Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Dota 2 : le jeu

Publié le | Dernière mise à jour le

DotA, un simple mod

Que de vieilles connaissancesAu départ une simple carte personnalisée du jeu Warcraft 3, DotA a su au fil des versions évoluer en un jeu équilibré, stratégique et amusant qui a attiré et attire encore des millions de joueurs à travers le monde. Un jeu dans le jeu, DotA s’est vite retrouvé confronté aux inévitables problèmes de la rigidité de l’interface de Warcraft 3 et Bnet: pas de classement, pas de ladders, pas de système de matchmaking, pas de banlist intégrée, pas de moyens de gérer les déconnexions...

L’énorme succès de DotA et cette rigidité d’un jeu moddé ne pouvait qu’entraîner l’explosion de tout un genre, le MOBA, dont les deux titres phares sont le très populaire League of Legends, et le plus exigeant Heroes of Newerth. Mais le succès de DotA ne se démentait pas, et en Octobre 2010, Valve annonçait que le développement de Dota 2 avait commencé, avec Icefrog aux manettes (développeur du mod Dota depuis 2005). L'objectif était tant de capter la communauté DotA existante que de faire revenir d'anciens joueurs partis sur les nouveaux titres.

 

État du développement

Le jeu est officiellement sorti début juillet 2013 (fin de la phase de bêta semi-fermée). L'accès pour les nouveaux joueurs reste cependant restreint en fonction des capacités des serveurs : une file d'attente permet de filtrer l'afflux de joueurs.

Des tutoriels et des guides pour les nouveaux joueurs ont récemment été introduits en jeu, préparant la release du titre.

Toutefois un certain nombre de héros de DotA n'ont pas encore été transposés sur Dota 2 (neuf à la mi-juillet 2013).

 

L'aspect esport

Le grand public a pu avoir l’occasion de voir tourner le jeu en 2011 lors du tournoi THE INTERNATIONAL dont le total des prix se montait à 1,6 millions de dollars ; Navi remporta la finale face à eHome après une série de parties très intéressantes et une large domination, empochant ainsi 1 million de dollars.

Depuis, les compétitions se développent. The International 2012 a vu la victoire de l'équipe chinoise Invictus Gaming, Na`Vi remportant la deuxième place et l'équipe LGD.cn la troisième. Les compétitions sont de plus en plus nombreuses (surtout en Occident) ou de plus en plus professionnelles (en Asie/Chine).

The International 2013 organisé par Valve en août sera le tournoi avec les récompenses les plus élevées de l'histoire de l'e-sport.

L'esport est une composante essentielle du titre, propice à la compétition. Le public reste cependant restreint en comparaison avec d'autres jeux.

 

L'héritage de Dota

Rexxar l'imbaValve et Icefrog n’ont jamais caché que dans un premier temps, le but était de cloner Dota, avec les mêmes mécaniques, bugs, héros (101 au total, plus un héros bonus à la sortie) et objets ! La carte, et ses nombreux chemins, a bien sûr été reproduite dans les moindres détails, les boutiques secrètes, la jungle, les runes et Roshan sont encore là. On peut noter que la patte graphique est un peu différente et que les héros ont été altérés, quoique reconnaissables par rapport aux originaux ; les musiques sont aussi originales pour des raisons évidentes de droits d'auteurs.

Valve a confié vouloir garder un modèle de développement similaire à celui de Dota : une grande prise en compte de l'avis de la communauté et des playtesters les plus proéminents ; il n'était pas rare dans Dota que Icefrog intègre une idée de la communauté, que ça soit un héros, un objet ou même un changement de mécanique.

 

Nouveautés

Les avantages les plus évidents de Dota 2 sur DotA sont une interface utilisateur grandement améliorée, un système de matchmaking (perfectible) et d’autres fonctionnalités telle que la gestion des déconnexions que l'on retrouve dans tous les bons jeux en ligne. Valve a beaucoup réfléchi par ailleurs aux problèmes des leavers et des déconnexions : l'objectif est qu'une partie puisse continuer quoiqu'il arrive.

UI DOTA2

Valve a aussi développé un mode de spectateur riche, avec notamment la possibilité d'assister à une partie en cours (avec un léger délai), d'écouter ou de suivre les commentateurs directement en jeu, l'introduction de commentaires écrits par les casters, etc.

La patte graphique du titre est aussi un peu différente de DotA, à mi-chemin entre le style cartoon de Warcraft 3 et le côté un peu plus sombre et adulte de Heroes of Newerth.

Comme beaucoup de jeux Valve, Dota 2 est un F2P qui dispose d'une boutique d'objets cosmétiques en jeu contre argent réel. Aucun objet de la boutique n'est essentiel : l'expérience de jeu n'est en rien simplifiée par les achats, qui sont purement visuels (voire auditifs). Les joueurs peuvent aussi se procurer dans la boutique des objets en rapport avec la scène e-sport : tickets d'accès aux retransmissions des parties de tournois privés, fanions pour encourager une équipe...

 

Configuration minimale

L’un des objectifs affichés est de permettre au jeu de tourner sur une très large gamme de machines, pour toucher le public le plus large, notamment chinois. Dota 2 tourne sous le moteur Source, déjà éprouvé par plusieurs titres phares de la marque.

Configuration minimale pour PC (équivalents pour Mac et Linux)

Minimum:
    • OS: Windows 7
    • Processor: Dual core from Intel or AMD at 2.8 GHz
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: nVidia GeForce 8600/9600GT, ATI/AMD Radeaon HD2600/3600
    • DirectX: Version 9.0c
    • Network: Broadband Internet connection
    • Hard Drive: 8 GB available space
    • Sound Card: DirectX Compatible

 

Modèle monétaire

Dota 2 est un free-to-play : accès gratuit, sans condition d'achat et sans abonnement. En revanche, Dota 2 se joue exclusivement via la plateforme de Valve, Steam. Une boutique d'objets est disponible, mais elle ne fournit aucun avantage en jeu (pas de héros, de capacités ou quoi que ce soit à acheter), uniquement des objets cosmétiques et en rapport avec l'e-sport.

Rédigé par Nijel