Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

TI5 : les équipes du top 8 sont connues, CDEC et EG en tête

06 août 2015 à 11:14 | Par Darwyn | 656 commentaires

Le bilan de la plus importante compétition Dota 2 annuelle à la moitié des phases finales.


  • Le point sur les matchs
  • Le classement
  • Quelques statistiques
  • Les parties à voir

Moins de soucis techniques hier soir que pour les jours précédents et l'on pourra noter que les parties se sont enchaînées un peu plus vite. Pour autant, avec quatre matchs en deux manches gagnantes dont trois ont été joués en trois manches effectives, la dernière rencontre s'est terminée après 7 h du matin.

Le point sur les matchs

Pour la première fois depuis le début de l'évènement principal, les matchs du Lower Bracket étaient en ouverture de la soirée. Cela a permis de connaître rapidement l'identité des deux éliminées et donc celle des huit équipes du top 8 de TI5.

Seuls les matchs du Lower Bracket ont été racontés hier.

Contre VP, coL a bien débuté en remportant une partie très mal engagée et qui est restée très tendue. Las, les Russes ont déroulé une stratégie implacable dans la manche suivante, à base de combo d'ultimes (Naga/Silencer/Dark Seer) qui n'était pas sans rappeler TI2. Dans la troisième manche, coL a été surclassée du début à la fin. La course s'arrête ici pour les Nord-Américains venus des qualifications. La 9-12ème place obtenue est à la fois inespérée - la plupart des observateurs attendait l'équipe tout en bas du classement - et décevante, au vu du parcours de l'équipe dans cet International.

Pour le match suivant, Secret affrontait iG. Cette dernière équipe a prouvé une fois de plus qu'elle réussissait très bien avec Antimage pour Burning - et qu'elle ne faisait rien sans. Dans la première manche, iG punit sur la fin une équipe Secret aux choix discutables. Pour les deux suivantes, Antimage a été banni par les Occidentaux qui se sont orientés vers du milieu de partie très fort avec Luna, voire carrément du fast push dans la troisième manche. iG n'a absolument pas réussi à contrer.

Avec ces deux éliminations, il n'y a plus aucune équipe déjà championne d'un International dans la compétition. Quelques joueurs isolés demeurent : s4 et Puppey chez Secret, xiao 8 chez LGD.

 

L'Upper Bracket a démarré sur une surprise de taille : LGD s'est fait complètement dominer par CDEC, résultat inverse des divers matchs que les deux équipes ont disputé en juin-juillet dans plusieurs finales de tournois chinois. On relèvera l'adaptation à la méta du tournoi avec une Luna pour LGD en première partie et un Silencer mid pour CDEC ensuite. CDEC, issue du Wildcard, passe donc en finale de l'Upper Bracket et assure le podium du tournoi, soit plus de 2 000 000 de dollars !

Dans le dernier match du jour, EG a éprouvé quelques frayeurs face à EHOME. Dans la première manche, l'équipe chinoise a déroulé une compo de mid game à partir de la quinzième minute et a roulé sur ses adversaires. Pour la deuxième, EG a sorti des héros très mobiles, qui chassent partout (Spirit Breaker, Bloodseeker, Ember Spirit), et protégés dans leurs lignes par un Techies : un draft novateur que EHOME n'a absolument pas su gérer - significativement, un seul héros est mort du côté de la carte de EG, montrant bien que le Techies a paralysé EHOME. La troisième manche a aussi été à sens unique, avec un SumaiL sur Windranger qui a complètement détruit l'équipe adverse.

 

Le classement à mi-parcours

EG et CDEC sont maintenant assurées d'être dans les trois premiers du classement. Elles joueront la finale de l'Upper Bracket demain et peuvent très bien se retrouver en Grande Finale. Le parcours de CDEC est une véritable success story.

LGD rencontre désormais de réelles difficultés, après VG et Secret : parmi les favoris de cet International, seule EG se montre pour l'instant à la hauteur des attentes.

Dans les huit équipes encore en lice, quatre viennent de Chine, une d'Amérique du Nord, deux d'Europe (qui s'affrontent au prochain tour du Lower Bracket d'ailleurs) et une d'Asie du Sud-Est. Plus étonnant, les deux équipes venues du Wildcard Tournament sont dans le top 8.

