Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

TI 5 : bilan du troisième jour de la phase de groupe

30 juillet 2015 à 10:56 | Par Darwyn | 192 commentaires

Le troisième jour s'est terminé sur l'une des plus grosses surprises advenues en compétition cette année, qui rebat complètement les cartes pour la suite.


  • Résultats et classement
  • Résultats par région
  • Statistiques diverses
  • Les parties à voir

Il ne reste désormais que quatre tours (incomplets) et onze matchs avant la fin de ces phases de groupe, ainsi que d'éventuels matchs de départage le cas échéant. Le sort de certaines équipes est d'ores et déjà scellé mais, pour la plupart, il demeure en suspens et tout reste possible.

 

Résultats et classements du jour 3

Il y a eu, incontestablement, de grosses surprises hier, dans chacun des groupes. Neuf parties se sont soldées par des victoires, six par des égalités, ce qui donne un total de 23 victoires contre 22 égalités pour le moment.

Groupe A

Equipe

Victoires/Nuls/Défaites Points
LGD 4/2/0 14
Secret 4/2/0 14
Cloud 9 3/1/2 10
coL 2/1/2 7
MVP Phoenix 1/2/3 5
Fnatic 0/4/1 4
Na`Vi 0/3/3 3
iG 0/3/3 3


Dans le groupe A, le grand clash annoncé entre Secret et LGD a laissé les spectateurs sur leur faim : Secret a gagné la première partie sur une seule erreur (monumentale) de LGD, qui avait maîtrisé de bout en bout son adversaire ; dans la deuxième partie, Secret a fait preuve d'une passivité à toute épreuve, prenant les décisions les plus greedy possibles face à une équipe chinoise décidée cette fois à ne rien laisser au hasard, et l'on a regardé une équipe jouer toute seule. Ce match finalement un peu décevant s'est conclu sur une égalité. Les deux équipes ont ensuite écrasé leurs adversaires pour faire bonne mesure.

Un match de départage sera-t-il nécessaire ?

D'autres destins se sont joués dans le groupe. Il faut avant tout mentionner la spectaculaire remontée de Cloud 9 au classement depuis le jour 1 : avec deux victoires supplémentaires hier, contre iG et MVP Phoenix, l'équipe européenne est quasiment assurée de se retrouver en Upper Bracket. En fait, pour qu'elle finisse en Lower Bracket, il faudrait un concours exceptionnel de circonstances : une défaite face à coL et deux victoires de Fnatic (dont une contre LGD !) suivi d'un échec dans le match de départage. Cela est assez peu probable.

A l'autre bout, iG a poursuivi sa spectaculaire descente aux enfers en encaissant des défaites douloureuses contre Cloud 9 et, pis encore, MVP Phoenix. Il n'y a plus de doute pour les anciens champions de TI2, ce sera le Lower Bracket sans espoir de retour. La seule consolation est de s'y retrouver avec leurs adversaires de 2012, Na`Vi, qui a décidément bien du mal à tirer parti des bonnes positions acquises en début de partie.

MVP Phoenix s'en sort nettement mieux que prévu grâce à sa victoire franche contre iG d'hier. Cependant, pour se placer en Upper Bracket, il faut aux Coréens une victoire 2 à 0 contre... Secret, ce qui sera pour le moins difficile, et de très mauvais résultats des autres équipes au sort non écrit. Une place en Lower Bracket paraît donc à peu près inévitable.

ou ?

Si l'on considère que Cloud 9 est virtuellement qualifié pour le Upper Bracket et Phoenix pour le Lower, cela laisse deux équipes dont le sort est vraiment incertain : coL reste en bonne position mais doit gagner deux points pour assurer son coup demain (avec deux matchs à jouer). Pour Fnatic, beaucoup dépendra du résultat contre coL et de la capacité à arracher une victoire à LGD. coL est sans doute l'équipe qui a le plus de chances de finir dans le top 4 du groupe.

Groupe B

Equipe

Victoires/Nuls/Défaites Points
CDEC 4/0/1 12
EG 2/4/0 10
VP 2/3/1 9
EHOME 1/4/0 7
VG 1/3/2 6
Empire 1/3/2 6
NewBee 0/4/1 4
MVP Hot6ix 0/1/4 1


S'il y a eu des résultats inattendus en groupe A, ce n'est rien en comparaison du groupe B où, après trois jours, une seule équipe s'est assurée le passage en Upper Bracket. Il ne s'agit ni d'EG, ni de VG, ni même d'une des deux équipes russes mais de CDEC, l'outsider venu du Wildcard Tournament ! Avec deux victoires contre d'autres équipes chinoises, NewBee et, surtout, VG, CDEC a pris la tête du groupe. Certes CDEC a fait un bon tour de piste avant TI5, battant d'ailleurs VG à d'autres reprises, mais que cela se reproduise ici est assez incroyable.

