Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Les équipes de TI8 : VGJ.Storm

27 juin 2018 à 18:44 | Par Darwyn | 492 commentaires

Les présentations des futurs concurrents de TI8 reprennent maintenant que les Qualifiers sont achevés, en débutant par la première des trois équipes nord-américaines.


L'article précédent s'attardait sur VGJ.Thunder, l'équipe chinoise issue de la rencontre entre Vici Gaming et Jeremy Lin : sa soeur américaine, VGJ.Storm, a récupéré la première des trois places dévolues au Qualifier NA. Pour aborder cette équipe qui s'est révélée au mois de mai 2018, nous bénéficierons des lumières de YouYou et Hugo.

Vous pouvez également retrouver les présentations déjà publiées :

  1. Team Liquid, les vainqueurs de 2017 (écrit par Llewela ; invités : Kaoru et Ze_HailD)
  2. Virtus Pro, favoris trop tôt ? (invités : Profchen et YouYou)
  3. PSG.LGD, le nouveau rêve chinois (invités : Xavyeahz et Profchen)
  4. Team Secret, enfin la bonne année ? (écrit par Guiguioh ; invités v0ja et Namax)
  5. Mineski, entre originalité et inconstance (invités : Llewela et v0ja)
  6. Newbee, ombre d'elle-même (invités : Ze_HailD et Shiba)
  7. Vici Gaming, une EG à la chinoise ? (invités : El Ap0c et Hugo)
  8. VGJ.Thunder, invités par défaut (invités : YouYou et Shiba)

 

Des débuts difficiles

En août 2017, cinq joueurs états-uniens reforment isGG ; parmi eux Sneyking, Francis Lee et Stan King, déjà coéquipiers auparavant chez Team Freedom (issue d'une première version de isGG). Ce stack comme il y en a eu des dizaines sur la scène NA passe très rapidement sous la bannière de VGJ pour devenir la branche nord-américaine de la structure, VGJ.Storm.

Cette équipe n'a enregistré pendant longtemps que de très maigres résultats : qualification pour le WCA 2017 (sans le jouer d'ailleurs), pour la MDL Macao (finie hors du top 4) et quelques places de finaliste dans des tournois hors du circuit pro, comme le Midas Mode. Jusqu'au printemps 2018, VGJ.Storm est au mieux top 5 sur la scène nord-américaine, derrière EG, compLexity Gaming, OpTic Gaming et Immortals.

Cette trajectoire, clairement mauvaise, conduit à des changements de joueurs à répétition : le carry Ritsu part en novembre, l'offlaner Sneyking en janvier, suivi de près par le midlaner Ryoya. Tout cela conduit l'organisation VGJ à se débarrasser (très) temporairement de son équipe nord-américaine le 2 février 2018.

L'affaire est de courte durée : une nouvelle line-up est reformée deux semaines plus tard... après la fin du shuffle officiel. Quoiqu'il advienne sur la fin de la saison, VGJ.Storm ne peut donc pas être invitée à The International. Chez VGJ.Storm version 2, on retrouve Sneyking - c'est le seul joueur présent auparavant qui revient. Les autres sont recrutés par-ci par-là : YawaR, le Péruvien Timado, MSS et SVG. Certains membres sont là depuis longtemps sans avoir réussi à briller, d'autres, plus jeunes, attendent l'occasion de percer.

Les premiers bons résultats finissent par arriver avec deux qualifications pour des tournois du circuit pro - obtenues d'ailleurs le même jour - en particulier pour le MDL Changsha Major. En dépit de ces résultats très encourageants, VGJ.Storm annonce début avril un changement de roster fracassant : le mid Timado est remplacé par l'Ukrainien Resolut1on, qui n'est plus chez OG depuis quelques semaines. En effet, Timado rencontrait des problèmes de visa qui l'empêchaient notamment de rejoindre son équipe en bootcamp.

