Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

TI5, phase de groupe, jour 2

28 juillet 2015 à 18:15 | Par Darwyn | 192 commentaires

La deuxième journée des groupes de The International 2015 commence. Suivez son déroulement sur cette page tout au long de la nuit.


La première journée s'est terminée vers 7 h 30 ce matin, il est temps maintenant de repartir sur la deuxième. A nouveau, le groupe A commence pour les premiers tours (séries 6 à 8). Le groupe B prend la suite à partir de la série 8.

Beaucoup de matchs seront à surveiller. Tous ceux du tour 6 seront importants, pour des raisons diverses. La série 7 a une bonne tête d'affiche avec Cloud 9 contre Secret. Au tour 8, les anciens coéquipiers se battront : Secret contre Na`Vi. Deux matchs du groupe B suivront avec EG contre VG et VP contre Empire. La série 10 sera peut-être un peu moins intéressante.

Tour 6 : groupe A (18 h +)

LGD contre iG

Le draft réserve des surprises : iG laisse passer Gyrocopter et prend un Io + Tiny ainsi qu'un Axe pour la première fois du tournoi (Axe étant l'un des contres de Dazzle). LGD prend un Bristleback (rarement joué jusque là) et un Witch Doctor pour contrer les relocates. LGD est un bon cran au-dessus dans tous les mouvements, ce qui conduit iG à chercher des échanges de tours sans se battre, une décision avisée. LGD s'empale vers la minute 20 sur la base d'iG et le splitpush permet à iG de préserver sa base, tout en gagnant le temps qu'il faut pour que Tiny devienne très fort. C'est à partir de la minute 30 que LGD prend enfin pied chez l'adversaire, s'emparant d'une ligne, puis deux. Malgré la menace constante que fait peser le duo Io/Tiny sur la base, LGD obtient les mega creeps minute 41 et, peu après, remporte la partie.

Pour la deuxième manche, iG choisit Antimage pour Burning, tandis que LGD sort un Ancient Apparition peu vu. iG crée intelligemment l'espace nécessaire pour qu'Antimage obtienne sa Battlefury en 11 minutes à peine. A partir de là, iG possède globalement le contrôle du tempo, bien que Maybe sur sa Templar Assassin talonne Burning. Les deux équipes cherchent longtemps à trouver l'ouverture décisive : un combat sur Roshan minute 39 entraîne des rachats dans tous les sens et plusieurs diebacks sur LGD. iG fonce sur la base ennemie, Antimage détruit les baraquements de tous les côtés et parvient à arracher une manche à LGD.

1 - 1

Cloud 9 contre Fnatic

Le draft donne un Io à Cloud 9 et le Tiny qui va avec à Fnatic. Mis à part ça, FATA se retrouve au mid avec Beastmaster, l'un de ses héros signatures. Cloud 9 ne met étrangement que 39 minutes à gagner cette première manche.

Dans la deuxième manche, Pugna sort chez C9, KotL pour iG. Le début de partie est plutôt en faveur de Cloud 9 qui opère de meilleures rotations, mais rien de décisif n'est mis en place. Le décollage intervient vers la minute 28 et, à partir de là, l'avance prise par Cloud 9 (avec une Crystal Maiden plus riche que les core ennemis !) semble bien trop importante. Après quelques tentatives de teamfight, Fnatic abandonne.

2 - 0

Na`Vi contre coL

Complexity opte pour une composition 4-1 autour d'une Naga Siren carry (avec les deux soeurs Lina et CM) tandis que Na`Vi, contre cela, mise sur la prise rapide des objectifs avec Lycan et un gros teamfight de milieu de partie. Après un laning peu actif, Na`Vi enchaîne les bonnes escarmouches sur la carte, attaque les tours et tue la Naga juste avant qu'elle obtienne sa Radiance. Na`Vi ne perd pas de vue le timing, détruit des tours, tue Roshan, puis fonce sur la base de coL, sans parvenir à prendre plus qu'une T3. Cet échec minute 22 coûte cher, Na`Vi refait une tentative infructueuse tandis que l'horloge tourne et que la Naga s'équipe. La partie avance, Na`Vi parvient toutefois à contenir Naga, assez peu efficace dans son farm finalement. En revanche, la base de coL reste globalement intacte. La partie dure, dure, dure et, inexorablement, la Naga s'équipe. Na`Vi est finalement distancé et se fait massacrer en late game, abandonnant minute 64.

coL ressort le Juggernaut très oublié en 6.84, Na`Vi choisit une Broodmother. Le début de partie est en faveur de coL, qui enchaîne les kills. Les Nord-Américains conservent le contrôle de la carte et de la partie tout au long des 20 premières minutes. La suite est à l'avenant, coL commence à détruire la base sérieusement minute 27, la partie se termine peu après.

