Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Présentation des concurrents de TI6 : NewBee

28 juin 2016 à 13:57 | Par Darwyn | 100 commentaires

D'ici cinq semaines débute The International 2016, le plus gros tournoi de l'année. Comme les années précédentes, une série d'articles en présente les protagonistes.


Six équipes ont été invitées à The International cette année, contre dix l'an passé. Parmi elles se trouve NewBee, un nom célèbre puisque cette équipe chinoise a déjà remporté le tournoi en 2014.

Le premier volet de la série, déjà publié, était consacré à OG, les grands favoris.

Grandeur et décadence

NewBee est une équipe relativement récente dans le paysage chinois, contrairement à des noms très anciens comme EHOME ou LGD. En effet, la première équipe date seulement du début de l'année 2014, à l'époque du grand reshuffle chinois de la saison 2013-2014 (traditionnellement, la période majeure des transferts en Chine intervient aux alentours du Nouvel An chinois, plutôt qu'après The International). Elle reprend largement des joueurs de l'équipe TongFu et est dirigée par le plus grand capitaine chinois, xiao8.

Les débuts sont poussifs, quelques changements sont opérés pour améliorer le tout, avec succès : à partir du mois de mai 2015, NewBee ne cesse de monter en puissance, devenant une force incontournable en Chine. Elle est peu connue à cette époque en Occident, car elle ne participe pas aux derniers gros tournois internationaux de la saison, et se révèle au monde à l'occasion de The International 2014.

Après un départ raté dans ce tournoi (l'élimination en première phase a été évitée de peu !), NewBee enclenche la machine et a écrasé l'ensemble des autres concurrents. Elle a notamment été la seule équipe capable d'arrêter la deathball de Vici Gaming (avec un style assez proche, mais légèrement décalé). NewBee est ainsi devenue le quatrième champion du monde Dota 2.

Tournois remportés avant la saison actuelle

Période Tournoi Gains approximatifs
Octobre 2014 WCA 2014 325 000 $
Juillet 2014 The International 2014 5 000 000 $
Mai 2014 MarsTV League 2014 16 000 $


Après TI4, elle a dû composer avec le retrait de xiao8. Elle a fait quelques performances (une victoire au WCA en octobre surtout), mais dans l'ensemble a peu brillé assez rapidement. Le manque de motivation a été patent chez les joueurs qui ont espacé les entraînements. Le résultat a été désastreux : au DAC, NewBee a fini dans les derniers, sur un score lamentable (2-13). Cela a entraîné le départ de Hao pour d'autres cieux.

La suite de la saison n'a pas été plus brillante. NewBee a tout de même obtenu son invitation à The International 2015, en tant que champions précédents ou au titre de leurs performances de début de saison peut-être. Quoiqu'il en soit, là encore l'atterrissage a été brutal, avec une nouvelle dernière place (en dépit d'un niveau nettement moins mauvais qu'au DAC).

Dota 2

NewBee après la victoire à The International 2014

 

La reconstruction d'une grande équipe

Refaire de NewBee une bonne équipe a été une opération de longue haleine, entamée après TI5. Hao est rentré à la maison-mère, divers changements ont été effectués. Les efforts ont semblé un temps porter, avec la qualification pour le Major de Francfort... et là, nouvelle humiliation, NewBee a été éliminée au premier tour par les Péruviens de Unknown !

Décembre 2015 a été l'occasion de modifier encore la line-up, avec une arrivée de poids cette fois : ChuaN, qui quittait iG après quatre ans passé avec cette structure. La version hiver 2015 de NewBee s'est montrée nettement plus convaincante que les moutures précédentes. La qualification au Major de Shanghai a été obtenue. NewBee n'y a pas fait mieux que les autres équipes chinoises, mais a évité cette fois la dernière place.

Palmarès de la saison

Période Tournoi Place Gains approximatifs
Juin 2016 Major Manille 3 315 000 $
Mai 2016 EPICENTER Moscou 2 100 000 $


Et une fois de plus, la composition a été remise en chantier après le Major, avec deux nouveaux arrivants, tous deux débauchés dans l'écurie EHOME : Kaka, qui a pris la place de support et de capitaine, et kpii, nouvel offlaner de NewBee. Au bout d'un mois, cette équipe a montré sa force en Chine, rejoignant VG.R et Wings dans le top 3 d'une scène en plein renouveau.