 

En route pour TI8

L'arrivée de Resolut1on ne perturbe pas l'ascension de VGJ.Storm - et l'amplifie sans doute. L'équipe décroche encore une qualification - au SuperMajor - et remporte le Minor GESC Thaïlande début mai, alors que Evil Geniuses et Team Secret étaient présents (VGJ.Storm avait perdu contre ces deux équipes en Group Stage mais les a évitées en Playoffs).

Sur cette bonne lancée, la line-up remporte son plus grand succès de la saison la semaine suivante, en parvenant en finale du MDL Changsha Major. Après une prometteuse phase de groupe, elle domine l'Upper Bracket en battant OG, Team Secret et Vici Gaming de manière très convaincante. En revanche PSG.LGD l'écrase en grande finale après avoir remonté l'intégralité du Lower Bracket.

 

Palmarès de la saison

  • GESC Thaïlande : 1er
  • Major MDL Changsha : 2ème
  • Total DPC : 1347 (10ème)

 

Plutôt attendue au SuperMajor qui se déroule deux semaines plus tard, elle n'y brille pas le moins du monde : elle finit à la troisième place de son groupe (sur quatre), élimine Infamous puis disparaît sur un top 12 après une défaite contre TnC.

Cet échec n'entame pas la détermination à parvenir à The International. Dans le premier Open Qualifier, VGJ.Storm sort en quarts de finale face à Evil Geniuses, mais l'affront est lavé dans le second Open puis dans le Qualifier régional : VGJ.Storm prend la tête du groupe avec 6 victoires et une défaite, puis en s'imposant dans le Tiebreaker qui l'oppose à coL et OpTic. Cela permet d'assurer la place à Vancouver sans avoir à jouer les Playoffs.

Que faut-il penser du jeu de cette équipe ? YouYou de la FroggedTV partage son expertise :

En trois mots, comment définirais-tu le jeu de VGJ.Storm ?
Novateur, agressif, imprévisible.

Quel est leur principal point fort ?
Avoir dicté la méta dans les qualifiers NA.

Et leur principal point faible ?
Elle a été créée à partir du chaos du dernier reshuffle, c'est une équipe de rejects.

Si tu devais citer trois héros emblématiques, lesquels serait-ce ?
La Drow et le Void et Resolut1on, le Clockwerk de MSS.

Qui est le joueur clef de la line-up et pourquoi ?
Resolut1on, qui n'est jamais décevant sur les grands rendez-vous. C'est l'un des cores qui a le farm le plus agressif de la scène NA. Il brille depuis deux ans dans son rôle de mercenaire.

Pourquoi cette équipe n'a pas réussi le SuperMajor ?
Je pense qu'elle a manqué de temps, depuis sa création, pour avoir des résultats réguliers à toutes les compétitions. Ce n'est pas la même équipe que l'on a retrouvée dans le Qualifier NA.

Parier sur une victoire à TI8, ce serait...
Audacieux ! Mais il ne faut pas oublier le précédent de Digital Chaos avec son incroyable run à TI6, VGJ.Storm ressemble à cette équipe sur beaucoup de traits. Restons lucides : un top 8 sera un très bon résultat.

 

Les joueurs

YawaR

Originaire du Pakistan, YawaR (ou YS) souffre depuis ses débuts dans le monde compétitif (en février 2015) de la comparaison avec son frère SumaiL. Tandis que celui-ci rejoignait EG, remportait le DAC puis TI5, YawaR n'évoluait qu'au sein d'équipes secondaires, n'y passant que quelques semaines ou quelques mois. Durant trois ans, la seule équipe prometteuse qu'il a connue était Digital Chaos, pendant six mois, mais il n'en faisait plus partie à l'époque de TI6. Il a pourtant été recruté en février par VGJ.Storm.

