Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

Présentation des concurrents de TI7 : LGD

26 juillet 2017 à 12:36 | Par Darwyn | 138 commentaires

Le dernier article de présentation avant The International 2017 concerne LGD, cinquième équipe chinoise de la compétition.


LGD fait partie de ces rares équipes présentes depuis toujours ou presque, tout en parvenant à se maintenir à un haut niveau. Les différentes line-ups qui se sont succédé sous ce nom ont souvent flirté avec les plus hautes places à The International. Après un an peu glorieux, cette équipe chinoise paraît désormais en grande forme : enfin un trophée à TI pour LGD ?

Retrouvez les articles précédents :

  1. OG, une nouvelle fois favoris
  2. Invictus Gaming, la dernière chance de BurNIng ?
  3. Virtus Pro, le nouvel espoir d'une victoire CIS
  4. Evil Geniuses, deux fois champions ?
  5. Liquid, can they do it ? (par Llewela)
  6. Newbee, les chokers chinois
  7. TnC Pro Team ou la promesse pinoy
  8. Team NP, le retour de Cloud 9 (par Llewela)
  9. iG.Vitality, un destin à la CDEC ? (par Ze_HailD)
  10. Team Secret, l'équipe eurasiatique (par Guiguioh)
  11. Fnatic, sans Mushi
  12. Empire, jeunes espoirs CIS
  13. Infamous - les premiers Péruviens à TI
  14. LFY, une émergence tardive
  15. Digital Chaos, le mix américano-asiatique
  16. Execration, les Philippins sous-estimés
  17. HellRaisers, erreur de casting ou future surprise ?

 

Une vieille structure

Déjà active sur DotA, LGD n'est arrivée sur Dota 2 qu'au début de l'année 2012. A The International 2012, elle apparaît comme une force écrasante au début du tournoi pour terminer sur une très bonne troisième place. L'année suivante, alors qu'elle était très attendue, elle passe largement à côté du tournoi, ce qui entraîne la décomposition du noyau originel (notamment avec le départ du capitaine xiao8). LGD se relève tant bien que mal et réalise un beau parcours à TI4, avant de sombrer dans les abîmes.

2015 marque un nouveau départ pour l'équipe. Certes, le cycle des retours incessants d'anciens comme xiao8 ou Yao se poursuit (c'est encore le cas en 2017), mais la grande rupture de 2015 est l'intégration de nouveaux talents passés par l'équipe secondaire de l'écurie. La figure centrale de cette nouvelle manière de faire est Maybe, regardé comme l'un des joueurs les plus prometteurs de sa génération en Chine.

LGD ne cesse de monter en puissance au cours du printemps 2015 et domine largement la scène chinoise avant TI5. Cependant, lors de ce tournoi, elle est coiffée sur le poteau par CDEC (anciennement LGD.CDEC !) et la finale se dérobe une fois de plus. Les saisons se suivent et se ressemblent : après TI5, xiao8 se retire, LGD centrée sur des vétérans ne réussit guère, puis xiao8 revient, recompose une équipe plus jeune et les résultats s'améliorent.

Au printemps 2016, comme un an plus tôt, LGD progresse sur la scène chinoise et à l'international. Lors du Manila Major, elle finit en quatrième position, un très beau résultat. Certes, elle reste éclipsée par Newbee qui est l'hyperpuissance en Chine à ce moment, mais tout laisse augurer un bon International. Il se révèle calamiteux et lourd de conséquences.

Le grand shuffle qui suit The International 2016 a affecté toutes les équipes, LGD autant voire plus que les autres. Des cinq joueurs de TI6, seul Maybe reste - la structure refuse de laisser partir le joueur au contrat le plus recherché de la scène chinoise. Au lieu de recruter des joueurs d'expérience, LGD mise cette fois sur quatre nouveaux issus d'écuries de talents : ils sont destinés à former l'écrin qui permettra à Maybe de briller.

Les premiers résultats sont encourageants : qu'il s'agisse des tournois de la scène nationale ou des qualifications pour des tournois internationaux, LGD tient son rang. Si elle échoue de peu à accéder à plusieurs LAN, elle se qualifie pour le Major de Boston. Dans ce Major, elle écrase son groupe pour se faire éliminer immédiatement par la deuxième équipe LGD, LGD.Forever Young, dirigée par xiao8... A partir de là, la machine s'enraye.

LGD réorganise rapidement ses deux équipes. Yao, un vétéran de l'équipe passé chez LFY en début de saison, échange de place avec Jixing. Peu importe, les résultats sont entrés dans une spirale descendante. Au cours de l'hiver, LGD ne parvient plus à atteindre un tournoi international majeur, en particulier le Major de Kiev. Elle se fait distancer par le peloton de tête chinois, qui court lui-même derrière Newbee.

