Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

The International 2018 : récap jour 2

17 août 2018 à 09:47 | Par Darwyn | 493 commentaires

Le point sur l'avancée du grand championnat annuel de Dota 2, doté de plus de 24 millions de dollars, alors que la première phase est à la moitié.


La deuxième journée a été endiablée, bien que les parties aient été souvent moins palpitantes qu'au premier jour. Ce sont surtout les équipes d'Asie du Sud-Est qui ont fourni le spectacle lors de la deuxième journée, et pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de suivre la journée, regardez donc la première manche de Fnatic contre Mineski (ici commentée en français par Namax et Yateh).


 

Groupe A : EG loin devant

Le 5-1 du premier jour était-il un accident, après des rencontres contre des équipes assez faibles ? Evil Geniuses a répondu non, hier soir, en battant successivement PSG.LGD et OG. A quatre points devant Team Liquid et Fnatic, l'équipe nord-américaine n'a concédé qu'une petite manche à iG pour le moment et a quasiment sécurisé l'Upper Bracket.

Derrière EG se trouve un groupe d'équipes qui se battront avec acharnement pour éviter la relégation. Fnatic est la bonne surprise du groupe, indubitablement, tandis que PSG.LGD poursuit dans son départ en demi-teinte.

En bas du classement, Winstrike Team est en mauvaise position, mais conserve toutes ses chances de rester dans le tournoi. OG s'est effondrée hier contre EG mais a réussi à battre Mineski, peu convaincante également pour l'instant.

 

Groupe B : VGJ.Storm en tête

Le groupe B était vu comme plus resserré, et il tient ses promesses : les derniers y ont trois points et quasiment tout peut encore s'y produire (en particulier, tout le monde peut encore finir éliminé !).

VGJ.Storm n'est plus invaincue après son match nul face à OpTic Gaming mais reste en première position avec un 7-1 de bon aloi. Suit une équipe TnC Predator qui a marqué quatre points hier, égalisant notamment face à Virtus Pro. L'équipe russe, de son côté, a moins joué que d'autres mais se singularise par un nombre élevé de matchs nuls. Newbee, enfin, a réussi à se reprendre in extremis en fin de journée après deux défaites inquiétantes contre VG et OpTic Gaming.

 

(Changement d'image prévu quand le visuel FTV sera disponible - il est plus clair)

 

La méta du tournoi semble petit à petit se préciser. Le modèle le plus courant est un retour au tri-core (trois héros censé farm), avec des lignes fortes et plutôt indépendantes et une claire orientation sur le milieu de partie. Des variations interviennent cependant, avec succès souvent ; il s'agit en général de faire évoluer le rôle du position 4, avec parfois un retour du roaming ou le traitement comme un quatrième core.

Quatre-vingt-dix-neuf héros différents ont été joués pour le moment, soit quinze de plus qu'hier. De nombreux héros parmi les plus choisis ont une réussite discutable (Vengeful Spirit, Wraith King, Tiny et Clinkz ont entre 45 et 39 % de victoires, mais le héros de ce début de TI8 est incontestablement Mirana, jouée 33 fois avec quasiment 70 % de victoire. Pour les autres héros manifestement efficaces de ce début de tournoi, relevons Crystal Maiden, Dark Willow, Winter Wyvern et, plus encore, Enchantress (qui est d'ailleurs le héros le plus banni : 62 fois !).

En quatre-vingt parties, les héros les plus disputées sont Enchantress et Weaver, qui n'ont été ignorés que dans cinq parties. Suivent Necrophos, Tiny et Silencer, juste devant l'habituel Io. Très nettement, les drafts ont énormément changé depuis le DOTA Summit 9.

 

Ce soir, c'est à nouveau au tour du groupe A de jouer trois tours. Comme pour les jours précédents, vous pourrez les suivre en français sur la FroggedTV (et la FTV2), à partir de 17h30.