L'Occident s'est rendu compte que NewBee était redevenue une force majeure en mai 2015, à l'occasion de l'EPICENTER. Elle a pulvérisé à cette occasion le record de la plus longue série de victoires d'affilée établi des années plus tôt par Na`Vi. OG l'a cependant fait trébucher, puis Liquid l'a éliminée. Elle est parvenue au Major de Manille avec le statut, partagé avec ces deux équipes, de favori. L'histoire de l'EPICENTER s'est répétée, NewBee n'a eu que la troisième place. Il est toutefois devenu clair qu'il ne faut plus la compter pour quantité négligeable : il est certain que les Chinois n'ont pas l'intention de s'arrêter là.

Le style NewBee

L'ascension de NewBee s'appuie avant tout sur un style de jeu bien déterminé. L'équipe cible le milieu de partie comme moment déterminant de leur stratégie : c'est là que les héros se regroupent, une fois les premiers objets clefs obtenus, pour dérouler le rouleau compresseur et écraser l'ennemi sans lui laisser le temps de se relever. L'ensemble de l'équipe participe généralement à la curée, Mu et Hao faisant partie de ces joueurs de core heroes qui se battent tôt avec leur équipe - ils ne sont pas vraiment des farmeurs dans l'âme.

Pour atteindre ce stade-là, il est nécessaire d'éviter les déboires pendant la phase de laning. En effet, NewBee est plutôt vulnérable à une agression rapide et continue qui perturberait l'obtention des objets nécessaires sur les cores dans les temps voulus. Les défaites encaissées sont souvent dues à une pression trop forte exercée sans relâche par l'équipe adverse.

NB : Les statistiques présentées ne concernent que les six derniers mois.

  • Nombre de matchs joués : 196
  • Héros le plus joué : Lion, 71 fois (36,2 % du temps, pour 73,2 % de victoires)
  • Nombre de héros joués dans au moins 10 % des parties : 17
  • Joueur le plus ciblé par les phases de ban : Kaka (cinq des sept héros les plus souvent bannis par les adversaires dans les trois derniers mois sont des héros qu'il joue prioritairement)
  • Nombre de héros jamais joués au cours des six derniers mois : 22


Aussi le travail des supports est-il généralement de bloquer toute velléité belliqueuse des adversaires pendant les premières minutes. Selon les héros choisis, Kaka va par exemple rester vers la ligne du milieu pour y fixer les supports ennemis, ou ChuaN va partir en dual lane (avec Enchantress, par exemple) aux côtés de kpii pour obliger l'adversaire à sécuriser la position du carry. Ce travail de fixation est important car il dégage l'espace et le temps nécessaires pour les héros qui en ont besoin, permettant ensuite de passer à l'attaque aux alentours de la quinzième minute.

NewBee déploie un jeu très coordonné - les trois meilleures équipes actuelles sont de ce point de vue assez proches. Mu et Hao ont une longue expérience commune et leur manière de privilégier l'attaque est très proche. Les trois cores peuvent envisager des changements de position selon les parties et les héros.

ChuaN et Kaka forment un duo redoutable, pas toujours simple à contrer lors de la phase de draft car ils sont interchangeables : il n'y a pas un position 5 (voire un "position 6") systématiquement cantonné à la défense du carry et à l'achat des wards. Il arrive même que NewBee opte pour deux supports similaires, qui ont tous deux besoin de niveaux et d'or. Dans ce cas, une place leur est souvent dégagée pour éviter de retrouver deux poids morts.

  • Le héros qui ne leur réussit pas : Shadow Shaman, 0 % de victoires en quatre matchs
  • Le héros qui leur réussit le mieux : Lifestealer avec 87,5 % de victoires en vingt-quatre matchs
  • Plus longue série de victoires d'affilée : 29
  • Le support le plus riche : Kaka devance de peu ChuaN (305 GPM moyen contre 298), alors que ce dernier a un KDA plus élevé et prend en moyenne davantage de last hits dans une partie


Notons pour finir une particularité de NewBee : sur les derniers mois, correspondant à la version 6.87, et en particulier au Major de Manille, les résultats ont été meilleurs lorsqu'ils étaient placés du côté Radiant de la carte que du côté Dire. Il s'agit d'une situation peu courante chez les top teams du moment, la tendance étant à la supériorité du Dire.

