Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Chronique e-sportive (1) : le shuffle a commencé

22 août 2016 à 10:58 | Par Darwyn | 624 commentaires

La nouvelle saison s'ouvre désormais, et la chronique hebdomadaire reprend. Le mercato post-TI6 est ouvert durant un mois.


Le déroulement des transferts

Valve avait indiqué peu avant The International son intention de modifier les règles des transferts pour cette saison, en séparant les départs et les arrivées. Les modalités ont été précisées cette semaine par la firme : les équipes et les joueurs ont jusqu'au 4 septembre pour annoncer des départs, et jusqu'au 18 septembre pour annoncer des arrivées.

Décorréler les deux moments permettra peut-être de réguler davantage les transferts. Historiquement, en effet, l'anarchie régnait dans le monde compétitif Dota 2. La tentative de Valve d'apporter un cadre la saison passée (avec trois périodes pour les transferts autorisés) avait en partie échoué à apporter de la stabilité. En effet, certains joueurs ou certaines équipes se retrouvaient en difficulté un jour ou deux avant la fin des périodes en apprenant à la dernière minute une éviction ou un départ. En distinguant deux phases dans le mercato, il sera plus simple de savoir qui est ou non disponible au moment de recruter.

 

Premiers mouvements et rumeurs

Les annonces ont débuté avant même que Valve n'indique les modalités des transferts et, bien entendu, il y a beaucoup de rumeurs sans fondement ou d'enfumage à l'heure actuelle. Présenter l'ensemble de ce qui a été dit, confirmé ou répéter tous les bruits qui courent serait fastidieux, nous nous contenterons de l'essentiel ici.

Zone CIS

Deux régions sont singulièrement avancées dans le processus à ce stade : l'Europe de l'Est (zone CIS) et l'Asie du Sud-Est (zone SEA). Du côté des équipes CIS, il faut dire qu'il a commencé il y a longtemps, étant donné que personne n'avait réussi à se qualifier pour TI6. Virtus Pro et Vega Squadron ont pris les devants en annonçant leurs rosters, tandis qu'il y a beaucoup d'interrogations sur les joueurs que Na`Vi pourrait chercher à attirer : Funn1k et Resolut1on sont vraisemblablement passés dans les locaux de la structure dernièrement.

Zone SEA

Chez les équipes SEA, le mouvement a été brutal et assez inattendu, dans la mesure où TI6 avait été une réussite. Il semblerait que l'équipe coréenne MVP Phoenix ait plus ou moins éclaté, les contrats des joueurs étant terminés. Il est difficile de savoir ce qu'il adviendra de ce fait des joueurs, mais Forev est déjà passé dans le groupe malaisien Fnatic, en remplacement du joueur philippin DJ qui est parti peu après TI.

Du côté des équipes philippines, les bons résultats de ces derniers mois n'aboutissent pas à une stabilité : au contraire, c'est le remue-ménage le plus complet : TnC perd ses cinq joueurs, Execration deux, Mineski trois et Rave n'a plus personne. La recomposition sera donc de grande ampleur ; DJ reviendra peut-être au pays et on peut imaginer que des joueurs extérieurs soient attirés par une scène en plein essor.

Europe de l'Ouest

Pour les autres scènes, Europe de l'Ouest, Amérique et Chine, les choses sont moins avancées et il est difficile de démêler le vrai du faux. On se contentera donc d'indiquer quelques points saillants. En Europe, il semble qu'Alliance ne change pas. Par contre, pour d'autres équipes, ce point paraît moins acquis, notamment pour Liquid et surtout OG, autour de laquelle tournent beaucoup de rumeurs non vérifiées (départ de Moon, de Crit-, de Miracle-...).

Une équipe devrait clairement éclater quoi qu'il advienne : Secret. L'an dernière, après un échec à TI4, seul le capitaine Puppey était demeuré. Il est possible que le même chemin soit emprunté cette saison, avec déjà le départ du coach 1437, du remplaçant Aui et d'EternalEnvy, tandis que buLba pourrait suivre. Mais évidemment, c'est autour de cette équipe que se concentrent les bruits et il est particulièrement ardu de savoir ce qui recèle un fond de vérité.

Amérique

Il ne se passe pour l'instant pas grand chose sur la scène américaine dont le dernier shuffle n'est pas très vieux. Les principales questions concernent l'avenir de Digital Chaos (finaliste à TI6), qui pourrait être remis en question si Resolut1on retourne en Ukraine, et celui d'Evil Geniuses : des rumeurs ont couru sur une retraite de Fear, sur l'arrivée d'EternalEnvy, voire sur l'éviction de ppd - mais faut-il les croire pour autant ?

Chine

Entre la barrière de la langue, les réseaux sociaux compartimentés et le poids des transactions d'organisation à organisation, la Chine fait moins parler d'elle. Il y a toutefois quelques informations à se mettre sous la dent. Du côté des carrys, il y a du mouvement : Hao se retire de la compétition, temporairement voire définitivement, selon son souhait, tandis qu'Agressif a quitté LGD.

Burning revient pour sa part pour former une dream team chez VG : LaNm et eLeVeN l'ont rejoint. En revanche LGD a refusé de céder Maybe à Vici Gaming pour l'instant. L'avenir de EHOME paraît incertain avec le départ de deux joueurs clefs, tandis que Wings pourrait bien ne pas bouger, comme CDEC l'an dernier (mais, on l'espère, avec plus de réussite).

 

La reprise des compétitions

Comme toujours après un International, les compétitions reprennent lentement. Il y a cependant déjà des qualifications sérieuses qui se profilent. C'est notamment le cas en Europe pour les qualifications au WCA 2016 qui s'ouvrent ce soir. Des équipes comme Alliance, Vega ou Ad Finem seront de la partie.

Notons également que les qualifications pour le WESG, un tournoi régional (CIS + Europe de l'Ouest), sont en cours, avec un processus un peu particulier : 20 places sont disponibles pour des équipes homogènes sur le plan des nationalités, avec un processus de qualification selon les groupes de pays. 75 000 $ sont à gagner dans une LAN à Kiev, avec en outre à la clef pour les vainqueurs une place dans une LAN chinoise en décembre, avec beaucoup d'argent en jeu.