Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dossier The International 2015

E-sport : présentation de Fnatic, l'équipe venue de HoN

Publié le | Dernière mise à jour le

Fnatic : #nevergofullretard

Fnatic est un sponsor ancien qui possédait une équipe bien avant la sortie de Dota 2. Une formation DotA existait déjà, dont firent notamment partie Misery et Pajkatt, il y a bien longtemps. Peu après la première édition de The International, Fnatic suit le mouvement des sponsors, consistant à sauter dans le train en marche et sponsoriser une équipe. Leur choix se porte sur l’équipe serbe « Gamersleague », qui avait décroché d’honorables résultats au tournoi ESWC Paris, peu après The International.

Ce choix ne s’avère guère avisé et le sponsor se sépare de l’équipe six mois après, pour faire place à leur équipe en provenance de Heroes of Newerth. Pour rappel, Heroes of Newerth est l’éternel troisième, dans le combat de coqs entre Dota 2 et League of Legends. L’équipe Fnatic y jouait depuis deux ans et dominait la compétition (quatre victoires à la DreamHack, un grand nombre de victoires dans les autres compétitions). Cependant, l’équipe ne vient pas en un coup : il faut remonter peu avant leur transfert sur Dota 2 pour comprendre tout cela.

D’abord, suite à la Dreamhack Winter 2011, l’équipe, jouant encore sur HoN, se voit privée de Trixi qui décide de passer sur Dota 2, pour jouer aux côtés de SingSing (un autre joueur en provenance de HoN) dans la première formation Mousesports. L’équipe se sépare peu après de Freshpro, pour des raisons non divulguées à ce jour. Les deux joueurs sont remplacés par Era et H4nn1, deux joueurs réputés d’autres équipes de HoN. Peu de temps après, l’équipe annonce son passage sur Dota 2, à l’exception de H4nn1 qui n’était pas convaincu par le jeu.

Quelques semaines plus tard, H4nn1 rejoint le reste de l’équipe. NoVa, leur joueur de support, retourne sur HoN après quelques mois, expliquant qu’il n’avait pas eu le temps de suffisamment s’entraîner et qu’il ne voulait pas tirer ses amis vers le bas ; ce faisant, une place se trouve vacante et Trixi revient au bercail. Le roster Fnatic actuel achève donc sa formation à la fin de l'été 2012.

Depuis, l’équipe est passée par une période d’adaptation difficile, au cours de laquelle elle a été moquée, par des périodes de domination intense (décembre 2012 / janvier 2013 où ils étaient clairement identifiés comme la meilleure équipe du moment) et par d’autres périodes de résultats mitigés. Leur bonne performance (top 8) au TI3 est une surprise qui les lance sur une autre bonne période. Depuis quelques mois, cependant, l’équipe fait preuve d’une grande instabilité, à même de vaincre la plupart de leurs adversaires mais perdant plus souvent qu’à leur tour contre des équipes pourtant réputées moins bonnes.

 

Une saison 2013-2014 dans la continuité

Le principal problème de Fnatic est sans doute la place d'éternel second : sur l'ensemble des tournois majeurs disputés par l'équipe, elle en a remporté très peu (deux), tandis qu'elle s'est hissée six fois à la deuxième place. Les performances sont généralement solides, mais les finales sont meurtrières.

La saison 2013-2014 n'a guère déparé, avec une nette tendance à perdre en finale pendant les six premiers mois. Fnatic a cependant brisé la malédiction qui pesait sur elle en avril, en remportant coup sur coup le premier tournoi organisé en Captains Draft puis la MLG T.K.O. Europe. L'équipe est alors sur une très bonne lancée et se qualifie à cette période dans plusieurs tournois majeurs. Elle obtient, sans surprise, son invitation directe à The International 2014.

Cependant, la suite est moins réjouissante pour Fnatic. Le joueur de carry Era connaît des ennuis de santé (dont le détail n'est pas connu) et doit être remplacé par Excalibur, un excellent joueur de parties publiques (pubstar). Cela oblige l'équipe à s'adapter et à adopter des stratégies différentes, Excalibur ne maîtrisant pas les mêmes héros - il se concentre sur des héros capables de gagner une partie seul, comme Tinker voire Meepo. Fnatic doit donc se passer de l'une de ses grandes forces : ses stratégies très particulières.

