Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Présentation des concurrents de TI5 : EHOME

Publié le | Dernière mise à jour le
Sommaire

EHOME est incontestablement l'un des grands noms de DotA : cette équipe chinoise était l'une des meilleures au monde durant plusieurs années et, au moment où Dota 2 a commencé à être joué, elle était largement dominante. Mais elle perd certains de ses joueurs phares au début de 2011. Loin d'être favorite à The International en 2011, elle parvient en finale malgré quelques difficultés face à Scythe Gaming, mais se fait écraser par Na`Vi - l'équipe ukrainienne était l'une des rares à s'être vraiment entraînée sur Dota 2 et à avoir quitté DotA.

EHOME disparaît peu après, notamment avec le retrait du DotA compétitif de 820. Elle se reforme au printemps 2012 seulement, avec le retour de joueurs de talent, et apparaît à ce moment comme l'une des plus fortes équipes chinoises. Invitée à TI2, elle ne brille pas dans les phases de poule ; elle réussit cependant à gravir le Loser Bracket jusqu'à sa rencontre avec iG, beaucoup trop forte sur ce tournoi. Cela donne tout de même une 5-6ème place très honorable.

Las, peu de temps après The International 2012, EHOME se dissout pour la deuxième fois de l'année, cette fois pour un bon bout de temps : la structure ne s'est plus aventurée sur le terrain de Dota 2 jusqu'en 2015. Les divers problèmes rencontrés avec l'organisation officielle de l'e-sport chinois, la ACE, n'y sont sans doute pas étrangers : difficultés à rencontrer des partenaires d'entraînement, ennuis juridiques, problèmes de contrats...

Date Tournoi Localisation Prix
 Mai 2015  Qualifications chinoises pour TI5 Chine  Invitation à TI5

Les victoires de EHOME

EHOME fait son retour en janvier 2015 en annonçant la constitution d'une équipe sino-malaisienne. Elle recrute des jeunes talents (Zyf et inflame) et des joueurs vétérans qui ont une longue expérience (DDC, ancien LGD, Ohaiyo et Mushi sans attache depuis la fin de la Team Malaysia). Elle est invitée au Dota 2 Asia Championship mais n'y brille pas : peu après, EHOME annonce qu'elle va se centrer sur la scène malaisienne. Ohaiyo et Mushi repartent donc dans leur pays d'origine et construisent autour d'eux EHOME.my. Moins d'un mois plus tard, EHOME se sépare de cette équipe qui reprend le nom de Team Malaysia.

Entretemps, EHOME a remis sur pied une équipe chinoise, avec le recrutement de deux vétérans très expérimentés qui s'étaient plus ou moins retirés de la compétition après TI4 : LaNm, ancien d'EHOME et joueur de DK à la saison précédente, et r0tk, capitaine de VG en 2013-2014. Cette équipe chinoise est, à partir de la fin mars 2015, la seule EHOME. Elle se stabilise en mai seulement avec le recrutement de Cty.

Malgré des performances encourageantes, EHOME ne mérite pas - et n'obtient pas - son invitation directe à TI5. Elle doit passer par les qualifications, qu'elle domine de bout en bout en battant à deux reprises CDEC, 2-0 et 3-1. Elle obtient donc son ticket pour Seattle. Toutefois la médiocre performance réalisée dans la seule compétition internationale disputée (MarsTV Dota 2 League) n'est pas forcément du meilleur augure.

Aucune photographie de l'équipe actuelle n'est disponible.

Le style de jeu général d'EHOME correspond à la méta actuelle : assurer une bonne tenue des lignes, dont la configuration varie souvent, pour permettre une transition avec une avance correcte vers le milieu de partie. Le jeu n'est pas particulièrement agressif, comme pour beaucoup d'équipes chinoises : il n'y a guère de recherche de beaux mouvements très risqués, davantage de construction patiente d'un avantage.

Le regroupement à cinq est souvent rapide, aux alentours de la minute 15 environ. Cela permet de mettre en place une deathball, assez régulièrement appuyée par une Smoke of Deceit, et de capturer méthodiquement les objectifs. EHOME emploie davantage ses héros comme un moyen de dissuader l'adversaire d'engager que pour chercher des kills à tout prix. Tout cela fait qu'EHOME est peut-être, en ce moment, l'équipe qui se rapproche le plus du jeu traditionnel chinois.

Statistiques sur la saison 2014-2015 (du 15 août 2014 au 25 juin 2015) :

  • nombre de matchs joués : 164
  • taux de victoires : 56.7 %
  • taux de victoires en 6.84 : 61,1 %
  • total des gains remportés : 78 365 $
  • Nombre de héros différents joués sur la saison : 98
  • Nombre de héros joués au moins 20 fois cette saison : 10
  • Nombre de héros différents joués sur la version 6.84 : 3

Les joueurs d'EHOME

Zyf

Zyf, connu aussi comme Yang, a débuté la compétition modestement, après The International 2013. Il a fait partie de plusieurs équipes secondaires, de niveau semi-professionnel, de la scène chinoise durant la saison 2013-2014. En septembre 2014, il est recruté par LV Gaming, une équipe issue de la collaboration entre VG et LGD. Des résultats encourageants le font remarquer et il est recruté en janvier 2015 par EHOME pour la première version de l'équipe : il y est resté.

Zyf occupe le poste de carry chez EHOME (il a tâté auparavant de la hardlane). Dans l'ensemble, il joue des héros assez variés, mais toujours avec une dominante suivant la version : Juggernaut en 6.83, Gyrocopter maintenant (40 % de ses parties sur la version actuelle). Il s'agit généralement de héros qui se trouvent au coeur de la mêlée dans une optique d'affrontements directs.

