Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Présentation des concurrents de TI5 : les challengers du Wildcard Tournament

Publié le | Dernière mise à jour le
Sommaire

Dix équipes ont reçu une invitation directe à The International 2015, quatre autres ont été invitées suite à leur qualification dans leur région respective. Mais TI voit la rencontre de seize équipes : deux places restent à pourvoir. Elles seront attribuées aux deux équipes qui se sortiront le mieux du Wildcard Tournament, qui ouvrira le tournoi.

Deux équipes parmi quatre, les quatre équipes arrivées en deuxième position dans chacun des tournois régionaux de qualification qui se sont joués à la charnière des mois de mai et juin. Les deux autres pourront rester comme spectateurs, non comme acteurs, du plus gros tournoi compétitif disputé jusque-là.

Deux équipes viennent d'Orient, deux d'Occident. Elles sont toutes très différentes et ont un point commun : elles ne se connaissent quasiment pas les unes les autres. Les tournois où elles se sont rencontrées sont rares, car elles ont peu accédé à des finales de tournois mondiaux et ont donc peu souvent eu l'occasion de sortir de leur zone géographique. Encore moins souvent de croiser leurs adversaires du Wildcard Tournament. Autant dire que les pronostics sur les rencontres se baseront uniquement sur l'intuition, non sur l'historique.

Le format du Wildcard Tournament n'ayant pas encore été dévoilé, une incertitude forte pèse (un round Robin suivi de mini-Playoffs ? uniquement l'un ou l'autre ? deux simples matchs éliminatoires tirés au hasard ?), car cela jouera beaucoup sur les chances des équipes à accéder au véritable tournoi.

 

Team Archon

Sous ce nom nouveau, jamais rencontré encore sur la scène Dota 2 (il s'agit d'une structure e-sportive qui se concentrait jusqu'à ces dernières semaines sur le jeu de cartes de Blizzard, Hearthstone), se cachent les North American Rejects. L'an dernier, cette équipe avait été formée peu avant les qualifications américaines pour TI4, qu'elle avait brillamment remportées. Elle s'était aussi qualifiée pour The Summit (où elle n'a pas brillé, mais y être constituait en soi une victoire).

Elle était ensuite passée sous la bannière de Na`Vi pour former une nouvelle branche, nord-américaine. Après un départ prometteur dans la phase de groupe de TI4 (3-1 le premier jour), Na`Vi.US s'était effondrée et n'avait pas réussi à accéder aux Playoffs. Terminant à l'avant-dernière place, elle n'avait remporté aucun gain. Après The International, Na`Vi.US avait tenu quelques mois, en se qualifiant notamment pour l'ESL One New York. Cependant les performances médiocres ont conduit à la dissolution officielle de l'équipe début décembre, les joueurs s'éparpillant : certains sont partis jouer ailleurs, d'autres ont fait une pause, 1347 est devenu coach de la Team Secret.

NAR est réapparue fin mars 2015, autour de deux joueurs déjà présents l'an dernier, Korok et Fogged. Comme en 2014, elle est constituée de joueurs sans équipe, parfois depuis longtemps comme chad, à l'écart de la compétition depuis la fin 2013. Après quelques tours de chauffe, NAR a attaqué les qualifications américaines sans être favorite, mais l'effondrement complet de mousesports a joué en sa faveur : la voilà qualifiée fin mai pour le Wildcard Tournament de TI5, derrière coL. Cette année, elle n'a pas participé à d'autres compétitions importantes et a été recrutée par la Team Archon début juillet.