0 - 2

Cloud 9 récupère d'une première journée difficile, coL récupère une victoire assez inattendue, mais le gros morceau de ce tour a certainement été l'égalité arrachée par iG à LGD. Aucune équipe ne sera donc invaincue dans cette poule A.

 

Tour 7 (à venir) : groupe A (21 h ?)

Cloud 9 contre Secret

Cloud 9 renoue avec les vieilles pratiques dans la première manche en donnant un Venomancer à FATA tandis qu'EternalEnvy a un Antimage et bone7 un Magnus. Secret se place sur une sorte de deathball avec un Axe assez peu courant ces derniers temps. Les combats commencent immédiatement avec un dive de Secret sur la T1 bot et se poursuivent sur toutes les lignes, avec une implication de quasiment tous les héros. Une meilleure exécution de Secret et des mouvements ratés de bone7 (qui le laissent aussi pauvre qu'un support) donne un net avantage à l'équipe de Puppey. Un Roshan surprise tué par Cloud 9 permet de gagner quelques minutes, mais Secret reprend vite la partie en main. Secret finit par oblitérer Cloud 9 dans sa base et par remporter cette manche.

Dans la deuxième partie, Secret sort un combo Tusk + Techies que l'équipe a déjà joué dans d'autres tournois (et joué par coL au même tour un peu avant), et Puppey retrouve son Chen fétiche. Cloud 9 a de son côté une Naga carry (beurk, il y en a trop aujourd'hui) et un Sven support qui s'avère être une très bonne réponse au Techies, peu efficace dans les premières minutes. Plutôt bien dans la partie, Cloud 9 trébuche en hésitant à contester un Roshan minute 15 et se retrouve en mauvaise position. La meilleure organisation de Secret empêche ensuite Cloud 9 de revenir dans la partie.

0 - 2

MVP Phoenix contre LGD

MVP Phoenix prend une Naga carry tandis que LGD a tout ce qu'il faut pour attaquer de loin (Io + Tiny, Tusk et Storm Spirit). Sans grande surprise, LGD commence très tôt à dominer la partie et à attraper des kills sur toute la carte, en laissant (délibérément, semble-t-il) la Naga tranquille. Comme la veille face à coL, le Tiny de Maybe démolit tout le monde sur son passage. Il faut reconnaître à Phoenix qu'un peu plus de résistance a été opposé, mais la fin ne change pas.

MVP change complètement son plan de jeu avec un Io + Bristle et un Slark pour QO. Le début est une fois de plus à l'avantage de LGD, clairement au-dessus en terme de niveau de jeu : le Shadow Fiend de Maybe est extrêmement riche.

0 - 2

iG contre coL

Peu de héros qui déparent dans la première partie, en dehors d'un Clinkz (qui a peu gagné jusqu'ici à TI5) pour iG. Aucune équipe ne prend la tête de la partie en early game, coL parvenant avec succès à contrer les agressions d'iG. Toutefois, lorsqu'iG a récupéré les premiers objets, la machine se met vraiment en route et coL perd héros après héros au gré des engagements. Le stomp se poursuit, le Storm de Ferrari cherchant manifestement à battre un record de charges de Bloodstone.

Dans le round retour, iG prend la Crystal Maiden invaincue du tournoi et coL innove avec un Wraith King et surtout un Techies (associé à un Tusk) qui rate le first blood à un cheveu. coL se sort assez bien du début de partie, la CM de ChuaN étant une victime manifestement consentante. Le milieu de partie est rythmé par le duo Tusk - Techies, mais les autres héros de coL ne font finalement pas grand chose et iG limite la casse. Cependant les Chinois ne trouvent décidément pas de réponse au Techies et, une fois WK et Viper équipés, coL engrange les bénéfices : les courbes plongent à partir de la trentième minute. Les Américains partent ensuite sur la base d'iG qui n'arrive à rien et qui doit concéder le match nul.