LGD au printemps 2017 : Victoria, Yao, Maybe, eLeVeN et Ame

Printemps 2017, le renouveau

A la fin du mois de mars, LGD emprunte old eLeVeN à EHOME. Ce joueur prend la place de Xz, l'un des nouveaux venus de septembre. Le temps des expérimentations est achevé, LGD a refait de la place petit à petit à des joueurs confirmés. L'amélioration n'est pas spectaculaire immédiatement : il faut du temps pour qu'elle se fasse sentir. Au fil du printemps, la synergie de l'équipe se construit et se cimente.

En mai 2017, LGD réussit bien une série de Qualifiers et se place sur les rangs de deux LAN majeures, les Galaxy Battles et la Mars Dota 2 League. Elle ne participe finalement pas à la première : elle lui préfère le DOTA Summit 7, auquel CDEC ne peut se rendre, un tournoi dans lequel le public international redécouvre une équipe tout à fait capable. Elle bat d'ailleurs Virtus Pro en Winner Bracket dans ce tournoi, ce qui lui permet de finir à la troisième place.

Le Qualifier chinois pour TI7, une semaine plus tard, s'annonce extrêmement difficile pour tous les concurrents. LGD finit en deuxième position à l'issue du round Robin, puis se retrouve en grande difficulté face à EHOME.Keen (une équipe qui a été la bête noire de LGD tout au long du printemps). Elle réussit pourtant à la battre dans le match décisif pour la troisième et dernière place à TI7.

Le plus dur est fait : accéder à The International. LGD ne s'arrête pourtant pas là. Dans la MDL 2017, au début du mois de juillet, elle fait bonne figure contre les équipes internationales (mais peine davantage contre les équipes chinoises). Après des matchs difficiles contre Newbee et LFY, elle décroche la première place. C'est le premier titre d'une compétition internationale majeure décroché par l'équipe nommée LGD depuis la saison 3 de la i-league en mai 2015.

Depuis la 7.0...

  • 167 parties jouées pour 59,3 % de victoires
  • 91 parties côté Radiant, 76 côté Dire
  • Score moyen des parties : 25-25
  • Durée moyenne des victoires : 36 min 51
  Ame Maybe old eLeVeN* Yao* Victoria
Nombre de héros différents joués 33 33 20 25 29

*Chez LGD, Yao a joué 141 parties (dont une partie comme offlaner) et old eLeVeN seulement 92.

 

Les joueurs

Ame

Ame fait partie de ces joueurs d'une génération montante que LGD a recruté massivement en septembre 2016. Il avait intégré, un an plus tôt, l'écurie CDEC Youth, qui l'avait formé et lui avait permis de faire ses premiers pas en compétition. Il s'est rapidement forgé une réputation en Chine, ce qui explique son passage chez LGD.

  • Première participation à The International

Joueur de carry, Ame reste essentiellement sur la safelane : il est très rare qu'il aille ailleurs. Il joue des héros assez variés, mais qui ont souvent une grosse capacité de teamfight. Ses héros ont souvent un gros potentiel en fin de partie.

Héros-signatures : Sven, Juggernaut, Lifestealer
A surveiller : Spectre

 

Maybe

Maybe, désigné de plus en plus comme "Somnus", est l'une des superstars du Dota 2 chinois. Il est entré dans le circuit compétitif en 2013 et a rapidement été considéré comme un prodige, ce qui explique son recrutement par LGD dès 2014. Il a été basculé chez LGD.CDEC pour acquérir un peu plus d'expérience et a bénéficié du coaching de Mikasa, qui le suivait particulièrement en 2014-2015. En mars 2015, il est retourné chez LGD et n'a plus quitté l'équipe : en septembre 2016, il a été le seul joueur dont le contrat n'a pas été remis en question par LGD. Il faut dire qu'il était sans doute le joueur le plus recherché par les autres équipes...

  • The International 2015 : LGD, 3ème
  • The International 2016 : LGD, 9-12ème

Maybe occupe la midlane depuis ses débuts. Il joue en général des héros qui ont besoin de nombreux objets et qui sont capables de carry leur équipe. Très talentueux en situation de 1v1, il est capable de prendre l'ascendant de manière violente sur sa ligne s'il est ignoré par les adversaires ; c'est pourquoi son équipe cherche à lui dégager le plus d'espace possible en début de partie.