Quelqu'un a-t-il seulement mis CDEC dans son top 6 du Compendium ???

Les favoris EG et VG, en revanche, ont passé une sale journée. Les premiers n'ont décroché que deux égalités contre EHOME et Empire, les seconds ont fait match nul contre VP avant de se faire anéantir par CDEC. Avec un seul match à jouer pour chacune, l'Upper Bracket n'est pas assuré, en particulier pour VG qui doit impérativement gagner contre NewBee et espérer qu'EHOME et VP n'obtiendront pas tous les points nécessaires.

Pour le groupe B, tout ou presque se jouera donc ce soir, avec les espoirs ouverts pour à peu près toutes les équipes. EG et VP sont assez bien placées pour le Upper Bracket, mais il ne faut surtout pas qu'elles perdent leur dernier match - une égalité sera suffisante en revanche dans les deux cas. NewBee, Hot6ix et EHOME ont toujours deux matchs à jouer : pour les deux premières, cela sera certes difficile, mais deux victoires (improbables autant que possibles) rebattrait les cartes.

A ce stade, ce qui risque de se produire est la qualification en Upper Bracket pour CDEC (avec deux matchs à jouer, la première place du groupe leur reviendra sans doute !), d'EG et de VP, la dernière place étant pour VG, Empire ou EHOME. VG en Lower Bracket, personne ne pouvait véritablement anticiper cela. Dans le Lower Bracket se retrouveront très certainement NewBee (les égalités sont insuffisantes dans ce format) et MVP Hot6ix qui a presque tout perdu.

 

Résultats régionaux

En reprenant les résultats des différentes équipes contre les équipes des autres régions uniquement, on constate qu'au terme de ce jour 3 les équilibres ont largement changé. Hier, les équipes nord-américaines et chinoises était nettement dominantes. Ce n'est plus tellement le cas, certains résultats se sont normalisés avec la rencontre de matchs plus favorables, par les équipes européennes en particulier.

  USA Chine SEA Europe Total Pourcentage de victoires contre
des équipes d'autres régions
USA - 5-5 4-0 4-4 13-9 59,1 %
Chine 5-5 - 8-4 9-7 22-16 57,9 %
SEA 0-4 4-8 - 3-9 7-21 25 %
Europe 4-4 7-9 9-3 - 20-16 55,6 %

Ces moyennes masquent bien évidemment des situations très diverses (Secret et Na`Vi n'ont pas vraiment la même réussite, ni CDEC et iG) mais il apparaît qu'une seule région est vraiment dans le rouge à ce stade, l'Asie du Sud-Est. Les résultats en demi-teinte de Fnatic y sont pour beaucoup.

En excluant les résultats sans l'Asie du Sud-Est, les équipes américaines sont à 9-9, les européennes à 11-13 et les chinoises à 14-12, soit un écart très limité montrant bien que le niveau s'est homogénéisé entre les meilleures équipes de chacune de ces scènes (ce qui est plutôt encourageant pour la scène américaine, d'ailleurs).

 

Statistiques diverses

Les parties raccourcissent : il n'y en a eu hier que deux durant plus d'une heure, six à moins d'une demie-heure. C'est assez cohérent avec le fait que les matchs nuls soient moins nombreux, les écarts se sont accusés et les défaites sont plus franches.

Dans la catégorie des statistiques inutiles, trois Rapiers ont été achetées au jour 3. Toutes trois par la même équipe, MVP Phoenix, dans la même partie (cf. infra). Les monstres neutres ont tué six personnes et il y a eu 91 buybacks.

 

Leshrac et Gyrocopter sont demeurés présents dans les drafts des 30 parties d'hier. Ils sont suivis par Queen of Pain, Bounty Hunter (dont la popularité est croissante) et Undying. Tusk a été nettement moins populaire hier soir que les jours précédents : il a été ignoré dans 20 % des parties. Il en va de même pour Winter Wyvern, ce qui est à mettre en relation avec ses piètres résultats.