 

Les joueurs

Hao

"Le Général" est l'un des joueurs les plus expérimentés de la scène chinoise et internationale. Joueur de carry depuis des années, il est passé par des équipes prestigieuses comme Nirvana ou TyLoo avant d'intégrer TongFu, une structure dans laquelle il demeure deux années. Début 2014, il bascule chez NewBee après un bref passage chez iG, et retrouve dans cette nouvelle équipe la plupart de ses anciens coéquipiers de TongFu. Il devient avec eux champion de TI4. Après la déception du DAC, il intègre Vici Gaming, sans parvenir au résultat escompté, et retrouve NewBee et son compère Mu en septembre 2015.

  • The International 2011 : TyLoo, 9-12ème
  • The International 2012 : TongFu, 7-8ème
  • The International 2013 : TongFu, 4ème
  • The International 2014 : NewBee, 1er
  • The International 2015 : VG, 4ème

Contrairement à d'autres carrys historiques de la scène chinoise, Hao privilégie le combat au farm, à tous les stades de la partie. Il joue donc préférentiellement des héros qui peuvent être actifs assez tôt et qui vont être très forts entre la vingtième et la trentième minute, tout en conservant des options sur la fin de partie. Les versions actuelles lui conviennent parfaitement car plusieurs des héros qu'il maîtrise le mieux sont très forts en ce moment. Il a également ajouté Sven à son fonds de héros cette saison - avec succès.

Héros-signatures : Gyrocopter, Lifestealer, Spectre

 

Mu

Compagnon de longue date de Hao, Mu est comme lui un vétéran de la compétition DotA puis Dota 2. Il a fait partie de TongFu deux années durant, et ne la quitte qu'en février 2014 pour devenir un membre fondateur de NewBee. Il n'a plus quitté cette équipe, y compris pendant l'année de creux, en 2015. Il est avec Hao le seul ancien de TongFu et le seul membre de groupe victorieux de TI4 qui reste.

  • The International 2012 : TongFu, 7-8ème
  • The International 2013 : TongFu, 4ème
  • The International 2014 : NewBee, 1er
  • The International 2015 : NewBee, 13-16ème

Mu a toujours joué au poste de solo mid en compétition. Ses héros de prédilection sont des héros de type carry, qu'il joue de manière peu orthodoxe. En effet, il se concentre peu sur son farm et préfère aller débloquer rapidement des kills ou des objectifs sur les autres lignes, profitant de ces opportunités pour s'équiper. Mu va très rarement rester statique sur sa ligne pendant vingt minutes. Les héros qu'il joue dépendent beaucoup des versions. Ces derniers mois, on le voit surtout sur Invoker, Death Prophet, DK ou Alchemist (avec un GPM moyen de 963 sur les six derniers mois !).

Héros-signatures : Invoker, Templar Assassin, Dragon Knight

 

kphoenii (kpii)

kpii est un joueur australien expatrié. Il a fait ses débuts en compétition en 2014 avec Can't Say Wips, la seule équipe australienne qui fonctionnait à ce moment, puis a émigré en Corée du Sud pour rejoindre MVP Phoenix, avec laquelle il participe à TI5. Après ce tournoi, il est embauché par EHOME pour renforcer l'une des équipes secondaires de la structure. Il rejoint finalement NewBee fin mars 2016.

  • The International 2015 : MVP Phoenix, 7-8ème

kpii est un joueur de core très polyvalent, puisqu'il a occupé les postes de carry ou de solo mid dans des équipes précédentes. Chez NewBee, il est généralement l'offlaner, sauf sur des héros bien précis (Naga Siren en particulier). Il apporte donc à l'équipe la capacité à échanger les rôles, sur une scène chinoise qui a longtemps vécu sur un strict respect des positions. En offlane, il joue essentiellement des gros héros force sur les deux dernières versions, avec récemment beaucoup de Doom, de Tidehunter ou de Bristleback.