Dota 2 Asia Championships 2015, EHOME, 9-12ème place

Cty

Cty est un joueur "pubstar" venu à la compétition sur Dota 2 en 2012. Sans expérience compétitive de DotA, il a fait partie d'équipes qui cherchaient à percer (VG en 2012-2013, RisingStars et HGT la saison suivante). Après TI4, il est recruté par DK, dans une équipe semi-professionnelle qui n'a rien à voir avec les line-ups des saisons précédentes. En mai 2015, il intègre EHOME, sa première chance sérieuse de percer dans des compétitions majeures.

Cty est le solo mid d'EHOME depuis deux mois - il a remplacé à ce poste inflame. Il n'a pas particulièrement de héros de prédilection et a tendance à s'adapter à l'environnement général. Actuellement, il joue plutôt des héros très en vogue : Storm Spirit, Shadow Fiend, Queen of Pain. Cela lui permet d'entrer rapidement dans la partie et dans les combats, auxquels il participe énormément.

Aucune participation à un International ou tournoi équivalent

r0tk

Vici Gaming - rOtkr0tk est un vétéran, et coriace qui plus est. Il a débuté la compétition sur DotA ; chez DK à partir de 2011, il ne participe pas à The International 2011 et bascule sur Dota 2 début 2012 seulement. Il reste chez DK jusqu'à la fin de l'été 2013 : à la constitution de l'équipe DK all-stars, il doit aller voir ailleurs et tente sa chance chez VG, qu'il mène comme capitaine à la gloire lors de TI4. Il se retire ensuite de la compétition, mais pas tout à fait, et fait partie du groupe de faux retraités Big God (avec xiao8, LaNm ou Burning). Une belle performance au DAC plus tard, il est recruté par EHOME pour en refaire une équipe de premier plan.

r0tk joue au poste de solo offlaner depuis des années. Il n'est pas spécialement considéré comme un joueur de grand talent, plutôt comme quelqu'un de stable. S'il ne brille pas par son jeu individuel, il est en revanche un stratège de premier ordre et un capitaine de valeur. Dans sa carrière, il a beaucoup tourné sur une dizaine de héros, sans se concentrer sur un ou deux en particulier, et la tendance se retrouve en 6.84 : il joue un peu plus Clockwerk ou Tidehunter, c'est tout. r0tk a le plus souvent en main un héros qui initie les combats.

The International 2012, DK, 4ème place
The International 2013, DK, 5-6ème place
The International 2014, Vici Gaming, 2ème place
Dota 2 Asia Championships 2015, Big God, 4ème place

LaNm

DK - LaNmLaNm est un autre vétéran de la compétition, puisqu'il a commencé sur DotA en 2010, mais aussi un ancien d'EHOME, une équipe qu'il a accompagnée plus ou moins pendant deux ans durant la période où elle était l'une des meilleures équipes du monde. Après la disparition de ce groupe fin 2012, il intègre Rattlesnake - qui n'a jamais percé - puis, lors de la saison 2013-2014, intègre la grande équipe DK. Suite à TI4, il se retire de la compétition quelques temps. Il rejoint cependant Big God (avec r0tk) pour participer à quelques tournois dont le DAC. Il retrouve EHOME en mars 2015.

LaNm est un joueur de support émérite de la scène chinoise. Il joue beaucoup des héros avec des capacités de contrôle qui lui permettent de décaler sur la ligne du milieu rapidement (Lion, Earthshaker). C'est aussi un joueur de héros en forêt (Enchantress, Chen). Ces derniers temps, il a beaucoup utilisé Rubick. Il est souvent en vadrouille sur la carte au lieu de rester sur la safelane.

The International 2011, EHOME, 2ème place
The International 2012, EHOME, 5-6ème place
The International 2013, Rattlesnake, 13-16ème place

The International 2014, DK, 4ème place
Dota 2 Asia Championships 2015, Big God, 4ème place

DDC

LGD - DDCDDC est un autre vétéran de DotA. Il a fait l'essentiel de sa carrière sur Dota 2 au sein de l'équipe LGD, avec laquelle il est resté de 2011 au mois de septembre 2014. Il a ensuite passé quelques mois chez LV Gaming avant de partir, en janvier, dans un équipe EHOME renaissante.

DDC est le deuxième support d'EHOME, spécialisé lui dans l'accompagnent du carry en safelane : c'est bien plus rarement qu'il est positionné ailleurs en début de partie. Un tiers de ses parties sur Dota 2 ont été réalisées avec Visage, Rubick ou Ancient Apparition, trois héros qui sont aussi ceux qu'il a le plus joués en 6.84.

The International 2012, LGD, 3ème place
The International 2013, LGD, 9-12ème place
The International 2014, LGD, 5-6ème place
Dota 2 Asia Championships 2015, EHOME, 9-12ème place

 

EHOME, actuellement, est l'une des équipes chinoises qui a su allier des vétérans et des joueurs avec moins d'expérience des grandes compétitions. Dans l'ensemble, les joueurs ne sont pas considérés, pour l'instant, comme les plus talentueux de la scène chinoise pour leurs rôles respectifs.

Cependant, elle est dirigée par l'un des capitaines les plus solides de la scène orientale, celui qui a su mener VG jusqu'en finale de TI4 en trouvant et en polissant jusqu'à la quasi-perfection la stratégie gagnante : r0tk a montré qu'avoir le bon schéma de jeu pouvait renverser aisément les favoris. Trouvera-t-il cette année la manière correcte de procéder ? Si ce n'est pas le cas, le risque est fort de voir EHOME échouer dans le bas du tableau à TI5.

1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13|14|15|16
7 commentaires Rédigé par Darwyn