Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

TI5, phase de groupe, jour 4 (et dernier)

30 juillet 2015 à 18:20 | Par Darwyn | 192 commentaires

Suivez tout au long de la soirée l'avancée de la dernière journée de la phase de groupe, qui déterminera le classement et le placement pour l'évènement principal de The International 2015.


A l'orée de cette journée, seules cinq équipes sont déjà fixées sur leur passage en Upper ou en Lower Bracket, dont quatre dans le groupe A : LGD et Secret sont assurées d'être en Upper (mais la place dans le groupe est importante car elle permet de choisir ou non son adversaire du premier tour lors de l'évènement principal), Na`Vi et iG certaines d'aller en Lower Bracket.

Pour le groupe B, tout est moins clair : seule CDEC, outsider complet, passe déjà en Upper Bracket - et, avec deux matchs à jouer, peut espérer finir première. Toutes les autres, y compris MVP Hot6ix qui n'a pourtant qu'un seul petit point à ce jour, peuvent encore viser le Upper. Il faudrait parfois des concours de circonstances particuliers, mais c'est possible. Bref, pour le groupe B davantage que pour le A, ce jour est important.

Il n'y a que quatre tours (incomplets) aujourd'hui, suivis si nécessaire de matchs de départage dans les groupes.

Tour 16, groupe A, 18 h

MVP Phoenix contre Secret

MVP Phoenix peut encore espérer l'Upper Bracket, mais ce sera plus que difficile : il faut gagner contre Secret et espérer à la fois que coL perde ses deux matchs et que Fnatic perde contre LGD. Bref, selon toute vraisemblance, Phoenix finira en Lower Bracket. Il y a aussi la possibilité d'un match de départage, mais là encore il faut gagner ce match contre Secret. Pas une mince affaire !

Les héros sont assez classiques de part et d'autre, à l'exception du Phantom Lancer de Phoenix qui a finalement été peu utilisé lors de ce TI5. Phoenix joue de façon très agressive en essayant de tuer un maximum les héros de Secret et a une légère avance en kills. Cependant Secret joue en terrain connu et sait garder une bonne cadence de farm en s'appuyant sur la forêt, délaissée par les Coréens : cela limite l'impact des morts de l'early. MVP se bat néanmoins avec toutes ses tripes pour éviter que les courbes ne divergent trop ; la QoP de QO et le Witch Doctor de NutZ s'en sortent très bien.

Secret se montre un peu gourmand en attaquant la base minute 23 : les nombreuses morts qui s'ensuivent ont un effet démultiplié grâce au bonus d'or donné par le Bounty Hunter. Peu après, MVP Phoenix parvient à contester avec succès un Roshan qui aboutit à un wipe complet de Secret et à un gros avantage pour les Coréens. Ils ne relâchent pas la pression (le Bounty Hunter faisant ce qu'il veut) et attaquent à leur tour la base de Secret minute 32 : les Européens doivent dépenser beaucoup d'or en rachat pour faire reculer leurs adversaires. MVP Phoenix dépasse les 25 000 Or d'avance peu après. Phoenix s'empare vite fait d'un Roshan, commence à assiéger la base ; après un massacre en règle, Secret abandonne minute 37.

Secret commence la deuxième partie avec un Gyrocopter mid et un Antimage pour Arteezy tandis que Phoenix prend un Juggernaut (qui revient depuis hier) mid et un Clinkz. Le début de partie est très agité cette fois encore, avec des Coréens qui se concentrent sur les deux carrys de Secret, non sans succès. Le milieu de partie ne débouche sur aucune percée décisive et tout reste très ouvert.

Les erreurs qui s'enchaînent de la part de MVP Phoenix dans les minutes 28-30, incapable de tuer par deux fois Antimage, coûtent très cher : le milieu de la base coréenne est vaporisé. Secret ne laisse pas le temps à MVP Phoenix de se reprendre et égalise minute 34.

1 - 1

Fnatic contre LGD

Fnatic joue deux matchs ce soir. Il lui faut au moins une victoire, et cela risque de ne pas être pour ce match-là. Encore que Fnatic a pris déjà une partie à Secret, preuve que, de temps à autre, les Malaisiens peuvent avoir des éclairs de génie. Pour LGD c'est la première place qui se joue sur ce match.

