Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

L'état de la scène SEA, entretien avec V0ja

16 novembre 2016 à 13:20 | Par Darwyn | 230 commentaires

Dans le Major de Boston, il y aura quatre équipes d'Asie du Sud-Est, bonne indication de la vigueur récente de cette scène sur laquelle nous revenons avec V0ja de la FroggedTV.


Pour préparer le Major de Boston, une série d'entretiens avec des connaisseurs des différentes scènes nous permettra de faire le point sur l'état actuel (mais aussi, parfois, sur l'historique) des différentes régions compétitives. Après avoir abordé la scène américaine avec Luciqno, nous poursuivons sur une autre scène qui a le vent en poupe et qui tire les bénéfices de ses résultats à TI6.

 

Peux-tu te présenter rapidement et expliquer pourquoi tu suis la scène SEA depuis longtemps ?

V0ja, membre fondateur de la FroggedTV, 28 ans, Suisse et joueur de Dota depuis trop longtemps pour m'en souvenir. J'ai pris le kiff de la scène SEA à l'époque de DotA parce qu'elle était la moins sous les projecteurs, elle avait quelque chose d'un peu caché, de mystérieux, d'étrange, elle évoluait de son côté, détachée du reste du monde compétitif. J'ai trouvé ça très intéressant de voir comme des petits mecs, très jeunes, pouvaient s'en tirer sans être liés au reste de la scène, avec des équipes comme Mineski qui avaient une méta qui n'appartenait qu'à eux (les deux chickens sous DotA pour faire du bottle crow au mid et en offlane !).

 

v0ja à TI6FR - août 2016

 

Cette scène a longtemps été vue comme plus faible que les autres : peu de performances dans des tournois majeurs (exception faite de la troisième place d'Orange à TI3), des tournois locaux secondaires, des équipes qui souvent n'arrivaient pas à s'exporter. A ce titre, The International 6, qui a vu trois équipes SEA dans le top 8, a beaucoup surpris. De quand daterais-tu le changement et comment l'expliquerais-tu ?

Je pense que la scène a enfin décidé d'arrêter de jouer dans sa bulle et à s'intéresser à ce qui se faisait ailleurs. Et puis l'arrivée de la Corée sur la scène a été magnifique (la Corée ne jouait pas du tout à DotA), les squads MVP ont permis de lancer la hype autour de la scène SEA. Maintenant on connaît Mineski et d'autres équipes, mais surtout et avant tout MVP : c'est cette équipe qui a permis à la scène de s'exprimer sur la scène mondiale.

Les résultats faibles jusqu'à ces dernières années viennent à mon avis d'une moyenne d'âge des joueurs très basse : c'est dur de monter une équipe et une structure avec des joueurs de 15-16 ans, par rapport à des joueurs de 22-23 ans. En terme de professionnalisme, notamment.

 

Et de ton côté, as-tu été surpris par les performances des équipes SEA à TI6, et pourquoi ?

Clairement Fnatic c'est une surprise de les voir aussi loin. La line-up avait les capacités, mais elle avait pas vraiment montré ce niveau avant le tournoi. Donc une grosse surprise, franchement je ne les voyais pas top 4. J'ai toujours du mal à me l'expliquer, c'est un top 4 un peu par concours de circonstances. MVP n'est pas une grosse surprise, beaucoup s'attendaient à un top 8. Et puis la Corée est un cas à part, on rigole beaucoup des joueurs coréens en disant que ce sont des robots, il y a un fond de vérité. Par contre TnC c'est une jolie surprise, on avait du mal à s'y attendre.

C'est sympathique de voir trois équipes SEA dans le top 8 : c'est la scène la plus représentée à ce niveau et c'est assez fou. J'ai été très content et très surpris, surtout par TnC que je n'attendais pas là. L'exemple de TnC, à mon avis, est intéressant : il montre que la scène peut être handicapée par la jeunesse des joueurs et par la difficulté à prendre du recul, à sortir de sa bulle. Pour moi DeMoN a énormément apporté à TnC, c'est un mec charismatique qui au su canaliser les petits talents et leur permettre d'évoluer. C'est ça qu'il faut à la scène SEA, des gens qui canalisent les joueurs, qui leur apportent ce qui leur manque.