Joueur Dans l'équipe depuis le Equipe précédente (départ)
USH 24 mars 2015 Summer's Rift (février 2015)
Korok 24 mars 2015 Na`Vi.US (décembre 2014)
MSS 24 mars 2015 mousesports (juillet 2014)
chad 24 mars 2015 Dignitas (novembre 2013)
Fogged 24 mars 2015 Monib Baray (mars 2015)

 

 

CDEC Gaming

CDEC provient de la seconde line-up lancée par LGD en avril 2014, appelée LGD.CDEC. Cette équipe comprenait de jeunes talents de la scène chinoise plutôt que des joueurs installés, coachés par le vétéran retraité de la scène Mikasa (joueur de TyLoo puis de VG en 2012-2013). Aux qualifications chinoises pour TI4, les résultats sont encourageants autant que décevants (nombreux sont ceux qui attendaient mieux). Cet échec n'entraîne pas de changement dans le roster qui aborde la nouvelle saison avec confiance. Les performances honorables de LGD.CDEC lui permettent de se qualifier pour deux finales de tournois majeurs à l'automne, les WEC et la i-league. Si elle n'y brille pas particulièrement, avoir réussi à se qualifier a permis d'accéder, même brièvement, à la cour des grands.

LGD.CDEC finit par prendre son envol et par quitter la structure LGD en octobre 2014, pour devenir CDEC tout court. Les joueurs sont les mêmes et Mikasa a suivi l'équipe. CDEC poursuit sur sa bonne lancée, se qualifie pour des tournois de moyenne importance et fait bonne impression dans les tournois chinois. En janvier, elle se sépare de 333, son hardlaner, remplacé par Mikasa - il est trop tard pour envisager un recrutement alors que le DAC se profile et que le Nouvel An chinois et le shuffle qui s'ensuivra est proche. Au DAC, CDEC réalise un parcours médiocre, finissant le round Robin sur un score de 5-10 seulement et échouant à accéder à la suite après des matchs de départage ratés.

Le shuffle qui suit le DAC touche CDEC : Maybe, joueur mid considéré comme l'un des plus prometteurs de la nouvelle génération chinoise, est recruté par LGD. Mikasa part avec son poulain et coache désormais LGD. Les trois joueurs restants complètent en mars l'équipe avec deux joueurs au profil similaire au leur, avec une expérience limité de la compétition à haut niveau : Xz, qui jouait chez LAI Gaming, et Shiki, qui avait joué à la saison précédente chez New Element.

CDEC aurait pu souffrir des départs. Finalement, elle parvient à rebondir à partir du mois de mai, en s'imposant comme un concurrent sérieux pour d'autres équipes chinoises : elle termine à la deuxième ou à la troisième place de plusieurs tournois ou qualifications (dont les qualifications pour TI5) et participe - sans succès - aux finales de la MarsTV Dota League. Elle s'est d'ores et déjà placée pour les finales du WCA 2015, qui seront jouées en Chine en décembre, en passant devant iG ou VG (qu'elle a d'ailleurs battue).

Joueur Dans l'équipe depuis le Equipe précédente (départ)
Agressif 25 avril 2014 -
Shiki 15 mars 2015 New Element (juin 2014)
Xz 15 mars 2015 LAI Gaming (mars 2015)
Garder 25 avril 2014   -
Q 25 avril 2014   -

 

MVP Phoenix

Des quatre concurrents du Wildcard Tournament, MVP Phoenix est sans doute celui qui est le plus connu. Cette équipe coréenne est active depuis la fin 2013. Dominante sur la scène coréenne, en croissance à cette époque grâce à l'investissement de Nexon qui injecte massivement de l'argent dans les tournois qu'il sponsorise, MVP Phoenix peine longtemps à s'exporter au-delà de la Corée du Sud. En avril 2014, c'est la consécration : elle parvient à disputer les finales du Star Ladder saison 9, le tournoi le plus important joué depuis des mois. Certes, l'équipe termine en bas du tableau, mais elle démontre une réelle capacité de résistance. Hélas pour les Coréens, Arrow Gaming remporte les qualifications pour l'Asie du Sud-Est, devant Phoenix, qui ne parvient pas non plus à remporter le Wildcard Tournament : Liquid lui passe devant en finale.

MVP Phoenix reste soudée après TI4. Elle demeure l'équipe la plus forte qui évolue sur la scène coréenne, même si Rave la concurrence à partir de la fin de l'année, et participe à de nombreuses compétitions internationales. Lorsque la Team Malaysia n'est pas active, MVP Phoenix se dispute avec Rave la première place en Asie du Sud-Est. Jusqu'au DAC. MVP Phoenix y est invitée - c'est un désastre complet, elle termine à la dernière place avec une seule victoire en quinze matchs.

