Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Chronique e-sportive (43) : les qualifications pour TI8 sur le point de débuter

18 juin 2018 à 09:04 | Par Darwyn | 493 commentaires

L'actualité compétitive de la semaine résumée : retour sur les Open Qualifiers de TI8 et point général sur les différents Qualifiers régionaux.


Actuellement, le prix total de The International 2018 tourne autour de 14,5 millions de dollars, soit un retard d'environ 300 000 $ pour rapport à l'an passé au jour 40. Aux huit équipes invitées suite à la saison professionnelle vont s'ajouter au cours de la semaine à venir dix autres concurrents pour disputer la huitième édition du tournoi le plus prestigieux de l'année.

Cette chronique fera exclusivement le point sur les Open Qualifiers et les Qualifiers régionaux de TI8, région par région, en commençant par la région la plus proche de nous. Le format des Qualifiers régionaux variera probablement en fonction du nombre de places disponibles pour TI8.

 

L'Europe

Valve ayant découvert après coup l'existence de deux équipes éligibles à une invitation au Qualifier (Kingdra et Singularity), il n'est resté que quatre places à récupérer via les deux Open Qualifiers.

Il n'y a pas eu d'immense surprise dans ces Opens, si ce n'est la défaite d'Alliance en finale du premier sur des méga creeps qui ont ravagé la base suédoise pendant que l'attention était focalisée ailleurs. OG et Wind and Rain (un stack à dominante nord-américaine avec ritsu ou FoREv) ont remporté leur place dans l'Open Qualifier 1, Alliance et BlinkPool (un stack avec Misery, Saksa, KheZu, Madara et Keyser) dans le deuxième. Parmi les déçus de ces Opens, on compte Elements Pro Gaming, des stacks divers et toutes les équipes françaises engagées.

Le Qualifier débute dans trois jours, avec huit équipes pour une seule place à The International. OG partira sans aucun doute en grand favori de ce Qualifier, malgré la très récente réorganisation de l'équipe (recrutement en catastrophe de deux joueurs et rotations diverses). Les challengers les plus sérieux sont probablement The Final Tribe et la Team Kinguin, bien que cette dernière n'ait plus fait grand chose dernièrement.

 

La zone CIS

Du côté de l'ancien bloc soviétique, les Open Qualifiers (via lesquels six places en Qualifier étaient à récupérer) ont été marqués par l'échec retentissant de Natus Vincere, qui a perdu en demi-finale puis en huitième de finale... Les autres équipes attendues sont en revanche passées : Double Dimension, Team Empire et la surprise ESPADA pour la première fournée, Team Spirit, Gambit Esports accompagnés d'un stack (celui de SoNNeikO) pour la deuxième.

Ce Qualifier débute dès aujourd'hui. Les huit équipes impliquées jouent là encore pour une seule place à Vancouver. Il y aura davantage d'opposition par rapport à l'Europe, puisque la plupart des équipes peuvent prétendre à un niveau proche. FlyToMoon et Team Spirit partent peut-être légèrement favoris, mais tous les autres sont probablement en mesure de rafler le jackpot.

 

L'Amérique du Sud

Dans la dernière région à ne disposer que d'une seule place pour The International, il y avait six équipes sur six qui devaient passer par l'Open Qualifier, puisque aucune équipe de la scène n'avait réussi à rester stable depuis février (!).

Toutes les équipes les plus en vue ont obtenu leur place dès le premier Open : SG e-sports, paiN Gaming et Infamous. Dans le deuxième, des équipes péruviennes moins connues (mais avec quelques noms fameux) l'ont emporté : Torus Gaming, Thunder Predator. La dernière place n'est pas encore attribuée, elle reviendra à Thunder Fury (Pérou) ou au Midas Club (Brésil). On notera que le stack nord-américain avec Fear (et un Péruvien, Timado) n'a pas passé les Opens.

Pour le véritable Qualifier, la place se jouera sans doute entre les deux équipes brésiliennes paiN Gaming et SG e-sports, en gardant à l'esprit qu'il peut toujours se produire un retournement de situation inattendu.

 

La Chine

Il y a là deux places pour Vancouver à la clef. Quatre équipes ont été qualifiées à l'issue du premier Open Qualifier, avec un vainqueur sorti de nulle part : Team Serenity. L'accompagnent des noms plus familiers comme Keen Gaming et CDEC Gaming. iG Vitality a été également qualifiée après un forcing de Valve : Perfect World les avait disqualifiés pour utilisation d'un skill anciennement bug dans la finale contre Keen Gaming (le bug avait été corrigé).

Dans le deuxième Open, ce sont LFY, FTD et le stack de Ferrari_430 Young Dumb qui sont passés. Ces Opens n'ont donc pas permis à des équipes de second rang comme Eclipse, Team MAX ou Echo Gaming de passer. Mais l'échec le plus marquant est celui d'EHOME qui, malgré une line-up plutôt impressionnante, n'est pas parvenue à accéder au Qualifier régional.

Le Main Qualifier a d'ores et déjà débuté. Il prend la forme d'un round Robin. Les quatre meilleures équipes joueront des Playoffs, avec un arbre en double élimination. Les vainqueurs des deux finales (Winner / Loser Brackets) iront à TI8.

Compte tenu du grand nombre d'équipes chinoises déjà invitées à TI8, il est difficile de savoir qui donner favori dans ce Qualifier : Invictus Gaming et LFY sont les plus tentantes car ce sont les équipes que l'on connaît le mieux, mais ces deux équipes n'ont rien réussi de l'année...

 

L'Asie du Sud-Est

Les Open Qualifiers d'Asie du Sud-Est ont été une boucherie pour les équipes un peu connues de la scène : ni Clutch Gamers, ni Execration ne sont passées. Accèdent au Qualifier les TnC Tigers menés par 1437, l'équipe de Black^, Entity Gaming, Alpha Red, Battle Arena Elites et Sterling Global Dragons.

Quelles que soient ces équipes, le résultat du Qualifier paraît déjà écrit : il y a deux places pour TI8 et il serait extrêmement étonnant qu'elles ne soient pas récupérées par Fnatic et TnC Pro Team, qui sont à la fois des équipes stables et qui ont été capables d'accéder à des tournois du circuit pro ces derniers mois. Bien entendu, un coup de tonnerre peut toujours intervenir.

 

L'Amérique du Nord

Dans le premier Open Qualifier (qui a dû être repoussé car Valve a cassé ses serveurs au début de la journée...), EG a surclassé VGJ.Storm, tandis que compLexity Gaming a remporté l'autre arbre. La Team Baidu a récupéré la dernière place. Pour le second Open, qui n'est pas achevé à l'heure actuelle, Team Leviathan et VGJ.Storm sont passées. Le dernier match se joue entre Team WOLF et Just a Squad.

Il y a trois places à remporter via le Qualifier régional, ce qui fait de la scène NA la mieux dotée. Cependant il pourrait y avoir du suspense tout de même, avec la présence de cinq équipes capables de décrocher la place à Vancouver. OpTic Gaming devrait passer sans souci ; Evil Geniuses risque également de le faire, en se montrant solide dans l'Open Qualifier 1.

VGJ.Storm, qui aurait dû être l'un des favoris de ce Qualifier, a perdu face à EG : faut-il y voir le signe d'une fragilité ? compLexity et Immortals sont, dans ce cas, en embuscade et il faut se méfier.