Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

The International : pour le dernier jour, trois équipes demeurent

08 août 2015 à 04:26 | Par Darwyn | 656 commentaires

Samedi soir, le vainqueur du plus important tournoi Dota 2 de l'année sera couronné. Le point sur la soirée d'hier et un aperçu des derniers compétiteurs.


  • Les résultats et le classement
  • Les trois concurrents restants
  • Les parties à voir

La soirée d'hier aura incontestablement été la plus courte de l'évènement principal jusqu'ici, et ce malgré des pauses dans le premier match. L'organisation semble avoir (enfin) trouvé son rythme de croisière, avec un panel moins obligé de se répéter et des temps morts moins nombreux.

 

Résultats et classement du quatrième jour

Trois matchs étaient joués, avec une alternance Lower/Upper Bracket. Deux équipes ont été éliminées, une autre s'est déjà positionnée pour la finale qui se tiendra demain.

Le récit des matchs est à retrouver sur l'actualité live d'hier soir.

L'arbre à la fin du jour 5 de l'évènement principal de TI5
L'arbre à la fin du jour 5 de l'évènement principal de TI5

Dans le premier match opposant LGD à Virtus Pro, l'équipe chinoise a écrasé la concurrence en remontrant le niveau de jeu du début de l'International. Virtus Pro a subi complètement la première partie (en particulier Illidan sur sa Drow Ranger) et, dans la deuxième, n'a pas réussi à s'imposer en milieu de partie comme l'exigeaient les héros draftés. Leshrac a fait sa première apparition dans l'évènement principal, et a perdu cette unique partie. Virtus Pro finit donc 5-6ème du tournoi, à égalité avec EHOME, et repart avec 1,1 million de dollars environ.

Le deuxième match était la finale de l'Upper Bracket, entre EG et CDEC. La rencontre promettait beaucoup, elle a finalement été quasiment à sens unique. Pour la première manche, EG a pris un avantage rapide, sans chercher à le pousser trop loin - il y a eu peu de combats pendant 30 minutes - ce qui a laissé à CDEC le temps de revenir et, grâce à la Snowball du siècle, à gagner la partie. Dans la seconde partie, CDEC a totalement surclassé EG, incapable de mettre en oeuvre son draft et dépassée par l'agressivité de son adversaire. CDEC, issue du Wildcard Tournament (!), est donc le premier finaliste décidé pour The International 2015.

La troisième rencontre de la soirée a remis en scène LGD, contre VG cette fois. Les deux équipes chinoises se sont affrontées dans trois parties sanglantes où les teamfights massifs ont été décisifs. La première partie a été clairement dominée par VG, avec une Queen of Pain qui a tranquillement roulé sur l'équipe adverse. La deuxième a été à l'opposé, le bon début de VG étant vite effacé par les massacres opérés par LGD en mid game. Pour la troisième partie, il a fallu attendre quelques temps avant que la domination de LGD ne devienne évidente : VG se retrouve éliminée et termine à la quatrième place (1,5 million de dollars).

Place Equipe Gains (tronqués)
1 ? 6 590 000 $
2 ? 2 837 000 $
3 ? 2 196 000 $
4 Vici Gaming 1 557 000 $
5-6 EHOME
Virtus Pro
1 190 000 $
7-8 Secret
MVP Phoenix
823 000 $
9-12 Cloud 9
Empire
coL
iG
219 000 $
13-16 MVP Hot6ix
NewBee
Fnatic
Na`Vi
54 000 $

 

Les trois équipes restant en lice

CDEC a été la grande surprise de cet International. Certes, en juin et début juillet, l'équipe s'est bien débrouillée sur la scène chinoise, accédant à plusieurs finales de tournois nationaux (perdues, souvent contre LGD), mais elle n'avait jamais brillé contre les équipes des autres régions. Surtout, elle n'a jamais remporté le moindre tournoi et n'a pas été invitée à The International : elle a dû se qualifier au forceps, passant par le tournoi de qualification chinois PUIS par le Wildcard Tournament.

Et pourtant, CDEC se retrouve demain en finale du tournoi le plus important de l'histoire de Dota 2, ayant battu dans ses deux derniers matchs 2 à 0 les deux équipes qui peuvent espérer encore disputer la finale. CDEC n'a pas perdu une seule manche au KeyArena : les outsiders devenus favoris, un véritable conte de fées pour une équipe qui a commencé comme une pépinière pour LGD l'an dernier.