 

A TI6, Fnatic (4ème) a presque égalé la performance d'Orange à TI3 (3ème).
Mushi et Ohaiyo appartenaient aux deux équipes.

 

La zone SEA a été dominée pendant plusieurs saisons par une même équipe malaisienne (les différents avatars du roster d'Orange 2013) et par la figure tutélaire de Mushi. En ce début de saison 2016-2017, la rupture apparaît nette puisqu'à Boston, sur quatre équipes SEA, on ne trouvera aucun des anciens d'Orange. Est-ce le début d'un nouveau cycle, plus ouvert, pour la scène ?

Je pense qu'on a vraiment enfin une situation où la scène SEA arrête d'être juste le Dota SEA pour se rapprocher du Dota compétitif mondial, ce qui lui permet de s'exprimer. On ne regarde plus de loin les grandes figures comme Mushi en restant dans son cybercafé, et on décide de créer le rêve. Il y a une émancipation de la scène en 2015-2016 qui devrait à mon avis durer – encore une fois, en grand part grâce à l'arrivée de la scène coréenne qui permet de mieux se placer.

Pendant longtemps la scène a été considérée comme des jeunots pas sérieux, qui jouent pour le fun. L'arrivée de la Corée a cassé complètement cette image, ce sont les joueurs-machines : ça rend légitime l'idée que les équipes SEA peuvent tryhard, peuvent gagner. Je ne sais pas s'il y a l'équivalent dans d'autres scènes, peut-être que EG dans un sens a rendu la scène américaine légitime comme MVP l'a fait pour la scène SEA (hors de la Malaisie).

 

Les gros bataillons de joueurs asiatiques (hors Chine) se trouvent depuis longtemps aux Philippines. Pourtant, les performances (rares au demeurant) des équipes philippines dans les tournois majeurs ont été longtemps très maigres : en dehors du top 6 au DAC de Rave, on avait juste vu Mineski faire des résultats mauvais à TI1, puis aux Majors de Francfort et de Manille. Pourquoi une communauté si vivace a-t-elle produit aussi peu de résultats tout au long des années ?

On est en plein dans l'idée que les mecs sont des jeunots qui veulent juste jouer en cyber, pour les Philippines. DotA aux Philippines c'est autre chose que chez nous : on peut faire l'équivalent de la licence, en université, sur DotA. La considération sociale de DotA est très différente là-bas. On veut y être le meilleur, faire le plus beau move Youtube, mais pas être le meilleur dans les tournois mondiaux, pour gagner TI. Pendant longtemps, ça n'a pas été du DotA sérieux, ce qui beaucoup joué en la défaveur de la scène philippine.

C'est l'exact opposé du Dota coréen : on dit non à la structure, au côté militaire qu'il y a dans une équipe, c'est juste du Dota yolo. Dota est considéré de manière très spécifique aux Philippines par rapport au reste du monde, et même par rapport aux autres pays européens. Des joueurs comme Julz chez Mineski sont de véritables dieux aux Philippines.

 

A l'inverse, depuis l'été dernier, les équipes des Philippines accumulent les bons résultats (TnC à TI6, Execration, Mineski reprend du poil de la bête...). Sur un autre registre, le Major de Manille a été un grand succès. Les Philippines sont-elles en train de devenir une nation majeure dans l'e-sport Dota 2, ou y vois-tu un phénomène purement temporaire ?

