Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

TI5, phase de groupe, jour 3

29 juillet 2015 à 19:21 | Par Darwyn | 192 commentaires

Suivez le déroulement des matchs de cette troisième journée tout au long de la soirée sur le site JoL Dota 2.


La troisième journée va commencer, et les résultats obtenus aujourd'hui décideront en grande partie du sort des équipes : Upper ou Lower Bracket. En effet, il ne restera plus beaucoup de tours à jouer demain, donc peu de chances de se rattraper. Pour ceux ayant pris un départ médiocre, il faut absolument gagner aujourd'hui. Et pour les équipes bien classées, ne pas se relâcher, seules LGD et Secret étant à peu près assurées de l'Upper Bracket.

Si vous ne l'avez pas lu, allez voir le bilan du jour 2.

Tour 11, groupe A (18 h sans retard ou presque !)

LGD contre Secret

La grosse affiche du jour, après EG-VG hier soir. S'il y a un vainqueur, il sera presque assuré de finir premier du groupe. LGD utilise un draft avec Io + Tiny et des énormes ultimes à côté, tandis que Secret choisit de ne pas utiliser de stun ou presque. Secret se sort bien de la phase de lane et vient voler les stacks dans la forêt de LGD mais se fait punir en retour. De ce fait, pendant la période suivante, LGD contrôle globalement le tempo malgré la perte d'un combat important. Secret tire finalement parti des erreurs commises par LGD (ce qui est très étonnant de leur part) entre les minutes 25 et 32 : les héros des Chinois se font attraper hors de position, ne peuvent pas défendre la base avec un beau Vacuum d'iceiceice. LGD abandonne minute 33.

LGD se centre sur un Antimage avec un gros potentiel défensif tandis que Secret dispose de héros très maîtrisés (Enchantress pour Puppey, QoP pour s4). Maybe sur Leshrac domine largement le mid et LGD s'appuie là-dessus pour mettre une pression maximale sur la forêt ennemie. Avec un 9-0 pour LGD (tous récupérés par Leshrac d'ailleurs), Secret semble en très mauvaise position sans avoir de possibilité de s'opposer à la puissance chinoise : du coup les Occidentaux réagissent intelligemment en cherchant du farm sans essayer de défendre ce qui est indéfendable, tandis que les deux supports ont une Midas.

Cela n'est pas suffisant et les erreurs graves, cette fois, sont commises par Secret, dont les héros sont récupérés par-ci par-là par LGD. Antimage et Leshrac s'équipent à une vitesse incroyable, LGD ne se précipitant pas face à une équipe Secret contrainte à la passivité par son draft, par ses choix d'objets et par tout ce qui s'est produit jusqu'ici. LGD achève cette promenade de santé minute 31, suite à la première attaque sérieuse de la base ennemie.

1 - 1

iG contre Cloud 9

Dans la première partie, Cloud 9 choisit une Lich pour la première fois du tournoi. Cela semble réussir : Cloud 9 prend l'avantage très tôt, enchaîne les kills (11-0 minute 20). Les courbes plongent sans discontinuer et les Européens prennent leur première ligne de baraquements minute 23. iG abandonne peu après, en étant fanny.

iG tente ensuite une stratégie autour de Drow Ranger (jouée pour la première fois), avec deux autres core ranged (Razor et Viper). Cloud 9 a réitéré son Pugna support et utilise un Io qui ira avec une QoP. Logiquement iG garde ses trois core sur des lignes différentes, attendant d'avoir atteint la masse critique nécessaire pour push. Le souci, c'est que FATA sur Shadow Fiend a un départ impressionnant avec plus de 170 creeps tués minute 17 ; il tire donc Cloud 9 vers les objectifs d'iG qui ne parvient pas à déployer sa puissance de push. Cloud 9 tente une première percée vers la base d'iG, sans aller trop loin pour une fois. Il faut attendre quelques minutes supplémentaires pour prendre directement deux lignes de baraquements et l'Ancien dans la foulée.

0 - 2

Na`Vi contre Fnatic

Rien que de très classique du côté du draft pour la première partie. Fnatic réussit bien mieux en phase de laning mais Na`Vi est plus efficace sur les premières rotations : la QoP de Dendi bouge partout et tue quatre héros vers la minute 10 (il est déjà à 7-0 !). Un stomp se profile très vite. Partout sur la carte grâce au Io de SoNNeikO, Dendi enchaîne les kills (il est Beyond Godlike minute 14). Malgré le différentiel de kills, d'or et d'expérience, Na`Vi tarde à prendre les objectifs. Il faut attendre la minute 41 pour que les premiers baraquements disparaissent. Fnatic abandonne peu après.