1 - 1

 

Tour 8 : groupes A et B (23 h - minuit ?)

Secret contre Na`Vi

Très vite en avance, Secret a connu quelques (petites) frayeurs dans la première partie vers les minutes 20-30 mais l'Antimage d'Arteezy est largement trop gros pour Na`Vi. La partie s'achève en 35 minutes sur une victoire attendue de Secret.

Dans la deuxième partie, Na`Vi a un gros potentiel de teamfight et fait un bon départ qui peut permettre de trouver les bons combats nécessaires pour empêcher le nouvel Antimage d'Arteezy de décoller. Le problème, c'est que l'exécution n'est pas toujours impeccable et que les combats sont loin d'être à sens unique. Quelques bonnes actions sont insuffisantes face à un Antimage qui devient trop gros. Après plusieurs minutes de combat devant la base de Na`Vi, Secret réalise la percée désirée et termine la partie, non sans passer par un dive fontaine digne d'une pub game.

2 - 0

MVP Phoenix contre Fnatic

La première manche est restée relativement équilibrée jusqu'en milieu de partie, lorsque les objets ont commencé à sortir sur les héros de Fnatic. Les Malaisiens partent alors à l'attaque, y compris avec une Broodmother jouée comme un combattant, et enchaînent les héros de MVP Phoenix. Le Storm de kYxY est particulièrement ingérable. Après une demi-heure dont dix minutes très douloureuses, MVP reconnaît sa défaite.

La seconde manche est loin de ressembler à la première. Les Coréens prennent tôt l'avantage, surtout portée par QO sur Lina. C'est un véritable massacre auquel se livre MVP Phoenix, qui obtient le match nul à la minute 17 seulement.

1 - 1

CDEC contre VP

Avec Illidan sur Silencer et God sur Shadow Fiend, Virtus Pro a incontestablement un draft sur mesure. Avec ces deux cores, il faut un peu de temps aux Russes pour se mettre en position et CDEC a un bon moment avec Viper et QoP actifs plus tôt. Pourtant l'équipe chinoise peine en milieu de partie face à une VP très agressive, qui prend du coup l'avantage et qui, aux alentours de la trentième minute, prend la partie bien en main, pour ne plus la lâcher.

La deuxième partie voit l'apparition d'un nouveau héros, Chaos Knight dans les mains d'Illidan. Rien ne se produit de décisif dans la première période, la légère avance de CDEC étant insuffisante pour faire quoi que ce soit. La Broodmother jouée par Xz est certes un peu gênante mais n'a pas l'impact que d'autres peuvent avoir passé la phase de laning. Un peu avant la minute 20, VP lance l'assaut et remporte les teamfights les uns après les autres. La base est attaquée minute 31, VP préfère cependant dive et tuer les ennemis que se concentrer sur les bâtiments (on ne se refait pas) et, du coup, ne prend qu'une seule ligne. Passé cet instant de davai doto, VP met fin aux bêtises et termine minute 36.

0 - 2

Le groupe A a terminé pour aujourd'hui, sans prendre trop de retard sur le planning initial d'ailleurs. Avec deux victoires en deux matchs, Secret se retrouve premier ex-aequo avec LGD qui a dû concéder un match nul à iG. La surprise reste coL avec une victoire et un nul aujourd'hui et qui pourrait bien parvenir en Upper Bracket au terme de cette phase.

 

Tour 9 : groupe B (00 h 45 +)

EHOME contre NewBee

Alors que le draft de la première partie s'annonçait tout à fait classique, NewBee sort un dernier pick surprise en la personne d'Invoker, joué au mid par Mu. Le début est très lent, EHOME en particulier essayant de ne pas prendre de risques. A partir de la minute 6, en revanche, les deux équipes partent dans une séquence d'escarmouches acharnées, qui se conclut un peu plus tard par une égalisation. La partie revient à une guerre stratégique assez peu animée qui favorise plutôt EHOME. Assez équilibrée, elle se débloque lorsque EHOME, portée par ses deux carrys (Ember et Razor) trouve les combats idéaux et en profite pour gagner sans laisser aux adversaires sonnés le temps de se reprendre.