  • Première participation à The International

YawaR est connu pour des héros plutôt orientés midlane (dont le Storm Spirit - c'est décidément de famille). Alors qu'il était plutôt le carry de l'équipe lorsque Timado était présent, il se retrouve désormais le plus souvent en midlane et rétrogradé en position 2. Cette tendance s'amplifie dernièrement : les positions n'étaient pas fixes entre lui et Resolut1on jusqu'au SuperMajor, mais le Qualifier pour TI8 l'a vu reprendre le mid pour de bon.

A surveiller : Gyrocopter, Ember Spirit

 

Resolut1on

Cet Ukrainien a entamé la compétition à seize ans, en 2013. Il a un peu tourné dans diverses équipes avant de se fixer au sein de la Team Empire, avec laquelle il a dominé deux saisons durant la scène CIS lorsque l'étoile Na`Vi a cessé de briller. Pourtant ses deux premiers Internationaux n'ont rien donné de probant. Il a fini par quitter sa région d'origine pour s'expatrier aux Etats-Unis. Il rejoint Digital Chaos en février 2016, se qualifie pour TI6 et atteint la finale, ce qu'à peu près personne n'aurait imaginé quelques mois avant.

Au cours de la saison suivante, il reste avec ses coéquipiers (même lorsque la line-up quitte DC pour devenir Thunderbirds puis Planet Odd). Après l'échec des qualifications à TI7, il participe tout de même au tournoi comme remplaçant de... Team Empire, qu'il carry salement et qu'il conduit dans le top 6 ! Il intègre peu après OG où il prend la place d'Ana, ce qui suscite de grands espoirs chez les fans d'OG. La sauce tarde pourtant à prendre et finit par se gâter : Resolut1on se retrouve sans équipe début mars 2018. Un mois plus tard, il intègre VGJ.Storm à la place de Timado.

  • The International 2014 : Team Empire, 13-14ème
  • The International 2015 : Team Empire, 9-12ème
  • The International 2016 : Digital Chaos, 2ème
  • The International 2017 : Team Empire, 7-8ème

Au cours de sa carrière, Resolut1on a alterné entre deux postes : midlaner dans ses débuts, carry à partir de l'époque Digital Chaos. Chez VGJ.Storm, il y a eu une hésitation au départ et il jouait au départ plutôt au mid. Désormais il a retrouvé le poste de carry en safelane, avec un GPM toujours impressionnant. Il a le plus souvent des héros de lategame avec lesquels il tue une quantité écoeurante de creeps, mais il lui arrive d'avoir entre les pattes des héros au tempo plus rapide.

A surveiller : Drow Ranger, Medusa

 

Sneyking

Sneyking fait partie de ces joueurs présents sur la scène compétitive depuis toujours, ou presque, mais qui n'ont jamais été considérés comme top players. Ses meilleurs résultats datent de 2013-2014, lorsqu'il jouait chez Team Dignitas puis North American Rejects (devenue Na`Vi.US avant TI4), et ce n'était déjà pas brillant. Il a disparu des radars pour évoluer dans tout un tas d'équipes secondaires nord-américaines des années durant et rejoint logiquement une équipe mineure, VGJ.Storm, en septembre 2017. Après quelques semaines hors de cette équipe, il intègre la version 2 en février 2018.

  • The International 2013 : Team Dignitas, 9-12ème
  • The International 2014 : Na`Vi.US, 13-16ème

Sneyking jouait solo mid à une époque révolue : il est désormais offlaner depuis un bon bout de temps, avec des héros somme toute très standards à ce poste de nos jours. Il a énormément joué de Beasmaster et d'Underlord dernièrement. Il faut cependant se méfier de sa capacité à carry sur certaines parties avec des héros qui récupèrent beaucoup de farm, comme Mirana ou Bloodseeker.