Dans le premier draft, quelques surprises avec un KotL et un Night Stalker core pour Fnatic et un Sand King chez LGD. Comme pour les autres parties de ce tour, il y a beaucoup d'action en début de partie, mais à l'avantage de LGD. Très rapidement les courbes s'envolent en faveur des Chinois dont les core s'équipent beaucoup plus vite. La suite s'apparente à un massacre en règle avec une fois de plus un excellent Storm Spirit de Maybe, qui n'est pas mort de la partie.

Pour la deuxième manche, Fnatic récupère le Storm et emploie un Nature's Prophet très rarement usité dans ces groupes. Cela devrait permettre de chasser l'Antimage de LGD sur toute la carte. Le départ est bon pour LGD qui crée beaucoup d'espace pour Sylar mais les contre-attaques de Fnatic délaient la Battlefury tandis que le Furion peut acheter son Orchid rapidement. Fnatic prend par conséquent l'initiative en milieu de partie, et l'emploie pour empêcher l'Antimage de farm et pour ôter tout contrôle de la carte à LGD.

Mais de mauvaises actions à partir de la minute 23 inversent complètement le cours de la partie : LGD le reprend en main, Antimage s'équipe à toue vitesse et l'équipe chinoise entre une première fois dans la base ennemie peu après la minute 30. Un très long combat suit peu après, durant lequel le duo Sylar-Maybe gagne à lui seul après la mort de leurs coéquipiers et malgré des rachats ennemis. LGD s'empare de ce fait d'une deuxième ligne. Fnatic ne baisse pas les bras et réalise de bons engagements ; avec trois core bien équipés contre un seul pour LGD, les possibilités restent entières. La discipline et la coordination de LGD fait la différence.

0 - 2

Cloud 9 contre coL

Cloud 9 est sans aucun doute l'équipe la mieux placée pour aller en Upper Bracket avec Secret et LGD. Une partie nulle contre coL suffirait à la placer troisième de la poule. Une victoire la laisserait à la troisième place. Aucun besoin de forcer, donc. Par contre, sur une défaite, tout peut se compliquer très vite au cas, certes improbable, où Fnatic gagne ses deux matchs : Cloud 9 serait alors en ballotage. Il faut par conséquent gagner une partie, à tout prix.

Dans le premier draft, Cloud 9 n'a rien d'étonnant, avec du gros potentiel pour tuer en début de partie. coL opte pour une équipe très massive portée par un Centaur, et un duo Io / Sven que l'on voit peu en ce moment. Les deux équipes ne perdent pas de temps et se battent quasiment non stop afin d'empêcher les core adverses de farm. Le léger avantage de Cloud 9 est inversé en milieu de partie par coL : tout cela s'annonce très disputé.

Un crash d'un ordinateur de coL en plein début de combat minute 18 entraîne une pause un peu longue et malheureuse. Pendant les minutes suivantes, coL se montre brutale (avec une très efficace Lina de Fly) et prend la tête pour de bon. Les Nord-Américains poursuivent dans cette veine, prennent une première ligne et essaient de ne pas faire d'erreur idiote, accroissant leur avance. Cloud 9 abandonne après une dernière explosion minute 36.

Dans la deuxième manche, coL conserve plusieurs héros de la partie précédente, dont Sven (en combo cette fois avec un Dark Seer) tandis que Cloud 9 sort un Puck pour FATA et un Pugna core. coL fait un bon départ, avec encore une Lina de Fly particulièrement dangereuse. La partie ralentit en milieu de partie à l'avantage de Cloud 9 qui, à la faveur de quelques combats très réussis après la minute 19, prend la direction des opérations, sans en faire grand chose.

La passivité de Cloud 9 permet à coL de trouver les combats qui inversent à nouveau les courbes. coL retrouve l'initiative et exerce une forte pression sur C9, qui n'arrive pas à jouer de manière offensive même avec un Aegis. Une smoke de coL parfaitement minutée permet de tuer EternalEnvy et FATA hors de position minute 48 et, dans la foulée, de gagner la partie.

0 - 2

Avec la victoire de LGD et le match nul de Secret, l'équipe chinoise finit en tête du groupe A avec 17 points, Secret suit avec 15 points. Etant donné le déroulement du match coL-Cloud 9, Fnatic est définitivement reléguée en Lower Bracket : une victoire au tour suivant face à coL (déjà dure à obtenir) serait insuffisante. Il en va de même pour MVP Phoenix qui avait besoin de plus qu'une égalité pour avoir un espoir. Les résultats du dernier tour n'auront donc quasiment aucune incidence, sauf à la marge pour le choix des adversaires du premier tour de l'évènement principal.