Dans la deuxième partie, EHOME sort le deuxième Juggernaut du tournoi. NewBee souffre un peu en early mais, à partir de la minute 14, se regroupe et tue l'équipe adverse combat après combat, se construisant une position très solide. Rabbit, très convaincant sur son Storm, trouve des proies un peu partout sur la carte et mène largement son équipe vers la victoire.

1 - 1 

EG contre VG

Le plus gros match de la poule B, sans aucun doute, intervient en ce deuxième jour. Aucun héros surprenant pour la première rencontre, bien que Lion pour fy ne soit pas le support le plus fréquent à TI. SumaiL joue son héros phare, Storm Spirit ; il a d'ailleurs un départ très prometteur qui permet un snowball rapide. Le début de partie est très favorable à EG, avec un Bounty Hunter d'Aui très en forme. Antimage (Hao) obtient toutefois une Battlefury à un moment tout à fait satisfaisant.

La domination d'EG reste claire pendant longtemps mais un très mauvais engagement minute 39 fait frôler la catastrophe : le résultat n'est acquis pour aucune équipe à ce stade et il est probable que la partie dure encore quelques temps. EG reprend l'avantage pendant les dix minutes suivantes et, bis repetita, s'écrase à nouveau dans la base de VG. L'équipe chinoise, confiante, fonce au milieu et... se fait écrabouiller à son tour : quelle partie ! Une erreur dramatique de Hao minute 57 donne lieu à un combat épique et permet à EG de prendre sa deuxième ligne. Les Nord-Américains ne relâchent pas leur avantage et concluent à la 65ème minute sur un énorme combat. La partie a été parfois un peu poussive, les équipes hésitant à s'engager et à commettre l'irréparable, mais sa deuxième phase s'inscrit dans la lignée des grands spectacles du tournoi.

La deuxième manche s'ouvre avec un draft rapide d'EG, qui utilise des héros peu usités : Enchantress hardlane pour Universe, un duo de supports Treant Protector et Spirit Breaker. L'équipe nord-américaine, qui est depuis longtemps la Némésis de VG, part sur les chapeaux de roue et s'enflamme complètement à partir de la 13ème minute, avec un Spirit Breaker hors de contrôle. Les kills s'entassent pour EG, tandis que VG est forcé de subir en serrant les dents. Après 28 minutes dramatiques, VG abandonne le match.

2 - 0

Empire contre VP

La rencontre au sommet du Dota russe. VP poursuit dans ses choix inhabituels avec une Lina carry jouée par Illidan et un BS mid (ce qui a déjà été fait à TI5). VP gère tranquillement le début, avec un God qui se promène sur la ligne mid et se permet de faire, seul et sous la tour ennemie, un double kill minute 5. Resolut1on avec son Storm fait un départ piteux tant il a été ciblé par les ennemis mais se reprend avec un excellent teamfight sur la ligne top minute 15. Les combats s'enchaînent dans une partie très animée et très russe, les deux équipes se renvoyant la balle.

Les courbes montent et descendent, aucune équipe ne domine et les teamfights se suivent sans se ressembler. Après 30 minutes de yoyo sur les courbes, Empire finit par gagner quelques combats à la suite (grâce à de très beaux ultimes Naga pour temporiser et un Storm déchaîné) et se retrouve en position de force. Aucune erreur n'est commise au cours du dernier quart d'heure et Empire termine cette belle partie en atomisant ses adversaires.

Pour la deuxième manche, VP décide de repartir avec le Chaos Knight qui avait bien fonctionné face à CDEC tandis qu'Empire part en tri core, un schéma assez peu utilisé sur ce TI5. Deux trilanes se font face au bot, et s'affrontent directement, annonçant la couleur. Et, en effet, il y a des combats non-stop dans cette partie, avec une équipe Empire qui tire son épingle de toute cela. L'ensemble de la partie étant d'ores et déjà résumé, il suffit de mentionner qu'Empire la gagne au bout de 42 minutes.

2 - 0

Le tour 10 ne sera pas couvert en live, rendez-vous demain (ou plutôt, dans quelques heures) pour le bilan de la soirée.

Le programme du tour 10 :

  • EG contre MVP Hot6ix
  • VG contre EHOME
  • Empire contre CDEC