Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Présentation des concurrents de TI6 : MVP Phoenix

30 juin 2016 à 16:04 | Par Darwyn | 100 commentaires

Notre série d'articles présentant les présents à Seattle cet été se poursuit avec l'équipe coréenne en pleine ascension.


Six équipes ont été invitées directement par Valve à l'International. MVP Phoenix fait partie de ces happy few, parvenus dans le gratin mondial depuis moins d'un an.

Retrouvez les volets précédents :

  1. OG, grands favoris
  2. NewBee, le top chinois

L'émergence du Dota coréen

La Corée du Sud a longtemps été hermétique à DotA. Le jeu y a été peu pratiqué, ne séduisant que marginalement dans un pays qui, paradoxalement, est en pointe sur l'e-sport. Pour changer cet état de fait, l'éditeur de Dota 2 en Corée Nexon a lancé une série de tournois à hauts cash prizes à partir de la fin de l'année 2013. Cela a incontestablement attiré des joueurs sur la scène naissante, coréens ou étrangers venus profiter de l'effet d'aubaine (telle l'équipe Zephyr).

Las, Nexon s'est progressivement désengagé, l'enthousiasme pour le jeu n'étant pas spécialement au rendez-vous dans le public national : à partir de la fin de l'année 2014, la manne s'est tarie. Les équipes se sont progressivement éteintes, les étrangers sont repartis. Fin 2015, la parenthèse a été définitivement refermée avec la disparition du serveur coréen.

Seule une poignée de joueurs coréens sont demeurés dans le circuit compétitif après cela. Ils se sont principalement rassemblés au sein de l'écurie MVP, l'une des principales structures qui s'est intéressée à Dota 2 fin 2011 et celle qui a le mieux réussi. En effet, l'équipe principale, MVP Phoenix, était parvenue (seule parmi les équipes coréennes) à acquérir une visibilité internationale, dès le printemps 2014, et à participer à des tournois mondiaux.

Les LANs globales atteintes par MVP Phoenix avant cette saison

Période Tournoi Place finale
Août 2015 The International 2015 7-8
Avril joinDOTA MLG Pro League s1 4
Février 2015 DAC Shanghai 13-16
Janvier 2015 StarLadder s11 4
Janvier 2015 i-league s2 4
Novembre 2014 Dramleague s2 7
Juillet 2014 The international 2014 Wildcard 2
Avril 2014 StarLadder s9 7-8


Elle a échoué aux portes de The International 2014, s'est effondrée au DAC (terminant à une humiliante dernière place), s'est fait passer devant dans les qualifications pour TI5 par sa petite soeur, MVP Hot6ix. La saison dernière n'a pas été facile pour MVP Phoenix. Toutefois, à l'occasion de son deuxième passage consécutif par le Wildcard Tournament, elle a pu finalement accéder à The International (après avoir évidemment perdu contre CDEC).

Le résultat final à TI5 a été inespéré : MVP Phoenix est arrivée dans le top 8, en partie grâce à la chance (elle a atterri dans le Loser Bracket dès le départ mais s'est retrouvée face à une NewBee en perdition et à une équipe Empire en plein choke). Le parcours a ensuite brutalement été interrompu par VG, mais le bon classement était réalisé et plus de 800 000 $ ont été remportés. En parallèle, MVP Hot6ix a fini dans les derniers.

 

Une nouvelle grande équipe

Aussi MVP Phoenix a-t-elle abordé la saison actuelle portée par un élan réel. L'équipe est largement réorganisée, avec le départ de plusieurs membres, l'absorption d'autres (notamment issus de MVP Hot6ix). Il ne reste alors plus que deux membres "historiques", March et QO. La line-up post-TI5 peine à percer. Sur la scène SEA, elle fait partie des meilleures équipes, mais se dispute souvent les places dans les grosses LANs avec Fnatic. Elle ne parvient pas à se qualifier pour le Major de Francfort et les résultats dans les tournois globaux sont loin d'être éblouissants.

