Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

The International 2014 : les qualifications

Publié le | Dernière mise à jour le
Sommaire

En 2014, Valve a accordé une place plus importantes aux qualifications en réservant quatre places (cinq, en comptant les Play-In Series) aux gagnants de ces petits tournois, contre deux en 2013. Au total, c'est environ le tiers des équipes qui n'aura pas été directement invité.

Autre nouveauté, il y a eu cette année quatre tournois qualificatifs, contre deux l'an dernier. Valve a adopté une géographie assez large, qui découpe le monde en quatre grandes régions sur des critères finalement peu géographiques, qui tiennent compte de la taille des communautés et, sans doute, de l'intérêt économique qu'il y a à accorder leur chance à des équipes de certains pays.

Les quatre régions de Valve :

  • l'Amérique
  • l'Asie du Sud-Est (comprend aussi la Corée du Sud)
  • la Chine
  • l'Europe (comprend aussi les pays de l'ex-URSS, même situés en Asie centrale)

Les quatre tournois se sont déroulés successivement et se sont enchaînés sans temps mort entre le 12 et le 27 mai. Ils se sont tous déroulés sur le même modèle, avec deux jours de matchs en une manche, entre chaque équipe (round Robin), puis deux jours de finales (playoffs) entre les quatre équipes parvenues en tête. Dans les playoffs, les matchs étaient disputés en trois manches, voire en cinq pour le match décisif.

Suit un bref résumé de ces qualifications ; les liens proposés renvoient à notre couverture de ces tournois.

 

12-15 mai : les qualifications américaines

Onze équipes étaient en lice au lieu de dix, suite à l'annulation de l'invitation de Revenge pour cause de changement de joueur, puis à sa réitération. Sans surprise, c'est l'Amérique du Nord qui fournissait le plus gros contingent de concurrents, avec sept équipes. Quelques équipes d'Amérique du Sud étaient également sur les rangs.

Brève présentation des onze équipes

Les phases préliminaires ont été dominées, sans rebondissement majeur, par la Team Liquid et par les North American Rejects. Ces deux équipes, formées de vétérans des Internationaux précédents, partaient sans aucun doute avec une longueur d'avance. Les suivaient trois autres équipes qui ont dû se départager : les Sneaky Nyx Assassins et Union Gaming ont réussi à accéder aux playoffs, qui se sont donc joués entre trois équipes des USA et une du Canada.

Par la suite, SNA a éliminé sans appel Union Gaming en Lose Bracket. NAR a renvoyé Liquid en Loser Bracket, 2 à 0. Les anciens coéquipiers de SNA et Liquid se sont donc affrontés, avec une victoire claire des seconds. La finale entre NAR et Liquid a été disputée, s'achevant sur un score de 3 à 2, après un délai d'un jour avant la partie décisive (dû à des problèmes de lag sur les serveurs). NAR a donc été la première équipe à se qualifier pour The International 2014.

Le récapitulatif de la finale

 

16-19 mai : les qualifications asiatiques

Les projecteurs se sont ensuite braqués sur les dix équipes d'Asie dite du Sud-Est. Les dix équipes présentes sont souvent peu connues du public européen, en raison des horaires des matchs qui se jouent là-bas, mais aussi de l'absence de tournoi à gros enjeu donc à grosse visibilité, et enfin à cause d'un niveau de jeu global plus faible en compétition que dans d'autres régions. Il s'agissait donc là d'une occasion de se familiariser un peu avec la scène SEA, nonobstant les horaires très matinaux.

Brève introduction des dix équipes

Les phases de groupe se sont conclues sur des résultats assez inattendus. Scythe Gaming ou la Team Zephyr n'ont pas brillé - ou se sont carrément effondrées - et ne se sont pas qualifiées pour les playoffs. Arrow Gaming et l'équipe coréenne MVP Phoenix ont dominé le round Robin, terminant à la première place ex-aequo. Après des matchs de départage, MiTH et Mineski se sont également qualifiées pour la suite.

Les playoffs n'ont fait que confirmer les résultats précédents : MVP Phoenix et Arrow Gaming se sont retrouvées toutes deux en finale. L'équipe malaisienne, qui avait renvoyé son adversaire en Loser Bracket auparavant, remporte largement la rencontre sur un score de 3 à 1. Arrow Gaming, qui a dominé ces qualifications, accède donc à TI4.

 

20-23 mai : les qualifications chinoises

Une particularité pour les qualifications suivantes : elles se déroulent en LAN (et non online comme les autres), dans un hôtel de Jiangyin. Les dix participantes partent avec des chances inégales, puisque la plupart d'entre elles sont des équipes amateur ; peu contiennent des joueurs expérimentés et une seule est déjà passée par The International.

Présentation des dix équipes

Les phases préliminaires voient la domination attendue de LGD.cn, la cinquième grande équipe chinoise qui n'a pas décroché son invitation cette année. De façon un peu plus surprenante, HGT ne parvient pas à décrocher sa place dans les playoffs en échouant dans les matchs de départage, tandis que l'équipe amateur TongFu (seul le nom est commun avec l'équipe de TI3) décroche une belle troisième position.

Les playoffs sont dominés entièrement par les deux équipes qui disputent le Winner Bracket puis la finale, LGD.cn et CIS. TongFu puis DT^Club sont éliminés. La finale voit une nette domination de LGD.cn sur ses adversaires : elle obtient sa place à Seattle cet été.

 

24-27 mai : les qualifications européennes

Last but not least, les qualifications européennes closent le bal. Seules qualifications qui permettent aux acheteurs du Compendium de faire des prédictions, elles ont sans doute offert un niveau de jeu plus élevé dans l'ensemble que celles des autres régions. Les dix équipes en lice côtoient en effet tout au long de l'année les grandes équipes européennes, avec une coupure moins marquée qu'elle ne peut l'être ailleurs.

Les dix équipes européennes

Les deux premiers jours sont marqués par une domination écrasante des deux favoris, mousesports et RoX.KIS, qui ne se rencontrent qu'au cours du dernier match. Assurées d'être toutes les deux en Winner Bracket, ces équipes ont choisi de livrer un match amical sous le signe de la détente, avec des héros inhabituels et une manière de jouer décontractée. VP et la jeune Team Coast complètent le groupe des qualifiés.

Les playoffs voient la chute de RoX, qui avait pourtant un score de 9-0 au terme des phases préliminaires. L'équipe descend en Loser Bracket puis est éliminée par Virtus Pro, qui se relève d'une première partie de tournoi difficile, après une saison qui ne l'était pas moins. La finale est mouvementée, Mouz se montrant souvent incapable de concrétiser les avantages pris systématiquement en début de partie. Mouz remporte cependant une victoire 3 à 2, dans un match beaucoup plus tendu que quiconque s'y serait attendu, et se qualifie pour TI4.

Le résumé de la finale

1|2|3|4|5|6|7
Rédigé par Darwyn