Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Les équipes de TI8 : Team Liquid

27 mai 2018 à 10:47 | Par Darwyn | 200 commentaires

Les articles de présentation des équipes de TI8 débutent avec les vainqueurs de l'édition 2017, introduits par Llewela, avec les apports de Kaoru et Ze_HailD.


A tout seigneur, tout honneur : il allait de soi d'entamer les présentations des équipes de The International 2018 par l'équipe qui a remporté la compétition en 2017. Comme l'an passé, laissons la plume à Llewela, joueuse, membre du staff tournois FTV et Kuroky-addict, afin qu'elle nous fasse partager sa passion pour ce groupe de joueurs d'exception.

Je reprendrai la main à partir des présentations individuelles, tandis que Kaoru de Gozulting et Ze_HailD, rédacteur à ses heures sur JoL Dota 2, apporteront des éclairages ponctuels parfaitement objectifs.

Bonne lecture et n'oubliez pas que cet article sera suivi de nombreux autres !

Darwyn


Les vainqueurs de TI7

L'année précédente, Team Liquid est arrivé à The International 2017 comme l'un des grands favoris au vu de leur saison. Cette année, ils sont la deuxième équipe à cumuler suffisamment de points pour pouvoir récupérer une invitation directe, cependant les résultats irréguliers et les titres manqués sur la saison les placent dans une position bien plus délicate.

La saison 2016-2017 fut une année compliquée pour Liquid, pleine de succès finalement, après le changement de line-up : GH, le deuxième support arrive fin 2016 pour remplacer Bulba. La suite apporte toujours des résultats réguliers face aux autres prétendants au titre. En août 2017, Team Liquid récupère l'Aegis sur la première grande finale finissant sur un 3-0, après avoir opéré une remontée du Lower Bracket impressionnante.

Cette victoire se base sur un style de jeu qui leur est bien propre, avec des héros comme Keeper of The Light, Nature's Prophet, ou encore Broodmother. Les analystes, et certains joueurs pro, ont souligné pendant la compétition qu'il était particulièrement compliqué de draft contre Liquid, car chacun des joueurs possédait un pool de deux ou trois héros signatures que personne ne pouvait se permettre d'ignorer.


 

Une saison mitigée

On sait que les vainqueurs de The International ont tendance à subir la TI-curse, la baisse des performances dans les mois qui suivent la fin de TI. Team Liquid, sur le début de la saison 2017-2018, semble immunisée : l'équipe remporte le SLI3 et l'AMD Saphire Dota Pit League (plus le Midas Mode qui ne rapporte pas de DPC).

Team Liquid participe à douze des vingt-deux tournois à DPC de la saison et repart avec des points dans quasiment tous, à l'exception du DAC et de l'ESL One Birmingham. Cela implique des top 4 extrêmement réguliers. Cependant elle se heurte à un même mur, Team Secret, à deux reprises dans les deux premiers Majors de la saison. A l'ESL One Birmingham, l'équipe est éliminée précocement par paiN Gaming.

Palmarès sur la saison TI8 (en gras, les Majors)

  • Starladder i-League Invitational 3 - 1er
  • ESL One Hambourg 2017 - 3/4ème
  • AMD SAPPHIRE Dota PIT League - 1er
  • DreamLeague Season 8 - 2ème
  • ESL One Genting 2018 - 2ème
  • Star Ladder i-League Invitational 4 - 1er
  • ESL One Katowice 2018 - 3ème
  • Bucharest Major - 3/4ème
  • DreamLeague Season 9 - 3ème
  • Epicenter XL - 2ème

S'il reste encore le Dota2 China SuperMajor à jouer, les résultats sont clairement mitigés. Cela conduit à des changements dans la répartition des rôles. Ainsi, on voit de plus en plus Matumbaman-, originellement joueur de carry, prendre le mid, laissant Miracle- prendre la safelane. Les changements à répétition sur les bounty runes et sur le rôle du deuxième support ont eu un énorme impact sur le style de jeu de  Liquid. En effet, leur early game reposait généralement sur les rotations de GH autour de la midlane, désormais bien moins efficaces. Il faut donc s'adapter à cette nouvelle donne.