Les dix héros les plus présents dans les drafts (picks et bans) hier ont représenté 44 % du total des héros, les vingt-quatre premiers, 77 % (465 itérations sur 600 choix possibles). La tête de tableau reste donc dans les mêmes proportions mais, par rapport au jour 2, les équipes se sont recentrées sur les héros de milieu de tableau considérés comme des valeurs sûres et ont fait moins de tentatives de renouveler la méta.

queen of pain

La reine de la journée

Leshrac reste de loin le héros le plus banni (27 parties sur 30), il l'est d'ailleurs de plus en plus. Et, dans la mesure où il a permis à son équipe de gagner les trois parties où il est passé, il semble évident que cela ne changera pas. Les autres top ban évoluent : BH, Naga Siren et Undying ont été sortis près de deux parties sur trois, devant Shadow Fiend (qui semble moins effrayant qu'au début du tournoi) et Gyrocopter.

Queen of Pain a été, de loin, le héros le plus joué : 22 parties, contre 17 pour Dazzle qui suit. Lina, Gyrocopter et Tusk ne sont pas loin derrière. Witch Doctor et, plus encore, Io ont connu un réel regain de popularité.

 

Ce sont les supports qui ont largement fait la différence en ce jour 3 : Io, Witch Doctor ou Bounty Hunter ont tous trois de très bons taux de victoires (plus de 60 %, 77 % pour BH). Gyrocopter, en revanche, se montre de moins en moins décisif avec seulement 50 % - à comparer avec les 77 % du premier jour. Il n'y a pas eu hier de contre-performances particulières sur les héros les plus joués, aucun héros du top 10 n'étant sous les 43 % de victoires.

En revanche, dans les choix secondaires, certains ont perdu énormément. C'est le cas de Naga Siren, Shadow Fiend, Razor, Disruptor, Ember Spirit et Rubick, tous à moins de 30 %. Avec quatre victoires en quatre parties, Dragon Knight et Templar Assassin font carton plein.

 

Les parties du jour 3 à voir

Quelques parties valent le coup d'oeil, même si vous en connaissez les résultats et que vous avez peu de temps pour cela. Les matchs sont à retrouver sur la DotaTV (gratuitement bien sûr) ou sur divers sites de VODs. Des commentaires en français par GamingLive sont disponibles parfois, mais pas toujours.

Tour 15, CDEC contre VG, parties 1 (et 2) : La première est sans doute plus intéressante car plus disputée, la deuxième vaut le coup d'oeil pour l'incroyable capacité de destruction montrée par CDEC. On prêtera une attention particulière à la Broodmother dans la première.

Tour 14, EHOME contre EG, partie 1 : Pour le plaisir de voir à nouveau SumaiL sur Storm Spirit et une partie très animée.

 

 

On peut aussi choisir de regarder, selon ses préférences, même si c'est un peu en-dessous :

Tour 12, Secret contre  coL, partie 1 : Secret aurait dû gagner cette partie sans trop forcer, mais, à ne pas prendre les adversaires vraiment au sérieux, on finit par se prendre un retour de bâton. Le Dazzle de Puppey a fait un travail incroyable.

Tour 13, MVP Phoenix contre  iG, partie 1 : Essentiellement pour le final avec trois Rapiers dans la même équipe. Déconseillé aux fans d'iG qui ont le coeur fragile.

Tour 13, Empire contre NewBee, partie 2 : Une partie 100 % russe (si si) où l'on se bat du début à la fin. Un jeu pas forcément très propre mais on ne s'ennuie pas et le Magnus de yoky vaut le détour.

 

Si l'on est porté sur le sado-masochisme :

Tour 13, VP contre MVP Hot6ix, partie 2 : Encaisser si longtemps les assauts brutaux et répétés de cinq Russes avinés, sans crier merci, devrait valoir une médaille.

 

Pour voir un(e) excellent(e)...

Shadow Fiend : Cloud 9 contre  iG, tour 11, partie 2. Ou comment dépasser les 10 creeps par minute dès la minute 15, par FATA.

Leshrac : LGD contre Secret, tour 11, partie 2. Bon, évidemment, il s'agit de Maybe qui est l'un des meilleurs joueurs sur la mid lane de cet International.

Queen of Pain : Na`Vi contre Fnatic, tour 11, partie 1. Un Dendi dans ses meilleurs jours. NewBee contre VP, tour 13, partie 1 est dans la même veine, si l'on préfère regarder Mu.