Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

TI5 : cinq équipes, une seule première place et des favoris éliminés

07 août 2015 à 05:52 | Par Darwyn | 656 commentaires

Trois équipes ont quitté The International 2015 cette nuit : le bilan de l'avancée du plus important tournoi de l'année.


  • Les résultats
  • Réflexions sur le classement
  • Les parties à voir

Avant d'entrer dans le vif du sujet, notons qu'il n'y a pas eu le moindre problème technique ou organisationnel hier soir. D'ailleurs les temps morts entre les parties ont été largement réduits par rapport aux premières journées.

Le match All Stars a été joué également en fin de soirée, avec l'apparition d'un nouveau mode de jeu, le 10 contre 10 (les joueurs professionnels choisis par la communauté ayant été rejoints par neuf personnes du public et un Pudge mystérieux).

Les résultats de la soirée

Trois matchs étaient joués hier soir, tous en Lower Bracket - autrement dit, trois équipes finissaient éliminées. Pour la première fois dans l'évènement principal, une équipe a joué - et gagné - deux matchs dans la même journée. Le cas se reproduira demain et après-demain, ce qui est logique puisqu'il y a de moins en moins d'équipes dans le tournoi.

Le premier match, MVP Phoenix contre VG, a clairement été à sens unique : la mauvaise passe de VG dans la phase de groupe (et ces derniers temps) a paru dépassée, VG étant à 5-0 en Lower Bracket sur l'évènement principal de TI5. Les deux parties n'ont pas été spécialement intéressantes, même si on peut noter que VG est clairement sortie de la méta courante avec un Morphling (MVP Phoenix aussi, mais c'est habituel chez eux).

Le deuxième match opposait les deux dernières équipes européennes dans la compétition, Secret et Virtus Pro. Grande favorite avant d'arriver à Seattle, Secret a montré des faiblesses et beaucoup trop de confiance en soi depuis la fin de la phase de groupe. Virtus Pro, en revanche, a suivi un parcours proche de celui de VG, une montée en puissance continue. La première partie s'est jouée sur de grosses erreurs de Virtus Pro. Dans la seconde, au contraire, les Russes ont clairement dominé les combats en victimisant totalement la Luna d'Arteezy : Secret n'a jamais pu s'en remettre. La troisième manche, décisive, a vu VP ressortir du placard Drow Ranger ; cette partie intense, longtemps sur le fil du rasoir, est finalement remportée par l'équipe russe.

Le troisième match de la soirée était entièrement chinois, avec Vici Gaming contre EHOME. Avec une composition inhabituelle, VG a failli emporter la première manche facilement ; c'était sans compter la pugnacité d'EHOME qui ne s'est pas démontée et a défendu chaque centimètre carré de sa base en faisant couler le sang, même si le résultat final n'a pas varié. La deuxième manche a été un véritable champ de bataille dont VG est sortie vainqueur à grand peine. Le bon parcours d'EHOME, venue des qualifications chinoises, s'arrête donc ici.

 

L'état du classement

Le top 8 du tournoi était connu hier, sa hiérarchie interne se précise puisque l'on a désormais l'identité des équipes arrivées aux positions 6 à 8. Parmi elles se trouvent deux des trois équipes du top 8 passées par les qualifications - la troisième, CDEC, étant assurée de jouer jusqu'au dernier jour. A l'exception de cette dernière, c'est donc la fin pour les équipes des qualifications qui se sont vraiment bien débrouillées cette année - le résultat de MVP Phoenix est particulièrement encourageant pour la jeune scène coréenne. Il ne fait aucun doute que ces bons résultats pèseront dans les transferts et les recompositions qui suivront The International.

Place Equipe Gains (tronqués)
1 ? 6 523 000 $
2 ? 2 808 000 $
3 ? 2 174 000 $
4 ? 1 540 000 $
5-6 EHOME
?
1 177 000 $
7-8 Secret
MVP Phoenix
815 000 $
9-12 Cloud 9
Empire
coL
iG
217 000 $
13-16 MVP Hot6ix
NewBee
Fnatic
Na`Vi
54 000 $


Deux équipes occidentales seulement restent dans la course, et quatre équipes chinoises se placent dans le top 6 : c'est autant que lors de TI2 et TI4, lorsque les équipes chinoises étaient nettement dominantes. Cette année ne sera donc pas l'année de l'Occident, comme on le pensait, ce qui ne signifie pas pour autant qu'une équipe occidentale ne peut pas gagner cet International, EG en particulier restant en bonne position.

Il ne s'agira évidemment pas de Secret : l'équipe qui a écrasé toute la concurrence au mois de juin a subi des échecs cuisants avant-hier (contre EHOME) et hier (contre VP). Dans l'ensemble, l'équipe occidentale a semblé souffrir d'un excès de confiance, avec des compositions demandant beaucoup d'or et relativement simples à contrer, et peut-être d'un manque de renouvellement, les adversaires ayant appris à contrer certaines stratégies.

Deux équipes ont réalisé un parcours impressionnant depuis le début de cet évènement principal : Vici Gaming et Virtus Pro. Parties toutes deux du Lower Bracket, elles ont déjà éliminé deux équipes venues de l'Upper Bracket chacune. Certes, le chemin est encore long jusqu'à la finale, surtout pour VP qui rencontre LGD demain, mais on pourrait bien assister, pour la première fois d'un International, à une remontée complète du Lower Bracket. Avec cinq matchs minimum disputés en LB, VG égale pour l'instant le record d'Orange en 2013.

 

Les parties à voir

Il y a incontestablement plusieurs parties qui valent le détour dans les sept manches d'hier. Comme toujours, elles peuvent être vues via divers moyens, par le client ou sur des chaînes variées.

Lower Bracket, tour 3, Virtus Pro contre Secret, partie 3 : Une stratégie inhabituelle pour cet International, gagnante au départ et pourtant de plus en plus de difficultés pour terminer.

Lower Bracket, tour 4, Vici Gaming contre EHOME, parties 1 et 2 : Les deux manches de ce match valent le détour. Fi du tant décrié Chinese Doto, ces deux équipes prouvent une fois de plus que les équipes chinoises ont le goût du sang. Dans la première manche en particulier, les supports de VG réalisent un travail incroyable.

Et pour voir le premier Dota en 10v10, il y a le match All Stars (à regarder plutôt via les chaînes de stream pour avoir l'ensemble du spectacle).

 

Demain, deux autres équipes seront éliminées : seul le top 3 restera indécis. EG et CDEC s'affronteront aussi pour déterminer l'identité du premier finaliste de cet International.