A mon avis, on n'est pas au point où on peut dire que c'est une nation majeure pour Dota 2, mais ce serait se voiler la face de prétendre que la scène SEA n'est pas importante, et que les Philippines ne sont pas une nation importante pour Dota. Le Major de Manille montre bien à quel point Dota compte en Philippines : Dota est tout là-bas. Si vous voulez vous épanouir dans l'amour de Dota, c'est là-bas que ça se passe. Je ne les sens pas aussi majeurs et respectés pour le moment que les CIS ou les pays d'Europe du Nord, qui sont vraiment des nations majeures, il y a besoin d'encore un peu de temps pour que les Philippines se fassent connaître.

 

Il y a en Asie une équipe qui n'a cessé de progresser depuis son arrivée dans le paysage, je veux évidemment parler de MVP Phoenix. Malgré la fin rapide de Dota 2 en Corée, MVP n'a pas jeté l'éponge et a poursuivi son ascension. A quoi tiennent ses succès, et jusqu'où la vois-tu aller ?

Ses succès viennent à mon avis de la persévérance de l'équipe, malgré la fin des serveurs coréens : les joueurs ont voulu continuer. Au-delà de la caricature, le côté très strict et tryhard des Coréens joue aussi en leur faveur, c'est dans leur culture de se donner à 800 % (ce qui manque parfois à d'autres scènes). Et à mon avis, MVP peut encore aller loin et à progresser, il leur faut juste récupérer leurs joueurs et ne pas se les faire voler par Secret. Il faut voir comment ils arrivent à combiner les choses pour garder une scène coréenne active : je crains que les joueurs coréens ne s'éparpillent à gauche à droite. Ils méritent de préserver une équipe coréenne top team stable. Je pense que c'est une scène qui a beaucoup à apporter en tous cas.

 

Ces deux derniers mois, la force dominante de la scène SEA est sans doute la Team Faceless montée par iceiceice, qui rappelle beaucoup Zenith. L'équipe te paraît-elle très forte, ou est-ce une illusion d'optique qui vient de la médiocrité des adversaires (Faceless n'a pas encore disputé de tournois en dehors de la zone SEA) ?

Je ne pense pas qu'on puisse parler d'illusion. Pour moi, c'est une équipe forte, mais pas forcément au-delà. Elle n'est pas impressionnante, elle est forte. Elle est à l'image de la scène : ce sont des mecs qui ont décidé de jouer à Dota en draftant dans tous les sens, pour s'amuser avant tout. A mon avis, aucun joueur ne te dirait « on va gagner le prochain Major et le prochain TI » : ils sont là pour jouer ensemble, pour s'amuser ensemble et voir où ça les mène. Ils n'ont pas encore eu l'occasion d'affronter les grosses écoles de Dota et je suis curieux de voir ce que ça donnera, de voir s'ils vont réussir à jouer sur leur côté imprévisible en conservant l'effet de surprise ou s'ils vont faiblir une fois mis en lumière. Mais c'est une équipe très stylée. Je pense pas qu'elle fasse grand chose, mais elle sera intéressante à découvrir.

 

Qu'as-tu pensé du shuffle qui a suivi TI6 pour la zone SEA ?

Je suis un peu triste que Secret ait récupéré des Coréens. C'est une bonne nouvelle pour la scène, ça montre que désormais des joueurs sont considérés comme suffisamment bons pour se faire recruter par une line-up européenne qui se veut très élitiste. Cependant on vient piocher dans une scène déjà peu nombreuse.

Pour le reste, j'aime bien la line-up Mineski qui a fait quelque chose de pas dégueulasse sur les Qualifs Boston (deuxième), elle contient des joueurs que j'apprécie (Julz, Bimbo, Meracle) et je suis impatient de la voir.

Faceless c'était absolument impossible à anticiper, je ne pensais pas que ce serait aussi performant.

C'est un peu dommage que TnC ait disparu, mais ce n'est pas étonnant avec la perte de DeMoN : ils ont fait ce qu'ils avaient à faire, ils se séparent après avoir atteint le mieux qu'ils pouvaient atteindre. Le boulot était fait, donc je ne suis pas étonné, même si je suis un peu triste.