Pour la deuxième partie, Fnatic prend des héros mobiles et capables de prendre des kills en petit comité très vite, tandis que Dendi trouve son Puck emblématique. Le départ est bon pour Fnatic ce coup-ci, avec des supports très impliqués dans des kills rapides. Pourtant l'avance est perdue sur un très mauvais combat minute 18, qui remet directement Na`Vi dans le bain. Plus disciplinée, Fnatic reprend la tête. Toutefois la partie reste très ouverte. Na`Vi finit par faire passer sa Naga support en position #1 pour tenter de ralentir Fnatic. Devenant une partie classique avec Naga Radiance, le tout s'enlise, mais l'équipe malaisienne ne se laisse pas déborder et joue plutôt proprement, s'emparant petit à petit des objectifs importants. Fnatic finit par gagner après 1 h 10 de jeu.

1 - 1

 

Tour 12, groupe A

Na`Vi contre LGD

Un Axe carry arrive pour Na`Vi tandis que LGD, avec un Io/Tiny et Spirit Breaker, a une réelle capacité à attaquer partout. Le laning aboutit à un avantage certain pour Na`Vi mais, par la suite, de mauvaises décisions leur coûtent cher face à une équipe LGD toujours méticuleuse dans son exécution. L'inversion des courbes à partir de la minute 24 est brutale et LGD, sans se presser, commence à démolir la base quelques temps plus tard. Méthodiquement, LGD poursuit son entreprise d'étranglement et force Na`Vi à abandonner.

Dans la deuxième manche, LGD prend un Lycan que Na`Vi avait d'ailleurs joué hier. Contrairement à la partie précédente, Na`Vi ne prend pas d'avantage en phase de laning, ce qui est peut-être de mauvais présage. Fidèle à sa manière de jouer, LGD préfère ne pas prendre de risques inutiles face à une équipe ukrainienne qui se défend bien. Les Chinois s'emparent donc des objectifs avant tout, les uns après les autres, sans partir dans des attaques inconsidérées et, surtout, inutiles à moyen terme. C'est peu après la barre de la première demie-heure que LGD termine le travail.

0 - 2 

Cloud 9 contre MVP Phoenix

MVP Phoenix est la première équipe à employer Abaddon dans le tournoi, tandis que Cloud 9 reprend le Beasmaster signature de FATA. Malgré de bons kills trouvés par Phoenix, Cloud 9 sort nettement gagnant du début de partie, et confirme sa domination par la suite : le compteur passe en faveur de Cloud 9, qui dicte le rythme, et l'écart se creuse constamment. Les Européens remportent logiquement cette manche.

Le schéma général de la deuxième partie ressemble assez à celui de la précédente : MVP Phoenix prend des kills mais ne parvient pas à en faire quelque chose tandis que Cloud 9 compense cela par un farm et un contrôle de carte meilleurs, qui paient davantage dès le milieu de partie. Nettement supérieurs, les Européens prennent la base très tôt. MVP abandonne après une dernière tentative de combat minute 26.

2 - 0

Secret contre coL

coL contre Secret est le parfait match pour voir Techies : cela ne manque pas, Secret le prenant avec la fameuse combinaison avec Tusk. coL a cependant deux héros pour contrer les mines, Zeus et Naga. L'early n'est pas décisif, avec un coL assez combatif, sans empêcher pour autant la TA d'Arteezy d'obtenir énormément d'or. Mais avoir un départ correct voire bon contre une équipe aussi expérimentée et solide n'est pas suffisant et, inexorablement Secret prend en main la partie. A la minute 25, Secret s'empare d'une ligne. coL montre cependant sa volonté de se battre jusqu'au bout en punissant l'excès de confiance de Secret. Cela relance la partie, qui dure du coup bien plus longtemps, en raison d'un Zeus sous amphétamines grâce au Bloodseeker. La défense est acharnée, les combats partent dans tous les sens et Secret gagne minute 50 - sans doute un peu tard.

Pour la revanche, le duo Tusk-Techies reprend du service, chez coL cette fois, qui a aussi une Legion Commander peu vue ces derniers jours. Secret sort en face un Pugna et un Treant ainsi que la fameuse Broodmother de zai. Le début de partie est extrêmement agité, coL se montrant particulièrement agressive pour essayer de déborder son adversaire. La stratégie échoue, coL n'obtient pas la domination souhaitée et Secret l'écrase tranquillement dès la minute 20.