En octobre au StarLadder Invitational

Kaoru a répondu à quelques questions permettant de mieux cerner ce qu'est Team Liquid aujourd'hui :

En trois mots, comment définirais-tu le jeu de Team Liquid ?
Normalement : outdraft, skill individuel, constant
En ce moment : WHAT THE FUCK

Quel est selon toi leur principal point fort ?
Kuroky et le draft.

Et leur principal point faible ?
Kuroky et le draft...

Dans quel type de situation sont-ils les plus forts ?
Splitpush et bouleversement des lignes.

Si tu devais nommer trois héros emblématiques, lesquels serait-ce ?
GH - Earth Spirit
Mind Control - Furion
Kuroky - Tusk
Et les swap Miracle/Matumbaman (mais ça marche plus !)

Qui est le joueur clef de la line-up ?
Kuroky avec les drafts et les prises de décision in game ainsi que la diversité de son pool de héros.

Par rapport à l'an dernier à la même époque, pour toi, Team Liquid en est-où ?
2017 : Favori pour gagner le TI7.
2018 : Va falloir s'entrainer chez Liquid car en ce moment ça ressemble plus à rien.

Liquid remportera-t-elle TI8 ?
Je ne pense pas, ils sont complètement perdus, comme OG l'année dernière.

 


Les joueurs de Team Liquid

Team Liquid est restée la même que l'an dernier : on change rarement une équipe de champions. Aussi ceux qui ont suivi l'équipe au fil des ans ne trouveront-ils rien de très nouveau ici.

MATUMBAMAN

Ce joueur finlandais a fait ses débuts en 2014. Il a rejoint ensuite 4Anchors+Sea captain, avec laquelle il a participé à des tournois mineurs. Il a mené en parallèle une carrière de streamer. Tout cela lui a permis de gagner en visibilité. Il rejoint 5Jungz en septembre 2015, l'équipe montée par Kuroky après son départ de Team Secret, passée après quelques mois sous la bannière de Team Liquid. Il est un membre de cette équipe depuis près de trois ans.

  • The International 2016 : Team Liquid, 7-8ème
  • The International 2017 : Team Liquid, 1er

Carry de l'équipe à l'origine, Matumbaman échange fréquemment sa place avec Miracle- ; c'était déjà une habitude l'an dernier, suivant les héros, mais cela s'est généralisé dernièrement. Il a clairement un tropisme pour les héros bestiaux, Lone Druid restant l'un de ses picks de confort. Son pool de héros a cependant largement évolué sur les derniers patchs : il prend rarement désormais des héros de lategame et se concentre sur des personnages dont le pic de puissance intervient assez tôt.

A surveiller : Lycan, Sniper

 

Miracle-

Le plus célèbre Jordanien de la scène Dota 2 a fait son entrée dans le monde compétitif après The International 2015, lorsqu'il intègre Monkey Business, l'équipe devenue ensuite OG. Il y a passé une saison entière et a remporté avec elle les Majors de Francfort et de Manille. Après l'échec de The International 2016, il a rejoint Team Liquid en remplacement de FATA-.

  • The International 2016 : OG, 9-12ème
  • The International 2017 : Team Liquid, 1er

Midlaner à l'origine, Miracle- échange de plus en plus souvent sa place avec Matumbaman, car il reste en général le véritable position 1 de l'équipe - or la méta actuelle fait que le mid a moins d'espace que l'an passé. Cependant, selon les héros, il peut même se retrouver position 3. Il joue des héros assez variés et retrouve régulièrement ses héros emblématiques (Invoker, Antimage).

A surveiller : Nature's Prophet, Invoker

 

MinD_ControL

Joueur d'origine bulgare, MinD_ControL a fait ses premiers pas en compétition au début de 2014. Il a gravité dans des équipes très secondaires de la scène européenne jusqu'à son recrutement en août 2015 chez 5Jungz : avec Matumbaman et Kuroky, il est donc l'un des joueurs d'origine de Team Liquid.

