Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

L'ESL One en vidéos et en images

30 juin 2014 à 22:55 | Par Darwyn | 13 commentaires

Les temps forts de l'ESL, capturés sur le vif par Pouloum, et les matchs qu'il faut voir pour patienter en attendant The International 2014.


Le dernier grand tournoi de la saison 2013-2014 s'est achevé hier soir. Pouloum, un jolien, se trouvait dans le stade de Francfort et a pris des photos de cet évènement qu'il nous fait partager sur le site JoL-Dota 2. Par ailleurs, retrouvez également en fin de cette actualité la liste des matchs à voir si vous les avez ratés ce week-end.

L'ESL se jouait à l'intérieur du Commerzbank Arena, le stade de football de Francfort, aménagé pour l'occasion. Le public et la scène étaient installés à l'intérieur même du stade, les tribunes n'étant que très partiellement et ponctuellement occupées.

Un évènement comme l'ESL One est une occasion de côtoyer de près les stars de la compétition Dota 2, d'obtenir des autographes, de faire des photos avec ses joueurs préférés... Les nombreux fans de Fnatic seront comblés par une photo très proche de N0tail aka BigDaddy.

Comme à toutes les occasions de ce type, la communauté sort ses plus beaux costumes, puis s'installe dans des fauteuils devant l'écran géant. Il faut rappeler que le ticket pour entrer dans le stade amenait nourriture et boissons (c'est-à-dire bière, on est en Allemagne) à volonté : c'est plus simple de consommer assis !

Mais quand même, l'essentiel de l'ESL restait les matchs de très haut niveau qui ont été disputés par huit des meilleures équipes du monde. Les plus grands étaient presque tous là !

 

Les parties à voir

Certains d'entre vous ont sans doute estimé à tort avoir mieux à faire du week-end que de regarder des streams Dota 2. A tort. En attendant, pour rattraper ce que vous avez manqué, voici une sélection de parties à voir directement sur la DotaTV (les matchs de l'ESL peuvent être visionnés gratuitement, il n'y a pas besoin d'acheter un ticket de spectateur) ou sur la chaîne Twitch de l'ESL.

Très forts, mais pas imbattables : iG contre mouz, partie 2

Lorsque mouz décide de faire ce que mouz fait le mieux, même Invictus Gaming ne sait comment réagir : une agression dès la première minute, qui ne se ralentit jamais. Une leçon cuisante de ce qu'est le jeu agressif à l'européenne.

AdmiralFullrat : Alliance contre Cloud 9, partie 2

Peu de monde aime le rat doto pratiqué si souvent l'an passé par Alliance. S'il est vrai que ce style de jeu est moins spectaculaire que d'autres, son efficacité demeure redoutable et Alliance est sans doute la meilleure équipe pour le pratiquer. Ici, AdmiralBulldog déploie tous ses talents pour contenir presque à lui seul l'équipe adverse. Une partie qui ne plaira évidemment pas à tous - du grand art pourtant.

This is Enigma, bitches : EG contre Na`Vi, partie 1

Enigma support, héros le plus riche tout au long de la partie, un scénario crédible ? Pas le moins du monde. Et pourtant...

Le late game, quelle erreur : Fnatic contre EG, partie 2

Fnatic s'est vue priver de Tinker et de Meepo presque tout le week-end. Qu'à cela ne tienne, l'équipe européenne a essayé autre chose, prenant à contre-pied une équipe d'EG sans doute trop confiante après une première victoire sans appel.

L'univers est composé de vide : EG contre iG, partie 1

Si vous ne comprenez pas pourquoi Faceless Void est revenu à la mode ces derniers temps, cette partie devrait vous éclairer. Joué par Universe, ce héros va totalement démolir la stratégie de fast push d'iG - pourtant l'un des styles de jeu sur lesquels l'équipe chinoise excelle.

L'Humiliation avec un grand H : EG contre iG, partie 3

La dernière partie de la finale a aussi été la plus cuisante humiliation infligée à une équipe professionnelle depuis longtemps. Une demi-heure de torture pure que s'infligent les perdants, manifestement incapables d'abandonner.

 

Attention spoiler !

Les vainqueurs incontestés du premier tournoi Dota 2 organisé par l'ESL. Seront-ils aussi et à nouveau les vainqueurs de The International ?