A surveiller : Abaddon, Enigma

 

MSS

MSS a un profil similaire à celui de Sneyking : il est dans le circuit depuis le début 2013 et a souvent évolué dans des équipes assez peu marquantes. Il faisait partie de EG avant que EG ne soit une grande équipe, il a participé à quelques Internationaux (ratés) et a brièvement appartenu à une version des North American Rejects. Sa meilleure saison, il l'a passée chez Team NP/Cloud 9 entre TI6 et TI7 ; mais après un nouveau TI très décevant, il a écumé des équipes de second rang avant d'intégrer VGJ.Storm.

  • The International 2014 : mousesports, 11-12ème
  • The International 2017 : Cloud 9, 13-16ème

Au fil des années, MSS a joué au mid, offlaner chez Team NP et il est désormais support chez VGJ.Storm. Il est clairement position 4 dans le sens où il se retrouve presque systématiquement en duo sur l'offlane avec Sneyking. Il joue des héros agressifs qu'il jouait déjà à son époque d'offlaner (Tusk, Clockwerk), du Io et, dans l'ensemble, des choses assez variées. L'expérience a du bon.

A surveiller : Nature's Prophet, Naga Siren

 

SVG

SVG a fait ses premiers pas après The International 2015, ce qui en fait le "jeune" de l'équipe. Il a évolué dans des équipes secondaires nord-américaines avant d'être recruté comme coach chez EG pour TI6 (il retrouve d'ailleurs ce poste du printemps à l'automne 2017). Entre ces deux moments de coaching, il a joué pour Team NP. Avant d'intégrer VGJ.Storm, il a dirigé un petit mois la Team World avec Ana, Saksa, Forev... Expérience peu concluante.

  • Première participation à The International

Parfois position 4, SVG est un pur joueur de support. Chez VGJ.Storm, il est définitivement position 5 et support de ligne, pour accompagner en général Resolut1on. En outre il occupe le poste de capitaine. En dépit d'un hero pool vaste en théorie, il joue l'immense majorité de ses matchs sur un petit nombre de héros selon les patchs : s'il délaisse dernièrement Disruptor, on l'a vu beaucoup sur Witch Doctor ou Bane dans le Qualifier NA. Il a clairement des atouts dissimulés dans sa manche.

A surveiller : Oracle, Winter Wyvern

 

Conclusion

Jusqu'en mars 2018, VGJ.Storm était une équipe négligeable sur une scène saturée. Les premiers succès et l'arrivée de Resolut1on ont changé la donne pour en faire l'une des meilleures équipes nord-américaines, sinon la meilleure tout court. Au mois de mai, elle a même semblé pouvoir tenir la dragée haute aux plus grands.

Verra-t-on pour la troisième année consécutive l'équipe emmenée par Resolut1on atteindre les plus hautes places du classement ? Sans lui, VGJ.Storm pourrait clairement s'appeler North American Rejects - d'ailleurs plusieurs joueurs sont passés par les équipes NAR, à l'époque. Avec lui, on sait qu'une équipe de losers peut atteindre des sommets. Il a carry Digital Chaos jusqu'en finale de TI6, Team Empire jusqu'au top 6 de TI7.

Du coup, jusqu'où peut aller cette équipe-là, avec davantage d'entraînement que Team Empire l'an dernier et de meilleurs résultats pour prendre de l'élan que DC en 2016 ? A-t-on là un potentiel finaliste inattendu ? Hugo, de la FroggedTV, nous fait part de son opinion sur le sujet :

Malgré de très bons résultats récemment, VGJ.Storm va arriver complètement en sous-marin pour TI. Je pense que ça pourrait être la très bonne surprise du TI de cet été. Je vois assez mal les meilleurs équipes se préparer à jouer contre cette équipe qui ne fait pas très peur sur le papier.

De plus, si jamais ils devaient faire un mauvais TI, personne ne leur en voudrait. Ils sont donc libérés de toute pression, probablement sous-estimés par les autres équipes, et emmenés par un Resolut1on qui a toujours brillé à TI. Pour moi ça sera un TOP 8 quasiment assuré, mais je ne serais pas surpris de les voir se glisser dans le top 4.