  • The International 2016 : Team Liquid, 7-8ème
  • The International 2017 : Team Liquid, 1er

Offlaner de talent, MinD_ControL a de nombreuses cordes à son arc : on ne peut plus lui reprocher, comme cela avait pu être le cas, de n'avoir qu'un pool limité de héros. Son héros emblématique reste le Nature's Prophet, avec lequel il a porté Team Liquid jusqu'en finale de TI7 en battant LFY, mais il peut jouer beaucoup de choses très différentes.

A surveiller : Nature's Prophet, Legion Commander

 

GH

GH est le dernier arrivé chez Liquid. Pubstar, il a passé la saison 2015-2016 au sein d'E-LAB, une équipe européenne de troisième plan. A partir du mois de novembre 2016, il fait office de standin pour Team Liquid, prenant en fait officieusement la place de BuLba. L'effet positif de cette arrivée se sent rapidement et le remplacement devient permanent début janvier 2017.

  • The International 2017 : Team Liquid, 1er

GH s'est avant tout fait connaître pour ses rotations en tant que position 4. L'an dernier, il apportait bien souvent la dynamique en début de partie qui permettait de prendre l'ascendant sur les différentes lignes, tout en parvenant à s'équiper rapidement, ce qui lui ouvrait des possibilités immenses par la suite, que ce soit avec son Earthshaker, son KotL ou d'autres héros. La méta a évolué et le poste de roamer est bien moins efficace : GH évolue davantage en dual lane, avec du Sand King ou du Night Stalker notamment. Cela donne un résultat moins convaincant, pour le moment.

A surveiller : Nyx Assassin, Io

 

Kuroky

Est-il vraiment nécessaire de présenter Kuroky ? Ce joueur allemand est l'un des plus anciens de la scène compétitive encore en activité. Il a fait tous les Internationaux, sous des couleurs diverses, et peu sont encore dans ce cas. Longtemps compagnon de route de Puppey, il a joué sous sa direction chez Na`Vi en 2013 et 2014, puis chez Team Secret. Il part après The International 2015 sur fond de drama et fonde 5Jungz, devenue Team Liquid.

  • The International 2011 : Gosugamer.net, 13-16ème
  • The International 2012 : Mousesports, 13-14ème
  • The International 2013 : Na’Vi, 2ème
  • The International 2014 : Na’Vi, 7-8ème
  • The International 2015 : Team Secret, 7-8ème
  • The international 2016 : Team Liquid, 7-8ème
  • The International 2017 : Team Liquid, 1er

Kuroky a joué de nombreux rôles tout au long de sa carrière, notamment carry et support. Il est clairement support chez Team Liquid depuis le départ, même si la répartition position 4 / position 5 n'est pas gravée dans le marbre. Il prend toutefois davantage la place de support pour Matumbaman. Il est également le capitaine de l'équipe, même s'il ne gère pas forcément les drafts.

A surveiller : Chen, Nature's Prophet

 

Conclusion

Team Liquid peut-elle réaliser l'exploit d'être la première équipe à décrocher deux titres à The International, avec la même line-up qui plus est ? La question a été posée à Ze_HailD, fan de longue date de l'équipe :

Oui, elle peut le faire mais sa marge de manœuvre est très faible, en tous cas beaucoup plus faible que l'année dernière. Si l'on regarde en arrière, son parcours pré-TI7, elle arrivait en grande favorite, avec un gros momentum et une parfaite connaissance du patch. Après la défaite surprise contre iG qui leur a remis la tête à l'endroit, ils ont été en roue libre sur le Lower Bracket, à part peut-être contre VP qui leur a posé des soucis.

Cette année, LGD copie cette trajectoire tandis que Liquid arrive, avec Secret et VP, en ayant réalisé un excellent début d'année suivie d'une perte de vitesse relative mais nette depuis début mars. Même si on est loin d'avoir pour Liquid les mêmes inquiétudes que pour les deux autres ou pour Newbee, cette équipe est loin d'être dominante.

En somme, réaliser l'exploit est possible mais la tâche sera plus ardue cette année. Il y a davantage d'adversaires capables de s'opposer à Team Liquid en 2018.