Ce marasme pousse l'équipe à modifier sa composition dans la période des transferts qui suit le Major d'automne. Deux joueurs de MVP Hot6ix sont récupérés : Forev (un pilier de l'écurie MVP) et DuBu, capitaine de Hot6ix. La nouvelle line-up fonctionne mieux, MVP Phoenix se qualifie pour le Major de Shanghai. La consécration arrive à ce moment, lorsque MVP parvient à la quatrième place du tournoi ; sans doute la chance a-t-elle joué une fois de plus (MVP joué contre plusieurs équipes chinoises en pleine débandade), mais MVP a aussi été la seule équipe qui ait battu Secret en Bo3 sur l'ensemble du tournoi, ce qui n'est pas un mince exploit.

Palmarès de la saison

Période Tournoi Place Gains approximatifs
Juin 2016 Major Manille 5-6 200 000 $
Juin 2016 We Play League s3 1 100 000 $
Avril 2016 Dota 2 Pit League s4 1 100 000 $
Mars 2016 Major Shanghai 4 255 000 $


L'excellent résultat au Major de Shanghai est suivi immédiatement par le départ d'un des plus anciens joueurs MVP, March, qui part accomplir son service militaire. La physionomie actuelle de MVP Phoenix est trouvée fin mars. Le succès ne se dément pas : au printemps, MVP remporte deux tournois majeurs, la Dota 2 Pit League et la We Play Dota 2 League. Elle est d'ailleurs la seule équipe à avoir récupéré deux titres de cette importance sur la période. Il s'agit des premiers podiums de MVP Phoenix hors de la scène coréenne depuis sa formation.

Très logiquement, au vu de ses succès depuis le mois de mars, MVP reçoit une invitation directe au Major de Manille. Elle y réalise une fois de plus une belle performance, qui cette fois ne doit rien à la chance : elle bat tout de même Liquid en Bo3 ! OG puis LGD l'éliminent et MVP repart sur un top 6. L'invitation à The International 2016 est venue consacrer la montée en puissance de la petite équipe coréenne depuis le mois de décembre 2015.

http://jolstatic.fr/www/captures/1402/8/113968.jpg

Victorieux dans la Dota 2 Pit League en avril

Un style de jeu propre

Depuis ses débuts dans les compétitions mondiales, MVP Phoenix a toujours montré un style de jeu très personnel. Cela passait notamment par le choix de héros très spécifiques (qui, à part MVP, jouait Warlock mid ou solo safelane ?). La manière de jouer agressive sinon explosive est également une marque de fabrique ancienne, qui fonctionne cependant mieux depuis cet hiver.

MVP Phoenix déploie un jeu excessivement offensif, dès le début de la partie. Elle se complaît dans le mouvement, sinon dans le chaos, et réussit le mieux lorsqu'elle parvient à forcer l'adversaire à jouer sur la défensive, à se replier et à abandonner ses positions. Les joueurs chassent alors leurs adversaires sur toute la carte pour surprendre et punir toute avancée. Dans ce style-là, MVP est reine et peut tenir tête même aux meilleurs.

Toutefois ce jeu explosif possède de réelles limites. Confrontée à un adversaire stratégiquement supérieur, MVP peut se retrouver dépassée. Contre OG ou LGD, par exemple, elle n'est pas toujours parvenue à dicter le tempo de la partie et a dû s'inscrire dans le rythme impulsé par l'adversaire, ce qui ne lui réussit pas. Si l'ouragan MVP n'abat pas les obstacles rapidement, la tempête tourne court.