Passent en Upper Bracket : LGD, Secret, Cloud 9 et coL.

Passent en Lower Bracket : MVP Phoenix, Fnatic, iG et Na`Vi.

 

Tour 17 : groupes A et B (20h45)

Fnatic contre coL

Voilà un match sans enjeu ou presque, à moins que Fnatic ne parvienne à gagner les deux manches pour pouvoir sélectionner son opposant du Lower Bracket. coL sort un Clinkz - Ember, Fnatic quelque chose autour de Phantom Lancer et Zeus. Le début est nerveux, avec des combats qui tournent bien pour Fnatic ; coL conserve tout de même une position confortable avec des core qui s'équipent tranquillement. Le problème pour coL vient du fait que les combats du milieu de partie sont perdus sans que le Phantom Lancer adverse participe vraiment. Un combat très mal pris par Fnatic minute 31 offre une ligne entière à coL, qui ne crache pas sur l'opportunité et prend quelques temps plus tard un autre bout de la base. Fnatic fait une démonstration de la meilleure manière de perdre une partie sur un seul ratage. Comme souvent dans cette situation, les Malaisiens défendent avec acharnement mais le retard est trop important, coL termine minute 45.

Dans la deuxième manche, coL met un Enigma en forêt et un Venomancer mid. Ces deux héros (avec en plus une Naga support) permettent de répondre très efficacement au pick de Fnatic dont le but est d'avancer dans le combat. Fnatic prend un très mauvais départ en donnant des kills gratuits dès les premières minutes, mais se reprend ensuite. La partie est très active, avec des combats réguliers, qui tournent globalement en faveur de coL (de façon attendue) grâce à l'ultime Naga, excellent moyen de se positionner pour l'Enigma. Pendant plus de dix minutes, Fnatic ne tue plus un seul héros ennemi, la domination en teamfight est telle que les Malaisiens ne peuvent plus rien faire : ils abandonnent minute 37, leur base encore intacte. La partie est clairement ingagnable et, de toute façon, s'acharner ne changerait pas la moindre place au classement : c'est bien la première fois du tournoi que Fnatic ne cherche pas à renverser une partie jusqu'à la dernière seconde.

0 - 2

Na`Vi contre iG

Cette affiche rappelle évidemment la finale de TI2. Et pourtant, ce sont les deux dernières équipes du groupe A qui se retrouvent pour un match à faible enjeu, puisqu'elles sont de toute manière condamnées au Lower Bracket. La première partie est nettement en faveur d'iG malgré la Crystal Maiden de Na`Vi. Luo sur Broodmother et surtout Ferrari sur Storm font ce qu'ils veulent partout sur la carte. Après 28 minutes de supplice chinois, iG perce la base ukrainienne. Na`Vi abandonne aussitôt.

Pour la deuxième manche, Na`Vi joue un Skywrath Mage et une compo qui peut (doit ?) tuer les adversaires sans cesse. Globalement, Na`Vi ne parvient pas à prendre l'avance désirée en début de partie et iG peut aborder la phase suivante avec deux core (Shadow Fiend et Clinkz) bien équipés. Le milieu de partie tourne donc clairement en faveur d'iG, avec Burning sur Clinkz qui joue beaucoup avec les supports de Na`Vi. L'équipe chinoise ne traine pas pour terminer, Na`Vi abandonne minute 30.

0 - 2

NewBee contre VG

VG contre NewBee à The International, cela a un petit air de déjà vu. Si ce n'est pas une finale, il n'en demeure pas moins que ce match est important pour les deux équipes. Une victoire ici est indispensable pour VG afin de conserver une chance, même faible (c'est le dernier match pour cette équipe) de passer en Upper Bracket, tandis que NewBee, si elle enchaînait deux matchs gagnés, se placerait aussi sur les rangs.