Héros-signatures : Shadow Fiend, Ember Spirit, Storm Spirit
A surveiller : Ancient Apparition

 

eLeVeN

eLeVeN a essayé de percer dès 2013 en faisant partie de petites équipes chinoises, mais a mis longtemps avant d'être reconnu. Il est finalement recruté par la structure EHOME pour son équipe secondaire, Keen, puis bascule après TI5 dans l'équipe principale EHOME. Il est l'une des révélations en offlane de la saison 2015-2016 et a notamment impressionné dans les premiers jours de TI6. Il quitte EHOME de manière progressive : à partir de janvier 2017, il n'est plus que remplaçant, puis il est recruté par LGD en mars.

  • The International 2016 : EHOME, 5-6ème

eLeVeN est un offlaner assez classique pour ces dernières années. Il est spécialisé dans les initiateurs massifs, de type "tête chercheuse" pour l'équipe. Il joue préférentiellement des héros capables de gêner le carry adverse si celui-ci est laissé seul par ses supports, de manière à restreindre leurs mouvements.

Héros-signatures : Batrider, Nyx Assassin, Tusk
A surveiller : Doom

 

Yao

Yao fait partie des grands anciens, à la fois de la scène et de LGD. Il a en effet débuté sa carrière sur DotA et a joué presque tous les Internationaux (à l'exception de TI6), dont quatre sous la bannière LGD. Il a fait partie de cette équipe d'août 2011 à mars 2016, puis a passé un peu moins d'un an dans des équipes liées à la structure (CDEC et LFY). Il est de retour en tant que capitaine chez LGD depuis janvier 2017.

  • The International 2011 : Online Kingdom, 13-16ème
  • The International 2012, LGD, 3ème
  • The International 2013, LGD, 9-12ème
  • The International 2014, LGD, 5-6ème
  • The International 2015, LGD, 3ème

Yao a longtemps joué solo, au mid ou en offlane. Il a récemment récupéré le rôle de support, autant dire qu'il n'y a guère de chances de le voir sur ses héros-signatures, sauf peut-être Clockwerk (cela semble toutefois peu probable). Il joue essentiellement des supports de ligne plutôt défensifs autour d'un des deux cores principaux. Son pool de supports n'est évidemment pas des plus étendus.

Héros-signatures : Dark Seer, Invoker, Clockwerk
A surveiller : Phoenix

 

Victoria

Victoria est l'un des deux nouveaux de la line-up, avec Ame. Il a commencé la compétition à la fin de l'année 2015 et s'est rapidement fait connaître. Il a intégré deux équipes de formation de CDEC dès le mois de décembre 2015, puis LGD l'a recruté en septembre 2016.

  • Première participation à The International

Victoria est un support qui joue de manière plutôt agressive. Il débute rarement avec son carry en safelane et se retrouve plutôt à mettre de la pression sur les autres lignes, soit en tant que roamer, soit dans le cadre d'une dual lane. Il a de fait délaissé les héros défensifs, qui sont passés dans le giron de Yao.

Héros-signatures : Rubick, Earth Spirit, Io
A surveiller : Bounty Hunter

 

Conclusion

La line-up montée après TI6, quatre jeunes espoirs autour de la super-star Maybe, n'a pas tenu ses promesses après un départ encourageant. LGD a donc remanié progressivement son équipe principale en faisant rentrer des joueurs plus expérimentés. Désormais dirigée par un vétéran, cette équipe n'a cessé de monter en puissance à partir du mois de mai et aborde clairement TI7 portée par un courant ascendant.

En somme, les graines plantées ont mis du temps à pousser, mais elles fleurissent au moment opportun. Par deux fois, LGD a atteint le top 3 de The International. Une fois de plus, elle semble cette année se placer sur les rangs pour disputer le titre le plus convoité de la saison. Faut-il y croire ? Shiba, toujours fan numéro 1 des équipes chinoises en France, répond par l'affirmative :

Une équipe clairement à suivre ! La squad LGD tout comme LGD.FY sont à l'heure actuelle les deux équipes qui paraissent les plus chaudes de Chine. En tout cas elles sont sur la pente ascendante et c'est toujours plus facile d'aborder un TI avec une bonne dynamique que sur une défaite ou une contre-perf en tournois, comme EG dernièrement.

Côté joueurs c'est aussi du solide. Maybe a toujours été un mid trop chaud, clairement MVP (meilleur moyenne de kills, plus grand nombre de fantasy points) sur la MDL - c'est la valeur sûre des Compendiums. Il est accompagné par eLeVeN, révélation hardlane de TI6 qui, même si il a choke sur les derniers matchs, a montré qu'il était très solide. Et il y a Yao, joueur d'expérience de la scène.

Pour accompagner ces trois "stars", on a fait appel à deux joueurs sortis du centre de formation CEDC, AME et Victoria, qui franchement font une entrée plutôt convaincante dans la cours des grands. Reste à voir comment tout ce petit monde va supporter la pression de TI.