Le DAC pousse MVP Phoenix à opérer des changements dans sa line-up, pour la première fois en un an. Deux joueurs basculent dans la seconde équipe MVP, Hot6ix, un troisième reste nominalement tout en se retirant de la compétition. Autrement dit, seuls deux joueurs restent : March, le capitaine, et QO. Les rejoignent d'autres joueurs venus de Corée ou d'ailleurs (kphoenii est Australien).

Ce changement n'a pas eu les effets escomptés, surtout à cause du retour sur la scène SEA de la Team Malaysia, clairement au-dessus. MVP Phoenix n'a pu participer qu'à une seule LAN importante depuis le DAC, les finales de la MLG jD Pro League saison 1, et encore seulement parce que Rave, qualifiée, n'a pas pu s'y rendre. Dans les qualifications pour TI5, Phoenix s'est fait coiffer au poteau par sa petite soeur, Hot6ix. La période de domination de la scène SEA à l'automne 2014 est bien loin. Avec son style si particulier et ses héros que peu d'autres équipes jouent, MVP Phoenix a cependant ses chances pour le Wildcard Tournament.

Joueur Dans l'équipe depuis le Equipe précédente (départ)
kphoenii 26 février 2015 Can't Say Wips (février 2015)
QO 4 mars 2014  5inQ (mars 2014)
 March 1er novembre 2013 FXOpen e-Sports (novembre 2013)
 Febby 27 février 2015 Pokerface (février 2015)
 Warnutz 11 mars 2015 MVP Hot6ix (fin 2014)

 

Vega Squadron

Cette équipe russe a été formée en octobre 2014, mais aucun des joueurs actuels ne faisait partie de sa première version. Le mois suivant, l'équipe entière est changée avec l'acquisition de BUHLO-UroPb : trois des joueurs recrutés à ce moment sont toujours dans la line-up. Deux autres ont été remplacés et, sur leurs postes, l'instabilité a été forte avec pas moins de cinq changements (c'est notamment le solo mid qui a posé problème).

Fin avril 2015 interviennent les dernières modifications : deux joueurs expérimentés et très connus de la scène CIS entrent (officiellement, ils jouaient déjà avec les autres) chez Vega. Il s'agit de Mag~, hardlaner d'Empire puis de VP.Polar, et de Solo, un joueur passé par la plupart des équipes de la zone au fil des années et surtout connu aujourd'hui pour une histoire de pari truqué qui lui avait valu une mise au ban pour la somme faramineuse de 322 $.

Ces deux recrutements semblent porter leurs fruits : tandis que, jusque-là, Vega n'avait remporté que des compétitions tout à fait mineures, elle se qualifie pour les finales de la Esportal League (elle a fini à la troisième place, derrière VP et Empire) puis finit à la deuxième place des qualifications européennes pour TI5, devant des équipes pourtant largement données gagnantes.

Cette équipe inattendue fera ses premières armes dans une compétition de grande ampleur et dans une LAN majeure... à l'ouverture de TI5, ce qui n'est pas forcément le cadre le plus évident pour un début. Avec trois joueurs sans expérience de la compétition à haut niveau, cela peut poser problème. Vega Squadron ne manque cependant pas d'atouts, dont un jeu agressif à l'extrême, et possède tout de même ses chances pour le Wildcard Tournament.

Joueur Dans l'équipe depuis le Equipe précédente (départ)
9pashaebashu 24 novembre 2014 BUHLO-UroPb (novembre 2014)
No[o]ne 24 novembre 2014 BUHLO-UroPb (novembre 2014) 
Mag~ 25 avril 2015 ASUS.Polar (mars 2015)
Solo 25 avril 2015 XX5 Gaming (mars 2015)
CemaTheSlayeR 24 novembre 2014 BUHLO-UroPb (novembre 2014) 

.

1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13|14|15|16
83 commentaires Rédigé par Darwyn