Quelle est la recette du succès de CDEC ? Peut-être avant tout, comme le disait leur capitaine en interview dans la soirée, le fait que l'équipe soit soudée. Il ne s'agit pas de cinq talents individuels regroupés temporairement dans la même structure dans le seul but de gagner, il y a une cohésion interne que beaucoup d'équipes n'ont plus, ce qui n'est pas sans rappeler Alliance en 2013 d'ailleurs. Les joueurs sont extrêmement talentueux, individuellement et collectivement ; et peut-être le départ de Maybe pour LGD après le DAC en mars 2015 leur a-t-il fait du bien en leur permettant de sortir de l'ombre du plus brillant espoir chinois.

CDEC à TI5

Nombre de héros joués dans cet International : 29
Les héros les plus joués : Lina (12), Tusk (10), Gyrocopter et Bounty Hunter (7)
Les héros qui leur réussissent le mieux : Phantom Lancer (5/5), Lina (10/12).
Le joueur le plus impressionnant jusqu'ici : Agressif, le carry qui porte bien son nom sur ce tournoi

 

Evil Geniuses est la seule équipe non chinoise du podium de cet International. L'an dernier, l'équipe nord-américaine s'est retrouvée exactement dans la même configuration : elle a perdu la finale de l'Upper Bracket, s'est retrouvée en Lower Bracket contre une équipe chinoise qui avait dû y faire quelques matchs (ironie de l'histoire, c'était VG)... et avait perdu, finissant du coup à la troisième place. L'histoire va-t-elle bégayer cette année ?

EG n'est pourtant plus la même équipe. Avec les départs de zai et Arteezy en janvier, l'arrivée d'Aui et de SumaiL, certaines choses ont changé. Cela n'a pas empêché EG de remporter le DAC en mars. Aujourd'hui, EG s'appuie beaucoup sur son très jeune joueur, SumaiL, appuyé par le reste de l'équipe. EG est sans doute l'un des meilleurs alliages qui soit entre l'expérience et le sang neuf. Avec les drafts créatifs de ppd et les stratégies alternatives, elle peut clairement faire mieux que l'an dernier. Ou échouer, comme ce soir.

EG unie pour soutenir SumaiL
EG unie pour soutenir SumaiL

Nombre de héros joués dans cet International : 32
Les héros les plus joués : Queen of Pain (10), Lina et Naga Siren (6)
Les héros qui leur réussissent le mieux : Winter Wyvern et Techies (3/3)
Le joueur le plus impressionnant jusqu'ici : SumaiL sur la mid lane

 

LGD a connu des hauts et des bas, sur la saison et sur cet International. Il a fallu les retours de xiao8 et de Maybe (d'ailleurs revenu de CDEC) en mars 2015 pour que l'équipe renoue avec la réussite. C'est surtout sur la fin de saison que LGD a brillé, essentiellement sur la scène chinoise : elle a gagné les deux derniers tournois locaux, les deux fois contre CDEC d'ailleurs. Faisant partie des favoris pour TI5, elle a été stable et très forte tout au long des phases de groupe.

En revanche l'évènement principal a mal commencé. Après quelques frayeurs contre Empire au premier tour, elle s'est fait sèchement bouter en Lower Bracket par CDEC. Mais ce soir, elle a montré qu'elle était revenue à son niveau de jeu des semaines précédentes, contre VP puis VG. La discipline, marque de fabrique de l'équipe, est à nouveau là. Les exécutions bien huilées et le refus de l'erreur également. LGD a le capitaine et la star mid qu'il faut à ce stade de la compétition ; mais a-t-elle la capacité d'innovation nécessaire pour faire face à ses deux opposants ? Sa tendance au conservatisme a souvent pénalisé l'équipe les années précédentes.

LGD à TI5

Nombre de héros joués dans cet International : 35
Les trois héros les plus joués : Gyrocopter et Dazzle (12), Tusk (11)
Les héros qui leur réussissent le mieux : Tusk (10/11), Lina et Earthshaker (6/7)
Le joueur le plus impressionnant jusqu'ici : Maybe au mid

 

Les parties à voir

La plupart des parties d'hier ont été des stomps, parties à sens unique où une équipe se fait écraser tout le long. La série VG contre LGD est sans doute celle qui a le plus d'intérêt. La première partie de LGD contre VP pourra intéresser les sadiques qui aiment voir une Drow souffrir.

La partie à regarder est cependant CDEC contre EG, finale de l'Upper Bracket, deuxième manche. Avec la Snowball (Tusk) de la victoire vers la minute 34.