choisis, seul le premier, Gyrocopter, a un bon taux de victoires (il est même excellent avec 77 % de victoires). Les sept autres sont en-dessous de 50 %, avec un décevant 33 % pour Bloodseeker et un franchement médiocre 40 % pour QoP ou Dazzle. En revanche - et comme on pouvait s'y attendre - Crystal Maiden est un choix gagnant : 5 parties, 5 victoires. Les équipes savent ce qu'il leur reste à faire pour le jour 2 !

Blague à part, cela rejoint les observations faites l'an passé à TI4 : les héros les plus joués, par tous, ne réussissent finalement pas tant que ça. Il n'y a pas vraiment de pick gagnant, sauf Gyrocopter pour l'instant qui devrait du coup être banni plus souvent ; il a d'ailleurs été davantage ciblé par des bans aux tours 4 et 5, ce qui montre que les équipes ont commencé à prendre en considération ce problème.

Dans les surprises de cet International, le retour d'Ember se confirme - il a été joué sept fois - alors que Bane a également été vu souvent. Templar Assassin revient aussi en force en compétition. Io, Antimage, Phoenix ou Bristleback, en revanche, sont beaucoup moins présents que l'on aurait pu s'y attendre.

Dota 2

La grande surprise jusque là !

Et, pour conclure sur ces statistiques, six Divine Rapiers ont été achetées hier soir dont cinq sérieuses (la sixième est un troll de MMY contre coL qui a tout revendu sur son Io à la minute 25 pour acheter sa Rapier de fin). La plus précoce a été celle d'EternalEnvy sur son Antimage contre LGD, minute 42, qui a permis à Cloud 9 de tenir dans une partie 2 très difficile (EE est aussi le joueur qui en a le plus acheté sur la soirée). Les Rapiers devraient être assez courantes dans un environnement où Gyrocopter et Ember Spirit sont des héros très en vue et où les parties longues sont nombreuses.

 

Les parties à voir

Comme beaucoup de personnes ne regardent pas l'ensemble des parties dans la phase de groupe, jugée moins importante que l'évènement principal, voilà une sélection de parties qui méritent le coup d'oeil, pour des raisons diverses. Elles peuvent être vues directement sur la DotaTV (avec ou sans commentaires officiels en anglais) ou sur diverses chaînes de stream au gré des uploads. La FroggedTV/GamingLive délivre des commentaires d'une bonne qualité en français.

Tour 1, LGD contre Cloud 9, parties 1 et 2. Ces deux parties, très longues, sont absolument intenses. Les deux racontent l'histoire d'une équipe qui ne veut pas perdre et qui se bat jusqu'à épuisement pour renverser le cours des choses.

Tour 2, Cloud 9 contre Na`Vi, partie 1. Encore une partie longue pour Cloud 9 et un retournement de situation assez incroyable.

Tour 3, Fnatic contre iG, partie 1. Fnatic, loin derrière en abordant le mid game, met tout en oeuvre pour tenter de renverser la situation et offre un combat pied à pied. La deuxième partie est extrêmement stratégique mais les temps morts sont trop nombreux (97 minutes avec plus de 20 minutes d'affilée sans un seul mort) pour qu'on puisse la conseiller.

 

Pour voir les favoris se faire massacrer :

  • Tour 4, NewBee contre EG, partie 1. Aucun respect pour EG qui se fait "sumailiser" par le Storm de Mu.
  • Tour 1, Fnatic contre Secret, partie 2.
  • Tour 5, VG contre MVP Hot6ix, partie 1.

 

Pour voir un(e) excellent(e)...

  • Broodmother : tour 2, Secret contre iG, partie 2. Jouée par zai.
  • Earthshaker : tour 2, Cloud 9 contre Na`Vi, partie 2. Joué par SoNNeikO.
  • Winter Wyvern : tour 4, VG contre Empire, partie 2. Jouée par fy.
  • Disruptor et Dark Seer en wombo combo : tour 3, NewBee contre VP, partie 2.

 

Le tournoi reprend vers 18 h ce soir, en espérant que le planning soit un peu mieux respecté et que l'on puisse regarder toutes les parties et se coucher à des heures raisonnables (comme 4 h du matin...).