Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

TI5, jour 2 de l'évènement principal

04 août 2015 à 20:08 | Par Darwyn | 656 commentaires

Suivez sur cette page, pendant toute la soirée, l'avancée des matchs du jour dans le plus gros tournoi Dota 2 de l'année.


Il n'y a que quatre matchs ce soir, cette fois tous en deux manches gagnantes. Les deux premiers concernent la poule haute (Upper Bracket) : les vainqueurs avancent, les perdants descendent en poule basse. Les deux derniers matchs concerneront la poule basse, perdants des premiers matchs d'hier et vainqueurs des suivants. Les équipes qui perdront les deux matchs du Lower Bracket seront éliminées de la compétition ; avec une place 9 à 12, elles gagnent un peu plus de 210 000 $.

Tout sur l'évènement principal
Le bilan de la première journée

Planning (attention, les horaires sont indicatifs et sont susceptibles de prendre du retard) :

  • 19 h 30 : Upper Bracket 1C, Evil Geniuses contre compLexity Gaming, Bo3
  • 22 h : Upper Bracket 1D, Secret contre EHOME, Bo3
  • 00 h 30 : Lower Bracket 2A, MVP Phoenix contre Empire, Bo3
  • 3 h : Lower Bracket 2B, Vici Gaming contre Cloud 9, Bo3

Upper Bracket, tour 1, Evil Geniuses contre compLexity Gaming

Si coL est l'une des surprises de cet International, EG ne l'est clairement pas, même si le niveau de jeu montré pour l'instant n'est pas forcément celui que l'on attendait. EG a pourtant choisi coL comme adversaire à la suite des phases de groupe, ce qui s'explique sans doute par le fait qu'ils connaissent bien coL : toutes deux viennent d'Amérique du Nord. EG s'attend sans doute à une victoire aisée. coL créera-t-il l'évènement ?

Partie 1

EG (Dire) : Winter Wyvern, Lina, Sand King, Antimage, Lina

coL (Radiant) : Queen of Pain, Tusk, Clockwerk, Chen, Clinkz

Le début de partie est plutôt favorable à coL, qui parvient à tuer davantage les héros d'EG (notamment la Lina), mais l'Antimage est à peu près libre de s'équiper, ainsi que le Sand King. Le milieu de partie est moins agité ; il est en revanche marqué par des pauses récurrentes, dont une qui s'éternise (terminée à 22h20).

Le problème de coL est évidemment l'Antimage, qu'ils ne parviennent pas à gérer : une attaque sur la base d'EG tourne vite court face à la menace qui pèse sur leur propre base (une T3 est détruite) et on sent la partie qui échappe à coL dès la minute 25. La suite est une partie d'Antimage classique, remportée par EG.

1- 0

Partie 2

EG (Dire) : Crystal Maiden, Ember Spirit, Tusk, Naga Siren, Razor

coL (Radiant) : Dragon Knight, Lina, Timbersaw, Dazzle, Sven

EG souffre un peu dans les premières minutes mais les premiers vrais combats lui donnent un très net avantage. A partir de la minute 12, l'agression d'EG est totalement hors de contrôle : SumaiL sur Ember et Universe sur Tusk, particulièrement, font absolument ce qu'ils veulent et enchaînent les ennemis, qui ne parviennent pas à leur échapper (sans vraiment essayer). Le score est de 6 à 20 minute 21, alors qu'il était équilibré vers la minute 10.

EG poursuit le massacre sans pour autant tenter réellement d'attaquer la base, que l'on sait bien défendue. coL parvient à tuer deux fois l'Ember Spirit (sans possibilité de rachat) minute 36 mais la contre-attaque d'EG est dévastatrice. Les rachats permettent toutefois de maintenir la base presque intacte. Ce n'est que partie remise : EG conclut minute 41 après avoir égorgé en boucle tous les héros adverses.

2- 0

 

Upper Bracket, tour 1, Secret contre EHOME

EHOME, bien qu'issue des qualifications chinoises et malgré l'absence de victoires dans un tournoi important, a décroché sa place en Upper Bracket. L'adversaire est cependant fort, très fort : Secret a littéralement écrasé la scène en juin, avec trois victoires dans des tournois majeurs, et n'a fini qu'à la deuxième place du groupe A car, de l'avis général, l'équipe s'est relâchée après s'être assurée le Upper Bracket.

Partie 1

Secret (Radiant) : Dazzle, Spirit Breaker, Viper, Bane, Shadow Fiend

EHOME (Dire) : Phoenix, Bounty Hunter, Storm Spirit, Winter Wyvern, Gyrocopter

Secret écrase très rapidement l'adversaire et, surtout, met en oeuvre ce que l'équipe sait faire de mieux : des stacks incessants en forêt permettent au Shadow Fiend de devenir énorme. Les combats sont très en faveur de Secret en début/milieu de partie. Les tentatives faites vers la minute 20 pour attaquer la base ennemie ne donnent cependant rien tant la défense de EHOME est solide.