Place Equipe Gains (tronqués)
1 ? 6 523 000 $
2 ? 2 808 000 $
3 ? 2 174 000 $
4 ? 1 540 000 $
5-6 ? 1 177 000 $
7-8 ? 815 000 $
9-12 Cloud 9
Empire
coL
iG
217 000 $
13-16 MVP Hot6ix
NewBee
Fnatic
Na`Vi
54 000 $

 

Statistiques diverses

Dans l'évènement principal de TI5, quarante-neuf héros n'ont pas encore été joués : c'est presque la moitié des héros disponibles en Captain's Mode, et c'est énorme au regard des phases de groupe, pourtant déjà peu diversifiées. Seuls 65 sont donc apparus en jeu. Six héros supplémentaires ont été bannis sans être joués : Leshrac remporte la palme, avec 28 bannissements en 28 parties.

  Phases de groupe Evènement principal (après trois jours)
 Taux de présence dans les drafts des dix héros les plus  en vue 43,4 % 42,6 %
Taux de présence dans les drafts des vingt-quatre héros les plus en vue 77,6 % 78,4 %
Nombre de héros draftés plus de 10 % des parties 37 42


Gyrocopter et Leshrac restent présents dans 100 % des drafts
, comme pour les phases de groupe. En revanche des évolutions se dessinent ensuite : Queen of Pain et Tusk ont perdu nettement en popularité tandis que Lina remonte en force. Mais le héros qui explose dans l'évènement principal est clairement Antimage, joué dans trois parties sur dix et présent dans près de 70 % des drafts : il passe de la vingt-sixième place à la neuvième (Phantom Lancer est aussi de plus en plus joué). Le héros le plus joué est désormais, de loin, Lina.

Des évolutions sensibles sont intervenues dans les phases de bannissement. Des héros sont moins identifiés comme des menaces : Shadow Fiend, Dazzle ou Bloodseeker en particulier. En revanche Gyrocopter, Antimage ou Winter Wyvern sont beaucoup plus écartés que lors des phases de groupe.

leshrac

Le mal-aimé de la compétition. Une équipe osera-t-elle l'affronter ?

Les taux de victoire des héros les plus souvent choisis sont extrêmement disparates dans l'évènement principal, alors qu'il y avait eu un véritable lissage pour les phases de groupe. Les héros qui gagnent sont clairement Rubick, Bounty Hunter, Gyrocopter. Dark Seer et Spirit Breaker et Luna sont aussi très bien placés. Ces cinq héros ont plus de 75 % de victoires sur cinq parties ou plus.

Du côté des héros qui perdent, on trouve plusieurs stars des phases de groupe : Shadow Fiend, Queen of Pain, Dazzle, Tusk, mais aussi Antimage et Witch Doctor. Ces héros ont moins d'un tiers de victoires. Bane, qui avait été un véritable atout dans les phases de groupe, a perdu chacune de ses six parties.

 

Il n'y a eu qu'une seule Divine Rapier pour l'instant dans l'évènement principal (achetée par Burning), une seule Radiance ou Ethereal Blade, contre soixante-dix-huit Blink Daggers, soit près de trois en moyenne par partie. L'objet coûtant plus de 5000 pièces d'or le plus souvent acheté est Butterfly (22 fois) devant Scythe of Vyse et MKB (15 fois chacun).

Il n'y a encore eu aucun Rampage dans l'évènement principal. Par contre six Ultra Kills ont été réalisés, dont deux par l'équipe Empire. Personne n'a deny le moindre allié, il y a eu deux suicides de Techies et neuf via une Bloodstone. La partie la plus longue a évidemment impliqué Cloud 9 (1 h 10) opposée à VG, la plus courte n'a duré que 26 minutes (Secret contre iG, deuxième manche).

 

Les parties à voir

N'ayant pas tout regardé hier, loin de là, certains conseils sont basés sur ce que j'ai pu voir par ailleurs, ils ne sont pas 100 % Darwyn-approved.

coL contre VP, Lower Bracket tour 2, parties 1 et 2 : deux parties qui auraient pu tourner dans un sens comme dans l'autre. La qualité des combats de VP est très élevée dans la deuxième partie.

Evil Geniuses contre EHOME, Upper Bracket, tour 2, partie 2 : une stratégie innovante qui prend à contre-pied EHOME (qui bannira d'ailleurs Techies en première phase à la partie suivante).

CDEC contre LGD, Upper Bracket, tour 2, partie 1 : CDEC surclasse nettement l'un des favoris du tournoi, en remportant quelques combats décisifs (notez un Dark Seer au rôle crucial).