2 - 0

 

Tour 13, groupes A et B (22h30 et plus)

MVP Phoenix contre iG

Après un laning un peu difficile, MVP commence à mettre une forte pression sur iG, détruisant les tours et prenant le contrôle de la carte. Les Coréens se regroupent, tuent des héros adverses et s'emparent d'un objectif immédiatement après : ils obtiennent donc un net avantage en milieu de partie. Prendre l'avantage ne suffit pas si l'on n'en fait rien, et cette partie l'illustre bien. MVP Phoenix ne parvient pas à transformer son avance en baraquements et l'écart se comble peu à peu. La chute est particulièrement dure à partir de la minute 40 et iG prend l'initiative pour la première fois de cette partie. Et pourtant, dix minutes plus tard, MVP Phoenix a retrouvé sa position favorable, iG n'ayant rien réussi de notable, paralysée par la peur de faire une erreur grave. Il faut attendre les trois (oui, oui, trois, ce n'est pas une erreur de typographie) Divine Rapiers de MVP Phoenix pour enfin finir cette partie, après 71 minutes de combats souvent brouillons et d'hésitations malheureuses.

Pour la deuxième manche, iG se base beaucoup sur des ultimes, avec notamment un Tidehunter que l'on voit peu ces jours-ci, alors que Phoenix prend un Io sans ses coéquipiers habituels, tout en obtenant Leshrac. Et laisser Leshrac n'est pas une très bonne idée ces temps-ci, kpii le prouve une fois de plus. MVP Phoenix se retrouve très bien très vite dans cette deuxième manche, tandis qu'iG est acculée très, trop tôt. Phoenix prend les baraquements mid dès la minute 24, puis décide de s'amuser avec les héros ennemis un peu trop longtemps. Mais enfin, cela ne renverse pas le cours d'une partie gagnée.

2- 0

VP contre MVP Hot6ix

Rien d'exceptionnel dans le draft de VP pour la première manche, Hot6ix prenant un Pugna support pas forcément très adapté. Les deux core de VP (Templar Assassin et Gyrocopter) s'équipent à grande vitesse alors que l'équipe russe mène sa partie en mode full davai. Pour renverser la tendance MVP Hot6ix tente minute 16 de tuer Roshan ; VP les contre violemment. A partir de là, VP mène la danse et écrabouille Hot6ix qui ne peut pas trouver l'espace nécessaire pour farm. Les Russes finissent minute 24, après un petit détour pour tuer à la fontaine. Histoire de.

Virtus Pro ressort une Crystal Maiden qui leur a peu réussi hier et repart sur un Bloodseeker mid joué par God. MVP accuse un net retard en début de partie et tente de provoquer des combats pour renverser la vapeur, sans grand succès. Virtus Pro enchaîne les combats réussis et ne souhaite pas délayer sa victoire face à un Ember Spirit qui peut toujours être dangereux si l'horloge tourne trop. Il n'y a pas de mots pour décrire ce que subit Hot6ix à partir de la minute 20, même si VP ne se presse pas pour terminer. Les Coréens subissent avec stoïcisme jusqu'au moment où leurs derniers baraquements sont attaqués, et abandonnent enfin minute 42.

2 - 0

Empire contre NewBee

Les deux équipes n'ont pas innové dans leurs héros. Empire enregistre de bien meilleurs résultats sur les lignes, NewBee compense en tuant les héros adverses un peu partout. Mu sur Queen of Pain porte clairement, une fois de plus, son équipe : son impact dans les combats est absolument énorme. A partir de la minute 12, les courbes s'envolent en faveur de l'équipe chinoise. NewBee passe les dernières minutes de ce stomp en règle à massacrer en boucle les héros adverses à l'intérieur de leur base, en délaissant les bâtiments importants, à tel point que l'on peut se demander si NewBee ne va pas s'expatrier la saison prochaine en Russie.

Personne ne perd de temps en fioritures pour la deuxième partie : on se bat, beaucoup, dès le début, dans tous les sens, le PvE sera pour une autre fois. Prenons le temps tout de même de relever le Magnus d'Empire. Il y a eu très peu de temps morts dans cette partie, avec une issue indécise pendant longtemps, les combats favorisant les uns puis les autres. C'est à partir de la minute 35 qu'Empire prend vraiment l'avantage, principalement grâce à yoky sur Magnus. Le final dans la base de NewBee est explosif.

1 - 1

Avec ce tour 3 se conclut la soirée du groupe A. Avec deux défaites, Invictus Gaming est déjà vouée au Lower Bracket, après avoir montré un niveau de jeu faible tout au long de cette phase de groupe (tout en prenant une partie à LGD, cherchez l'erreur...).

 

Les deux autres tours ne seront pas suivis en live cette nuit, le bilan de la soirée sera néanmoins publié demain.