Statistiques portant sur les six derniers mois

  • Nombre de matchs joués : 149
  • Nombre de héros non joués : 37
  • Le joueur le plus ciblé par les bans adverses : Febby, avec Io banni 85 fois et Bounty Hunter 61 fois
  • Nombre de héros joués dans au moins 10 % des parties : 19


Une autre faiblesse est la préférence très nette pour le côté Dire de la carte. Au cours des trois derniers mois, MVP Phoenix a joué les trois quarts de ses parties sur ce côté, avec 67 % de victoires. Lorsqu'elle s'est retrouvée côté Radiant, en revanche, elle a perdu les trois quarts du temps... Chez aucune équipe du top niveau le déséquilibre n'est aussi marqué et il s'agit là d'un véritable talon d'Achille.

Enfin un certain manque de variété dans les choix de héros de certains joueurs a tendance à faciliter la tâche aux adversaires qui savent exactement à quoi s'attendre. C'est notamment le cas de DuBu qui, au cours des trois derniers mois, a joué les deux tiers de ses parties sur deux héros seulement. Il y a davantage de variété chez les deux cores (qui échangent fréquemment les positions), mais le jeu des supports est particulièrement lisible.

  • DuBu a joué Witch Doctor dans plus de quatre matchs sur dix dans les trois derniers mois, avec 70 % de victoires
  • Forev a remporté six parties sur six avec Bristleback dans les trois derniers mois
  • MVP continue à jouer des core heroes inhabituels, avec six fois Venomancer et trois Wraith King pour MP en trois mois

 

Les joueurs

MP

MP (abréviation de MentalProtector) a débuté la compétition à l'automne 2013, au moment où Nexon a lancé ses tournois Dota 2. Il a fait partie de plusieurs équipes, notamment StarTale et Pokerface, avant d'être recruté par MVP Hot6ix en février 2015. Avec cette équipe, il se qualifie pour TI5. Il intègre la line-up principale au cours de la réorganisation qui suit immédiatement l'International : il a donc fait toute la saison actuelle au sein de MVP Phoenix.

  • The International 2015 : MVP Hot6ix, 13-16ème

MP alterne entre la place de carry et le solo mid, échangeant les places avec QO en fonction des héros joués. Il possède sans doute l'un des meilleurs Invoker (qu'il joue Qas/Wex) du moment. D'un style moins éclatant que QO, il apporte une réelle stabilité à l'équipe

Héros-signatures : Invoker, Juggernaut, Queen of Pain

 

QO

QO est un "ancien" de la scène Dota 2 en Corée, puisqu'il a débuté la compétition avant même les tournois sponsorisés par Nexon. Il a fait partie un temps de FXOpen e-Sports (l'équipe de March) avant de créer 5InQO. En mars 2014, il est recruté par MVP Phoenix et n'a plus quitté cette équipe depuis.

  • The International 2015 : MVP Phoenix, 7-8ème

Joueur au talent individuel très marqué (il est l'un des top MMR sur les serveurs chinois depuis longtemps), il a longtemps alterné les positions entre mid et carry avec March. Il fait de même désormais avec MP. Il joue avant tout des héros qui chassent l'ennemi et qui possèdent une grande capacité à tirer parti de l'effet boule de neige. Jusqu'en 2016, les performances de QO avaient une immense influence sur l'issue des parties : s'il était en veine, MVP gagnait, s'il était à la peine, MVP perdait. L'équipe, aujourd'hui, dépend moins de lui, ce qui la rend (un peu) plus stable.

Héros-signatures : Slark, Templar Assassin, Ember Spirit

 

FoREV

FoREV est un pur produit MVP. Il a fait partie de l'équipe originelle fin 2013 (il est le seul à avoir connu cette époque). Il est passé en 2015 chez Hot6ix après le DAC, lorsque MVP a largement reconstitué ses deux équipes pour améliorer les performances. Il a participé avec Hot6ix à TI5. Il est revenu dans la line-up principale en décembre 2015, en même temps que DuBu avec qui il jouait jusque-là.