Héros-signatures : Naga Siren, Doom, Faceless Void

 

ChuaN

ChuaN est un autre grand ancien de la scène compétitive : il est actif depuis 2008 sur DotA. Ce joueur malaisien évolue au sein des grandes écuries chinoises dès 2011. Il est en particulier demeuré chez Invictus Gaming durant des années - il est d'ailleurs l'un des vainqueurs de TI2. Sa route a cependant bifurqué fin 2015, lorsqu'il rejoint NewBee durant la période de transferts post-Major d'automne. Réputé sanguin, enthousiaste et entier, il joue le rôle de force d'entrain pour ses coéquipiers.

  • The International 2012 : iG, 1er
  • The International 2013 : iG, 5-6ème
  • The International 2014 : iG, 7-8ème
  • The International 2015 : iG, 9-12ème

Il joue support depuis des temps immémoriaux. Traditionnellement, il était un "position 4" souvent en forêt, très réputé notamment pour son Enchantress. Chez NewBee, cependant, il se retrouve en binôme avec un autre support du même type. Selon les parties, ils alternent donc les héros et les positionnements de début de partie, et de nouveaux héros sont apparus de ce fait entre les mains de ChuaN (comme Disruptor). Quoiqu'il en soit, ChuaN est un support très mobile sur la carte dès les premières minutes de jeu. Objectif premier : empêcher l'adversaire de perturber le plan de jeu de NewBee.

Héros-signatures : Enchantress, Lion, Rubick

 

Kaka

Dernier arrivé chez NewBee avec kpii, il possède comme celui-ci moins d'expérience de la compétition que les trois autres, vétérans de longue date. Il n'est entré dans le circuit qu'au début 2014, chez HGT où il reste jusqu'en septembre 2015. Repéré par EHOME, il intègre ensuite la line-up principale et participe ainsi à deux Majors. En mars 2016, il est recruté par NewBee dont il devient le capitaine.

  • Aucune participation à un International.

Kaka est l'autre support de NewBee. Comme ChuaN, il privilégie des héros actifs dès le début de partie, Phoenix avant tout ces derniers temps. Sa cible privilégiée est le mid adverse. Il est aussi un excellent joueur de Io. Il lui arrive de jouer des supports plus atypiques dans l'environnement actuel, comme Tusk ou Winter Wyvern. Ce sont avant tout ses héros qui sont écartés par les adversaires lors des phases de ban, ce qui évidemment permet de laisser passer les héros phares de ses coéquipiers...

Héros-signatures : Io, Phoenix, Earth Spirit

 

Conclusion

Partie de très bas en début de saison, NewBee a su se reconstruire au fil des mois en profitant de toutes les opportunités de modifier la line-up laissées par Valve. En cela, elle est une exception sur la scène chinoise. D'autres équipes ont davantage conservé le schéma traditionnel d'un petit shuffle après TI et d'un gros à la fin de l'hiver, aux alentours du Nouvel An chinois.

NewBee est clairement positionnée pour la victoire à TI6. La première place lui a échappé à l'EPICENTER et à Manille, la troisième fois sera peut-être la bonne. Elle sera regardée par les autres concurrents comme l'un des grands favoris du tournoi. Une victoire est-elle pour autant envisageable ? Hugo, commentateur de la FroggedTV, nous fait part de son analyse :

NewBee a tout d’une équipe de champions, d’ailleurs trois de ses membres ont déjà remporté un TI. Surtout, ils sont remplis d’une hargne de vaincre. Une hargne indispensable à toute équipe qui désire le titre suprême. Cela contraste avec les piètres performances de NewBee (16ème) et de iG (1èeme) l’année dernière.

NewBee a tout pour prétendre à l’Aegis des Immortels, c’est d’ailleurs la seule équipe qui a réussi à battre OG au Major de Manille (après l'avoir battue deux fois à l’EPICENTER). Il leur faudra certainement de la réussite et le soupçon de chance qui transforme un bon parcours en une victoire à Seattle.