NewBee prend un Dragon Knight qui leur a réussi précédemment et un surprenant Silencer support, un choix rare et pourtant si crédible dans cette méta faite de Storm (présent ici) et face à un Sand King. Le laning est équilibré mais le mid game est à l'avantage de NewBee qui tire parti du Global Silence pour casser les engagements des adversaires. Un très long combat intervient entre les minutes 28 et 31 autour de Roshan ; VG sort gagnant de la première phase mais ne parvient pas à tuer la bête, tente de tuer à nouveau les héros de NewBee revenus et se fait massacrer par la QoP de Mu. Cette séance confuse finit donc en faveur des champions de TI4, qui récupèrent en outre l'Aegis. Sans tourner en rond mais sans se presser non plus, ils partent à l'assaut de la base, partiellement détruite minute 40, et finissent la partie la minute suivante.

Dans la deuxième manche, NewBee retrouve son Dragon Knight, cette fois avec un Ember Spirit pour Mu. Le pick de NewBee demande un peu de temps à se mettre en place, ce qui explique que VG se centre sur le milieu de partie et sur l'agression de loin avec Spirit Breaker, Zeus, Tusk et QoP. Fort logiquement compte tenu de ce contre-draft, VG domine la partie dès le démarrage et ne cède pas son avantage ensuite, tuant en boucle les héros de NewBee. Le point de non-retour est atteint vers la quinzième minute, moment où les courbes décrochent complètement et où NewBee se contente de subir sans réussir à faire quoi que ce soit.

1 - 1

L'égalisation par VG maintient un fantôme d'espoir d'Upper Bracket : il faut pour cela que les matchs d'EHOME, NewBee et Empire tournent dans le sens souhaité, alors que VG n'a plus rien à jouer. Et même si tout se déroulait parfaitement, VG devrait malgré tout passer par un match (ou plusieurs) de départage. Autant dire que les anciens favoris sont virtuellement en Lower Bracket.

 

Tour 18 : groupe B (23 h et plus)

EHOME contre VP

Il s'agit d'un match très important pour les deux équipes. VP peut s'assurer sa place en Upper Bracket avec un match nul ou une victoire ; une défaite entraînerait un risque de match de départage. Pour EHOME, gagner assure la place en UB ; sinon, le tour 19 peut permettre de se rattraper.

Dans le premier draft, EHOME prend un Phoenix rare dans ce tournoi, en duo avec une Winter Wyvern : ils mettent une pression importante sur l'Antimage de VP. EHOME contrôlant le tempo, la partie est assez lente. Pour sortir la tête de l'eau, VP passe à l'offensive après une vingtaine de minutes, ce qui permet de récupérer un Aegis... et rien de plus, EHOME attendant simplement des erreurs de positionnement de VP pour les trucider tranquillement. Redonnant le ton, EHOME gèle la partie, cherchant avant tout à bloquer VP dans sa base : le moins que l'on puisse dire est que cette partie, si elle est menée de main de maître, est assez ennuyeuse à regarder.

Le draft de VP dans la partie 2 fait davantage penser à 2013 qu'à 2015 : une plongée dans le passé rafraîchissante. VP déploie son jeu agressif bloqué la partie précédente, dès le début de partie, sans pour autant décoller dans la mesure où EHOME a préservé toutes ses tours et occupe mieux la carte. Pendant la première demie-heure, l'écart reste faible entre les deux équipes. Ensuite les courbes s'envolent en faveur de EHOME qui se met à gagner les combats les uns après les autres. L'équipe chinoise finit par entrer dans la base ennemie.

La suite est plus difficile, VP gagne un très bon combat minute 43 et peut ainsi prendre la T1 mid d'EHOME ! Une grande victoire tout de même puisque VP s'empare aussi de la tour suivante et de Roshan. Après moultes péripéties, VP réussit cinq minutes après à détruire les baraquements mid, équilibrant la carte tandis que la balance de l'or passe en leur faveur pour la première fois depuis le tout début de la partie. Les Russes encaissent ensuite un combat absolument atroce qu'ils ont eux-mêmes cherché : cette partie est très indécise. Le combat final se déroule dans la base de VP qui, à court de buybacks, abandonne.

2 - 0

CDEC contre EG

Il s'agit du match entre les deux équipes les mieux classées du groupe B. Une victoire pour CDEC ramène une première place incontestable, une victoire d'EG une première place précaire (car CDEC aura un dernier match au tour 19).