Pour Fnatic, c'est dur de donner un avis : elle fait top 4 à TI6 mais pour moi elle ne le mérite pas forcément, la squad ne s'y attendait pas forcément non plus, et tu bouges parce que finalement la saison n'avait pas été géniale. Je n'ai pas été étonné de leurs changements donc.

 

Il y aura quatre équipes de la zone au Boston Major : Execration (Philippines), MVP Phoenix (Corée), Team Faceless (Singapour), WarriorsGaming.Unity (Malaisie). Lesquelles te paraissent avoir le plus gros potentiel, et jusqu'où les vois-tu aller ?

J'aurais préféré qu'on ait Mineski là-dedans, elle avait à mon avis davantage à apporter que d'autres. WG.U, par exemple, je ne sais pas quoi en attendre. Je connais plutôt bien la scène SEA, mais je ne connais quasiment rien sur cette équipe, sur leurs joueurs. Ce sera ma grande envie de découverte. Ils peuvent sans doute aller loin (j'ai plus de doutes pour Faceless) car ils vont pouvoir surprendre leurs adversaires à 100 %. Peut-être que les autres équipes ne les considéreront pas comme un danger et les sous-estimeront, ce qui peut être un gros atout. Pas pour gagner le Major, mais pour se placer plutôt bien.

Pour les autres... MVP j'y crois beaucoup moins aujourd'hui qu'aux line-ups précédentes, à mon avis elle a beaucoup perdu en punch et en potentiel. Execration, j'ai du mal à être objectif, je suis à fond derrière elle. Execration et Mineski sont mes équipes de cœur depuis des années, ils vont tuer tout le monde et gagner le Major, je n'ai aucun doute (même si à chaque fois que je dis ça, l'équipe finit dernière...). En plus Execration a Abed qui est un mini-prodige, elle a récupéré 343, DJ qui est une référence à l'Enigma notamment et qui a beaucoup d'expérience... La line-up est très jolie, le capitaine Kim0 n'est pas un joueur extraordinaire mais c'est un très bon capitaine. Bref, je pense qu'elle a ce qu'il faut pour faire quelque chose. Ceci dit, j'ai un peu peur car je ne la sens pas encore assez stable.

 

Quatre équipes SEA dans un tournoi Valve, c'est du jamais-vu depuis TI1, même s'il n'a pas manqué grand chose pour que ce soit déjà le cas à TI6 (il aurait fallu qu'Execration gagne contre Escape Gaming dans le dernier match des Wildcard). Peut-on dire que l'époque où la scène SEA pouvait être considérée comme négligeable est révolue ?

Oui, ça y est, c'est prouvé. Sur les deux dernières années, on avait encore deux scènes qui avaient un gros point d'interrogation, l'Amérique du Sud et la scène SEA. Ce dernier, à mon avis, on peut l'enlever : la scène a été vraiment mise devant par Orange et consorts, MVP a apporté de la fraîcheur et d'autres sont en train de reprendre le flambeau. Ca y est, on ne peut plus faire sans la scène SEA. Pour moi, c'est une scène plus importante et inquiétante que la scène CIS à l'heure actuelle, tant en termes de résultats que de joueurs.

On peut toujours considérer qu'il y a deux scènes au-dessus des autres, l'Europe et la Chine, plus quelques extraterrestres américains (EG, éventuellement DC qui sont quand même un cas à part). La scène CIS actuelle est inexistante. Donc pour moi la scène SEA est dans le top 3, même si en dessous de l'Europe et de la Chine.

 

Et pour finir, quelles sont les équipes que tu vois favorites pour le Major ?

Si je dois donner l'équipe qui gagne, c'est Wings : ils sont toujours largement devant tout le monde, je suis choqué de voir à quel point ils sont forts. A part eux, ça se complique... Si je te donne mon top 3, Wings en 1, ensuite EG et pour la troisième, LGD.FY pour prendre un risque.