  • The International 2015 : MVP Hot6ix, 13-16ème

FoREV joue, au sein de MVP Phoenix, en position 3 (offlaner) ; il lui est arrivé par le passé d'être carry, notamment à l'époque de TI5. Comme offlaner, il a des attributions différentes selon les héros qui lui sont confiés : il peut être un pur initiateur (Batrider, Axe), mais aussi jouer un héros de première ligne (Tidehunter, Bristleback), voire une sorte de carry secondaire. Son pool de héros ressemble peu à celui de ses pairs d'autres top teams, notamment car il joue très peu Slardar ou Beastmaster.

Héros-signatures : Nature's Prophet, Batrider, Dark Seer

 

Febby

Depuis le départ de March, Febby est devenu le patriarche de MVP Phoenix. Il a débuté la compétition sur Dota 2 en 2012, au sein de... Kaipi, dont il était l'un des membres fondateurs. A partir de juin 2013, il a évolué sur la scène coréenne, passant par diverses équipes dont FXOpen e-Sports, Startale ou Pokerface. Il n'a rejoint l'écurie MVP qu'en février 2015, après le DAC, intégrant directement l'équipe Phoenix, qu'il n'a plus quitté depuis.

  • The International 2015 : MVP Phoenix, 7-8ème

Joueur de support de longue date (mais pas seulement), Febby se partage les héros avec DuBu. Il joue notamment Io lorsqu'il est choisi. Il y a peu de héros qui peuvent être joués aussi bien par l'un que par l'autre : Witch Doctor, Tusk. Pour le reste, il est assez simple d'anticiper qui jouera quoi. Febby est rarement placé en forêt au départ, même s'il joue de temps à autre Enchantress.

Héros-signatures : Ancient Apparition, Io, Bounty Hunter

 

DuBu

DuBu a débuté la compétition sur Dota 2 au début 2014. Recruté par MVP Phoenix, il bascule très vite dans l'équipe secondaire, Hot6ix, où il a passé une grande partie de la saison 2014-2015. Il ne fait cependant pas partie de l'équipe au printemps et à l'été 2015. En août 2015, il intègre à nouveau MVP Hot6ix, puis retourne dans MVP Phoenix en décembre et en prend la direction lorsque March la quitte.

  • Aucune participation à The International

DuBu est un joueur de support. Selon les héros, il reste en ligne ou bouge (en particulier avec Earth Spirit). Il est sans conteste le joueur le moins polyvalent à l'heure actuelle chez MVP : au cours des trois derniers mois, il n'a joué que treize héros différents et 87 % de ses parties ont été effectuées sur cinq héros à peine. Lorsqu'il y a un support jungler, c'est généralement lui qui s'en occupe.

Héros-signatures : Witch Doctor, Earth Spirit, Tusk

 

Conclusion

MVP Phoenix a souvent été considérée comme une équipe négligeable par des observateurs qui ne croyaient guère au potentiel de développement du Dota 2 coréen. Le résultat de TI5 a du coup surpris. La vitalité de l'équipe au gré des changements de line-up depuis a montré qu'il n'y avait pas eu accident de l'histoire, mais mouvement de fond. MVP Phoenix progresse constamment, affine son jeu et est en mesure aujourd'hui de s'opposer aux plus grands.

Cette équipe est-elle pour autant en mesure de remporter The International 2016 ? En tant que fan de longue date (je les suis depuis le début de l'année 2014), je vais exceptionnellement donner mon propre avis sur la question : je n'y crois pas. Leur jeu très offensif est agréable à regarder, il peut prendre de court bon nombre de leurs adversaires, mais il est trop inconstant.

MVP Phoenix a la capacité d'aller loin dans le tournoi, peut-être même jusqu'au top 3. Toutefois ils ont récemment été trop facilement mis en difficulté lorsqu'ils affrontent la crème de la crème, les OG, NewBee et Liquid. D'autres équipes vont incontestablement monter en gamme pour TI6 (LGD et EG au minimum). MVP a un gros pas à franchir pour les battre. Avec le niveau actuel, cela ne me paraît pas possible.

Darwyn