En mai et en juin, les résultats ne sont pas au rendez-vous : à The Summit ou à la DreamLeague, Fnatic se fait rapidement sortir des phases finales. Elle est cependant loin d'avoir dit son dernier mot, puisque quelques jours après la DreamLeague, elle bat sèchement Alliance (vainqueur de ce tournoi) 3 à 0 dans la Dota 2 Champions League.

Que fera Fnatic à TI4 ? Cette équipe, très imprévisible, est capable de gagner des matchs où elle est d'avance considérée comme perdante (face à DK à The Summit, par exemple), mais aussi de perdre des matchs imperdables. Les résultats de l'entraînement, la présence ou non d'Era (au mieux improbable), le mental de l'équipe seront des facteurs déterminants.

Fnatic - Equipe actuelle
Fnatic - Equipe actuelle

 

Palmarès

  2014  
Avril 1er MLG T.K.O. Europe
Avril 1er XMG Captains Draft Invitational
Janvier 4e Star Ladder Series VIII
Janvier 2e Dota 2 League IV
  2013  
Décembre 2e Fragbite Master 2013
Novembre 2e ASUS ROG DreamLeague
Août 7-8e The International 2013
Avril 2e Star Ladder Series V
  2012  
Décembre 3e Star Ladder Series IV
Décembre 1er Thor Open 2012
Novembre 3-4e DreamHack Winter 2012

Présentation des joueurs

Fnatic - Fly
Fnatic - Fly

Fly

Le drafteur et capitaine est l’Israélien Fly, qui ne s’absente guère que pour aller entraîner des commandos israéliens au Krav Maga. Connu sur HoN comme le meilleur drafteur sur le jeu, responsable d’au moins trois grosses inflexions du « meta », il semble avoir plus de problèmes sur Dota 2. Il a commencé comme joueur de carry pour Fnatic avec l’introduction des tri-lanes sur Heroes of Newerth. Il est passé par plusieurs rôles depuis mais joue depuis quelque temps désormais le rôle de support (en général, en position 5, parfois en position 4 quand Enigma est présent).

Fnatic - Trixi
Fnatic - Trixi

Trixi

Le géant finnois Trixi est le joueur de hardlane de l’équipe, réputé pour son manque de patience et sa capacité à donner le first blood à l’équipe adverse. Il était connu auparavant comme un excellent joueur de carry, et, ironiquement, comme le joueur le plus stable de l’ancienne équipe Fnatic. Il maîtrise une grande variété de héros mais est particulièrement célèbre pour son Furion – il est l’un des responsables de son retour sur la scène compétitive, il y a un an de cela.

Fnatic - Era
Fnatic - Era

Era

Le jeune suédois est le joueur de carry de l’équipe Fnatic. Avant de rejoindre Fnatic, il a commencé sa carrière compétitive en août 2011 sur Heroes of Newerth au sein de Lions eSports. Aimant plus que tout les massages prodigués par son coéquipier N0tail, il est connu comme un joueur de carry très agressif, souvent au détriment de son farm. On l’a beaucoup vu jouer Lifestealer et il est connu pour ses performances sur Chaos Knight ou Tiny, en compagnie de son inénarrable feu follet de compagnie.

Fnatic - H4nn1
Fnatic - H4nn1

H4nn1

Le vétéran H4nn1 est une légende de DotA premier du nom, dont il fut compétiteur aux premières heures, à l’époque des Loda, Maelk et autres Kebap. Il a joué sur HoN depuis la beta au sein de différentes formations, notamment Online Kingdom. Le sponsor ayant cessé ses activités et son équipe ayant arrêté la compétition, H4nn1 a rejoint ses rivaux de Fnatic et il joue depuis à leurs côtés. H4nn1 est célèbre pour ses performances sur Earthshaker mais il joue désormais le rôle de solo mid et a prouvé plus d’une fois qu’il était un excellent joueur d’Invoker.

Fnatic - N0tail
Fnatic - N0tail

N0tail

Le jeune danois est l’ancien joueur mid de l’équipe mais prend désormais le rôle de support, jouant les héros requérant de la micro lorsque l’un de ceux-ci, excepté Enigma, est présent. Il est célèbre pour ses performances sur Wisp the Io, faisant partie de ceux qui l’ont popularisé mais surtout pour son excellent Meepo qu’il joue sur son stream et, parfois, quand une occasion se présente, en match de tournoi. Par ailleurs, nul ne l’égale lorsqu’il joue Sand King.

 

Danelaan est l'auteur de cette présentation.

107 commentaires Rédigé par Darwyn, Danelaan