EG sort un Techies (leur première fois du tournoi) et une Lina peu courante pour SumaiL, qui first blood tout seul le Bloodseeker avant la fin de la minute 1 et qui force le Visage de CDEC à venir sur la ligne du milieu. La menace que fait peser cette Lina force CDEC à jouer défensivement pendant longtemps (expliquant le peu de kills minute 20) et permet à EG de prendre l'ascendant en milieu de partie.

EG évite les combats massifs et cherche uniquement à faire se séparer les adversaires pour les tuer isolément, en imposant finalement son rythme à CDEC qui ne peut pas vraiment déployer son plan de jeu orienté vers du teamfight. EG mène une véritable guérilla, en appliquant les préceptes du grand Mao dans un plan en trois temps : prendre le contrôle du terrain (grâce au Techies et aux chasseurs très mobiles), tuer les héros ennemis (avec Lina et Clinkz) avant de s'occuper de la base. L'ennemi, démoralisé, désorganisé, se bat de manière désordonnée : EG remporte la partie minute 41 de manière très convaincante.

Dans la deuxième manche, EG choisit à nouveau Techies, avec une stratégie très différente cependant. CDEC reste centré sur son optique de gros combat. Le départ est très peu mouvementé (sans doute à cause du Techies), ce qui favorise incontestablement EG qui farm beaucoup. Un coup de mou intervient en milieu de partie et CDEC réduit l'écart. EG conserve une avance importante mais ne parvient pas à la concrétiser, à cause notamment d'erreurs d'exécution dans les combats (un Dazzle de ppd peu réactif). EG doit attaquer sur plusieurs lignes à la fois pour grignoter petit à petit la base de CDEC (avec un gros travail du Techies d'Aui), qui continue à se défendre avec toutes ses ressources. Le combat décisif intervient peu après la 45ème minute : malgré des rachats en boucle par CDEC, EG termine la partie.

0 - 2

NewBee contre MVP Hot6ix

NewBee n'a plus vraiment d'espoir et elle affronte une autre équipe bien mal en point, Hot6ix, qui n'a qu'un seul petit point pour l'instant. Ce match a peu de chances de déboucher sur une place en Upper Bracket ; le perdant, en revanche, finira dernier de son groupe.

Le début de partie est marqué par de nombreux engagements (pas tous concluants) ; il est globalement équilibré mais le Bloodseeker de Hot6ix se construit une bonne base. Le risque de snowball est réel : il se confirme en milieu de partie, avec le score qui diverge de plus en plus (et un Bloodseeker à 11-0 peu après la minute 20). Il n'y a aucun retournement de situation, la partie est pliée en 30 minutes.

Pour la deuxième partie, NewBee fait quelque chose de très rare pour la scène chinoise : jouer Techies, en combinaison avec un Tiny. Hot6ix a beaucoup de choses pour y répondre (un ultime Wraith King, une Templar Assassin, un Dazzle) et Techies ne paie pas dans les premiers temps. La partie s'anime considérablement vers la dixième minute, lorsque NewBee passe à l'attaque, notamment avec la Lina de Mu. Elle se restabilise quelques temps, puis l'équipe chinoise repart à l'attaque avec succès d'abord, puis se heurte sur la défense de la base, abandonnant au passage une grosse partie de son avance. Non sans mal, NewBee reconstruit son avantage et détruit enfin une ligne. Il faut finalement 55 minutes pour parvenir à conclure cette partie où le Techies n'a pas été déterminant et où de nombreuses erreurs ont été commises.

1 - 1

A l'issue de ce troisième tour de la soirée, le sort des équipes du groupe B n'est pas encore définitivement fixé. Deux éléments importants peuvent varier. Le match entre CDEC et EHOME peut faire bouger le top 3 du groupe : si CDEC gagne (ou annule, peut-être ?), l'équipe passe en tête du groupe et choisit son adversaire pour l'évènement principal. Si CDEC perd, EHOME lui passe devant et elle termine à la troisième place du groupe, affrontant donc LGD (qui l'a souvent battue ces derniers mois) ou Secret.

L'autre match n'est pas moins important : si Empire bat MVP Hot6ix 2 à 0, l'équipe russe se retrouvera à 9 points, soit autant que sa compatriote Virtus Pro. Dans ce cas, il n'y aura pas d'autre solution qu'un match de départage pour savoir laquelle ira en Upper Bracket.

Malheureusement, le résultat de cette soirée ne sera pas couvert en direct : tout sera expliqué demain.