Et pourtant, en quelques combats, le cours de la partie s'inverse. Quelques mauvaises décisions (sur les objets) ou de légères erreurs de placement permettent à EHOME de revenir clairement. Secret doit concéder des Aegis, perd à deux reprises son coursier (au même endroit !) et plus souvent encore des héros isolés. En quinze minutes environ, Secret se retrouve totalement sur la défensive : EHOME assiège la base minute 43, le combat tourne à la catastrophe pour les Européens qui perdent deux lignes de baraquements. Après une smoke de la dernière chance, Secret abandonne.

  0 - 1

Partie 2

Secret (Radiant) : Dazzle, Shadow Fiend, Antimage, Witch Doctor, Axe

EHOME (Dire) : Dark Seer, Rubick, Gyrocopter, Templar Assassin, Night Stalker

EHOME répond parfaitement à la composition très cupide de Secret (Shadow Fiend ET Antimage) : l'équipe chinoise exerce une forte pression sur le côté Radiant de la carte durant les quinze premières minutes, ce qui ralentit de quelques minutes la Battlefury de l'Antimage. Secret semble pourtant un temps en mesure de prendre le contrôle de la partie et d'imposer son rythme. EHOME brise ces espoirs en forçant des combats dévastateurs et empoche une victoire nette contre ceux qui sont souvent considérés comme favoris du tournoi.

  0 - 2

 

Lower Bracket, tour 2, MVP Phoenix contre Empire

MVP Phoenix (Radiant) : Bristleback, Io, Templar Assassin, Lina, Lion

Empire (Dire) : Storm Spirit, Witch Doctor, Queen of Pain, Winter Wyvern, Razor

Empire a bien géré le début de partie mais MVP Phoenix a réussi à contrecarrer l'agression russe, avec particulièrement une Templar Assassin de QO en grande forme. Le tournant de la partie intervient vers la minute 16 : à partir de là, les combats (très nombreux) tournent presque systématiquement en faveur de MVP. La partie est demeurée pour autant très serrée, Empire se battant farouchement. Les teamfights ont donc été presque constants. MVP Phoenix gagne à l'arrivée.

1 - 0

MVP Phoenix (Dire) : Spirit Breaker - Bounty Hunter - Lina - Phantom Lancer - Witch Doctor

Empire (Radiant) : Bane - Templar Assassin - Undying - Tusk - Antimage

Pour la deuxième partie, MVP Phoenix a pris l'avantage rapidement mais l'a reperdu en milieu de partie, lorsque Empire a gagné une paire de très bons combats à l'aide d'Undying. Il faut dire que MVP Phoenix était dans une phase de creux, le Phantom Lancer n'étant pas encore opérationnel pour les combats. Les Coréens ne se sont pas laissés démonter et ont attendu l'arrivée de la Diffusal Blade qui a totalement retourné les combats suivants. MVP Phoenix a poursuivi dans l'agression permanente et, à partir de la trentième minute, s'est retrouvée en position nettement dominante, avec un kpii sur PL exceptionnel. Le match a finalement été remporté 2 à 0.

2 - 0

 

Lower Bracket, tour 2, Vici Gaming contre Cloud 9

Partie 1

Vici Gaming (Radiant) : Rubick, Lina, Clockwerk, Spectre, Ancient Apparition

Cloud 9 (Dire) : Gyrocopter, Shadow Fiend, Io, Bane, Phoenix

Entre deux des quatre équipes qui ont dominé la saison, ce match promettait beaucoup dès le départ. VG a choisi dans la première partie un héros encore non joué dans cet International : Spectre, avec une composition 4+1 un peu étonnante à l'heure actuelle. Le début est prometteur pour VG mais le milieu de partie tourne au désastre, avec un Shadow Fiend et un Gyrocopter de Cloud 9 qui l'ont largement dépassé.

VG perd une ligne et doit faire avec un score très déséquilibré, mais n'abandonne pas pour autant et trouve quelques bons combats. La courbe d'or, qui plongeait en faveur de C9 et approchait du point de non-retour, s'inverse complètement. Et VG semble sur le point de réaliser l'impossible comme cette partie s'approche puis dépasse l'heure de jeu : l'équipe chinoise conteste avec succès un Roshan, prend petit à petit la base de Cloud 9...

Et, malgré une dernière tentative désespérée de Cloud 9 pour détruire l'Ancien, Vici Gaming l'emporte au bout de 70 minutes. Se conclut ainsi la partie la plus tendue et la plus intense d'une soirée pourtant déjà riche en parties intéressantes.

1 - 0

Ce live s'achève ici, il est 6 h du matin et le dernier Bo3 n'est pas terminé, mais il est trop tard pour poursuivre. A plus tard pour le récapitulatif de la nuit.